AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.86 /5 (sur 3075 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Älvsjö , le 20/03/1968
Biographie :

Camilla Grebe est une romancière suédoise.

Titulaire d'un master en administration des affaires (MBA) de Handelshögskolan i Stockholm, une école de commerce, elle fonde la maison d'éditions Storyside, spécialisée dans le livre audio. Elle y cumule les fonctions de directrice du marketing et de directrice générale, puis dirige une société de conseil.

En 2009, elle écrit, en collaboration avec sa sœur Åsa Träff (1970), psychiatre spécialisée dans les troubles neuropsychiatriques et de l'anxiété, "Ça aurait pu être le paradis" ("Någon sorts frid"), un roman policier qui se déroule dans le milieu des cliniques psychiatriques. Avec ce roman elles sont saluées comme les nouvelles voix du polar scandinave.

En 2015, elle a publié "Un cri sous la glace" ("Älskaren från huvudkontoret"), son premier roman en solo. Elle enchaînera avec "Le Journal de ma disparition" ("Husdjuret", 2017), "L'Ombre de la baleine" ("Dvalan", 2018) puis "L'Archipel des larmes" ("Skuggjägaren", 2019).

Elle a obtenu deux fois le Prix du meilleur roman policier suédois, remis annuellement par la "Svenska Deckarakademin" (Académie suédoise du roman policier) depuis 1982 : en 2017 pour "Le Journal de ma disparition" et en 2019 pour "L'Archipel des larmes" !

Elle a écrit cinq polars avec sa sœur (2009-2015) et trois autres (2013-2016) avec l'un de ses amis, le financier Paul Leander-Engström (1966), dont "Dirigenten från Sankt Petersburg" (2013), adapté en série télévisée en 2018.

Camilla Grebe vit à Stockholm.

page Facebook : https://www.facebook.com/camillagrebeauthor/
Twitter : https://twitter.com/camillagrebe
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Camilla Grebe   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion de la parution de son nouveau roman "L'Horizon d'une nuit" (Calmann-Lévy), l'autrice suédoise Camilla Grebe nous a confié ses habitudes de lecture et d'écriture.


Citations et extraits (546) Voir plus Ajouter une citation
NathalC   07 février 2017
Un cri sous la glace de Camilla Grebe
Les gens font des choix mystérieux et c'est impossible de pleinement comprendre une autre personne. Parfois, il faut se contenter de l'accepter.
Commenter  J’apprécie          521
NathalC   06 février 2017
Un cri sous la glace de Camilla Grebe
La vie est étrange. Et elle n'en devient pas moins étrange à mesure qu'on prend de l'âge. On s'habitue aux bizarreries, on apprend à les accepter. L'astuce étant d'admettre une bonne fois pour toutes que la vie ne tourne jamais vraiment comme on avait pensé.
Commenter  J’apprécie          470
NathalC   05 février 2017
Un cri sous la glace de Camilla Grebe
Une fois de plus, je me suis répété les raisons pour lesquelles je ne le supportais plus :

Vaniteux.

Egocentrique.

Narcissique.

Dominant.

Malodorant.
Commenter  J’apprécie          320
marina53   29 juillet 2020
Le jøurnal de ma disparitiøn de Camilla Grebe
Elle possède une beauté naturelle, à l’instar de beaucoup de jeunes filles. Une grâce dont elles n’ont même pas conscience.

Avant que la vie et les années ne les rattrapent.
Commenter  J’apprécie          302
marina53   20 juin 2020
Un cri sous la glace de Camilla Grebe
À présent, quinze ans plus tard, je sais que rien ne change. J’ai compris que le temps n’est pas linéaire, mais plutôt cyclique. Cela peut sembler prétentieux, mais au fond c’est assez banal. Le temps est circulaire.
Commenter  J’apprécie          290
Crossroads   30 mai 2020
Un cri sous la glace de Camilla Grebe
Les croix des Inuits ne portent pas de nom.

Dès que quelqu'un meurt, on donne son nom à un nouveau-né et la vie continue.
Commenter  J’apprécie          280
iris29   25 octobre 2020
L'archipel des lärmes de Camilla Grebe
C'est la première fois qu'elle voit un cadavre en vrai et son corps se révolte. Il veut faire demi-tour dans l'entrée étroite, sortir en courant dans la neige et ne plus jamais revenir. Mais elle s'oblige à se tenir immobile. Elle inspire profondément, compte lentement jusqu'à trois et expire.

Un, deux, trois. Respire.

Un , deux, trois. Respire.
Commenter  J’apprécie          260
NathalC   06 février 2017
Un cri sous la glace de Camilla Grebe
Tout cet amour inconditionnel que vous prodiguent les chiens. Qu'est-ce que j'ai fait, au juste, pour le mériter ? Et pourquoi l'amour humain s'accompagne-t-il immanquablement d'exigences de sujétion et de compromis ? Pourquoi sommes-nous incapables de nous aimer, tout simplement, sans avoir à nous posséder les uns les autres ?
Commenter  J’apprécie          260
Stelphique   14 février 2017
Un cri sous la glace de Camilla Grebe
L'amour et la beauté sont passagers.

La merde, elle, est éternelle.
Commenter  J’apprécie          270
marina53   28 juillet 2020
Le jøurnal de ma disparitiøn de Camilla Grebe
P. dit que je suis belle. Mais la peau ratatinée et la chair ramollie n'ont rien de séduisant. Pourtant, il y a pire que la déchéance du corps : celle de la mémoire.
Commenter  J’apprécie          260

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

LE JØURNAL DE MA DISPARITIØN (Camilla Grebe)

Malin est originaire ...

de Stockholm
d'Ormberg
de Bosnie

12 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Le jøurnal de ma disparitiøn de Camilla GrebeCréer un quiz sur cet auteur