AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.28 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Cathy Borie a été longtemps enseignante, avant de se consacrer à sa passion de toujours, l'écriture. Elle a commencé à publier en 2006, d'abord un recueil de nouvelles, puis des romans, des recueils de témoignages et une pièce de théâtre, chez de petits éditeurs. Elle remporte en juin 2017 le premier prix du concours Drafquest/Librinova, avec un roman psychologique, "Dans la chair des anges", paru aux éditions Carnets Nord le 19 octobre 2018, et qui a déjà fait l'objet d'un article élogieux dans le magazine numérique 20 Minutes.

Elle a aussi publié un recueil de poèmes aux Editions Maïa, intitulé "Toucher le ciel".

Ses thèmes de prédilection tournent autour de la famille, de la quête de soi, du sentiment amoureux, de la mémoire, de la psychologie.

Source : http://porteplume2a.jimdo.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La booktubeuse "Bazar de la littérature" parle de Triptyque (à partir de 10:35). Vidéo de 2012.


Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
MarcelineBodier   13 octobre 2018
Dans la chair des anges de Cathy Borie
Sentir battre son coeur, éprouver sa chair comme vivante, expérimenter le parcours des liquides sous sa peau, voilà qui revêtait aujourd'hui une importance bien plus grande que tout discours cohérent.
Commenter  J’apprécie          270
MarcelineBodier   09 décembre 2017
De la poussière et du vent de Cathy Borie
Mina sans doute avait transmis à ses filles des toiles d'araignée si fines qu'elles s'accrochaient imperceptiblement à leurs rêves, et chacune à leur façon elles eurent à se débattre pour les chasser, agitant les mains et secouant leurs cheveux, ou fermant les yeux pour ne plus les voir, pour rejeter cette peur qui ne leur appartenait pas mais qui les étreignait de ses fils subtils et soyeux.
Commenter  J’apprécie          250
Ladybirdy   27 juillet 2019
Dans la chair des anges de Cathy Borie
La perte d’une mère est sans doute, dans la plupart des cas, un déchirement, une douleur incommensurable, et le manque met toujours des années à s’estomper.
Commenter  J’apprécie          250
Ladybirdy   27 juillet 2019
Dans la chair des anges de Cathy Borie
Les oreilles de Grégoire bourdonnent encore. On dirait bien que sa solitude recule doucement. Il ne sait pas s’il doit s’en réjouir. Il ferme les yeux et laisse les doigts d’or du soleil toucher son visage.
Commenter  J’apprécie          220
Cathy Borie
mariechrist67   14 décembre 2019
Cathy Borie
Dans le soleil cruel de cette fin août, comme un scialytique penché au plus près de sa vie, Grégoire ne put plus ignorer l'évidence. Il ne faisait pas partie de ce monde. Il ne faisait partie d'aucun monde.
Commenter  J’apprécie          190
mariechrist67   14 décembre 2019
Dans la chair des anges de Cathy Borie
Dans la chair des anges

la blessure posée

dès les origines

avec le sang qui perle

avec le sang qui parle

celui qui coule

à tort et à travers

qui se trompe de nom

qui se trompe de sexe.......
Commenter  J’apprécie          160
MarcelineBodier   11 octobre 2017
Dans la chair des anges de Cathy Borie
Et puis, écrire le rassure, jouer avec des personnages sur une feuille de papier, effacer pour réinventer des mots sur son écran d'ordinateur, donner corps à des fantômes, ces tâches l'ont toujours apaisé, lui qui souvent sent les rênes de sa vie lui glisser des doigts, il se découvre une puissance bien réelle quand il manipule ses marionnettes imaginaires et leur crée des vies improbables ou, au contraire, d'une banalité accablante. D'ailleurs, depuis qu'il vit à Barcelone, une envie obsédante le tenaille : écrire un roman. Cette idée s'est emparée de son esprit lors de sa première soirée chez lui : l'appartement aux trois quarts vides, les fenêtres ouvertes sur les rumeurs de la rue, il était accoudé à la fenêtre quand une phrase a traversé son cerveau (il ne l'a encore notée nulle part par pure superstition) et il a su que cette phrase serait la première de son futur roman. Le plus étrange est qu'il a su au même moment qu'il allait donc écrire un roman. Depuis, rien n'est venu concrétiser ce désir impromptu. Mais il porte ce projet en permanence avec lui, comme un secret bien gardé, comme un embryon indétectable de l'extérieur, et qui pourtant donne une couleur bien particulière à sa vie, et même à tous ses actes, à ses choix, à ses mouvements, à son rythme, à ses états d'âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Kawane   06 janvier 2018
Dans la chair des anges de Cathy Borie
Avec la même détermination qu'elle avait mise à se consacrer à ses études et à exalter ses compétences intellectuelles, Caroline s'engagea dans l'éducation de sa fille, dont elle fit le pivot de son existence.
Commenter  J’apprécie          90
StephanieMarcos   08 février 2018
Dans la chair des anges de Cathy Borie
Ce que Clémentine trouvait bizarre surtout, c'était le fait que, quand Pablo la peignait, il la dotait de formes bien plus féminines, de rondeurs sensuelles, de courbes plus voluptueuses, et que ces deux perceptions radicalement différentes d'elle-même la laissaient tout à la fois très émue et en colère. Mais elle n'osait pas formuler de la sorte ce qu'elle ressentait, et qui la désarmait elle-même, et puis de toute façon le travail de Lise lui plaisait, et elle se reconnaissait assez bien dans ses portraits de terre.
Commenter  J’apprécie          80
Little_Daisy   13 octobre 2015
La nuit des éventails de Cathy Borie
« […] j’avais toujours aimé me trouver dans le cocon d’une voiture en marche avec un homme, comme si cet espace réduit servait de catalyseur à nos émotions secrètes, attisait les sentiments et favorisait les échanges amoureux. Pas d’échappatoire possible. Le couple dans toute sa nudité. C’était sans doute pour cela que les engueulades en auto étaient si fréquentes. »
Commenter  J’apprécie          70

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Pastiches poétiques

Eh bien ! C'en est donc fait, Seigneur, et le sénat / S'est enfin prononcé après tant de débats. / Rien n s'oppose plus à ce grand hyménée : / Je peux à vos destins joindre mes destinées.

Charles Baudelaire
Gérard de Nerval
Alfred de Musset
Victor Hugo
Alfred de Vigny
Alphonse de Lamartine
Nicolas Boileau
Jean de la Fontaine
Jean Racine
Pierre Corneille

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , theatre français , poésie française , pastiche , parodie , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..