AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.69 /5 (sur 89 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Auray , 1926
Mort(e) le : 9 janvier 2012
Biographie :

Christian-Joseph Guyonvarc'h est un philologue et un linguiste, professeur de gaulois, de Vieil irlandais et du monde celtique antique. Il était l'époux de Françoise Le Roux, morte en 2004.
Il est un spécialiste du monde celtique, et du druidisme. Il est philologue et linguiste, expert des langues celtiques antiques. Pendant 50 ans, ils vont, avec sa femme, réaliser conjointement une œuvre scientifique, qui va révolutionner notre compréhension du monde celtique. L'idée directrice de leurs travaux fut d'appréhender le monde celtique dans le cadre indo-européen et lui appliquer le schéma trifonctionnel, tel qu'il avait été élaboré par Georges Dumézil. Il est spécialisé depuis très longtemps dans l'étude des textes irlandais médiévaux.

Seul, ou avec sa femme, il a écrit une vingtaine d'ouvrages et environ 300 articles, édités dans des publications spécialisées. Ils avaient créé la revue Ogam Celticum, basée à Rennes, qui devint une maison d'édition. Ce fut un formidable outil pour la diffusion des études celtiques. En 1986, ils publient aux éditions Ouest-France Les druides qui va contribuer à la diffusion de leurs travaux, et connaître plusieurs rééditions, ainsi que d’autres titres (voir publications).

La rigueur scientifique de ses travaux avec sa femme est reconnue au niveau international. Les études celtiques ayant été quelque peu délaissées, cela avait laissé la porte ouverte à des celtomanes fantaisistes dont les publications ont donné lieu à nombre de divagations. L'étude des textes, leur analyse comparative dans le contexte indo-européen et la comparaison avec les travaux d'autres chercheurs ont contribué à enrichir notre connaissance de la civilisation celtique et sa compréhension.
+ Voir plus
Source : divers + Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Talina   19 juillet 2013
Les légendes de Brocéliande et du roi Arthur de Christian-Joseph Guyonvarc'h
La légende arthurienne, dont la forêt de Brocéliande est une des localisations principales, a ceci de particulier qu'elle n'appartient pas au répertoire folklorique de la région ni même de la Bretagne. Elle n'a laissé qu’une trace fugitive dans la littérature bretonne mais elle regroupe un certain nombre de récits ou d’œuvres littéraires françaises, anglaises ou allemandes qui traitent de ce qu'il est convenu de nommer la matière de Bretagne et datent toutes du Moyen Age(la seule trace littéraire moyen bretonne , le Dialogue entre Arthur et Guinglaff, consiste en fragments sans suite ni cohérence recueillis tardivement par Dom Le pelletier dans son dictionnaire manuscrit en 1733.)
Commenter  J’apprécie          60
jperceval   20 juin 2015
La civilisation celtique de Christian-Joseph Guyonvarc'h
Le sort des Celtes continentaux a été scellé à Alesia. Mais nos éléments d’appréciation sur la portée et les conséquences de cet événement sont des plus variables. La Gaule a-t-elle perdu sa liberté pour gagner en compensation la civilisation qu’elle méritait ? S’est-elle soumise à bout de forces et de sang ou, au contraire, s’est-elle laissée romaniser volontairement ? Ce serait calomnier, assurément, les équités gaulois que de penser qu’ils auraient volontiers accepté de perdre leur liberté en échange du confort de la fortune et des titres. Et si la Gaule s’est laissée romaniser volontairement, c’est qu’elle avait perdu ou qu’on lui avait aussi volé jusqu’à son âme, sort le plus indigne qu’on puisse faire subir à un vaincu. Sans trop lire entre les lignes du De Bello Gallico, ce que nous pouvons supposer de plus probable est que César s’est débarrassé de la majeure partie de la classe militaire gauloise et qu’il a domestiqué le peu qui en restait. Le douloureux dénouement d’Alesia, s’il a marqué l’histoire, est cependant plus une étape qu’un aboutissement et plus une conséquence qu’une cause.

Car c’est au moment où il atteignait sa plus grande extension que le monde celtique commençait sa décadence. Les Grecs n’y sont pour rien, si ce n’est en Galatie, encore que les Galates aient survécu à la conquête des rois de Pergame au IIIe siècle avant notre ère. Sans qu’on sache très bien pourquoi (est-ce à force d’exporter des mercenaires dans toutes les directions ?), l’infériorité militaire de la Gaule est manifeste dès le IIe siècle avant notre ère et, pour protéger son indépendance politique, religieuse et économique, il lui aurait fallu une insularité aussi lointaine que celle de l’Irlande. Les guerres orientales et les troubles qui agitent la république romaine valent aux Celtes un répit de quelques dizaines d’années. Mais Rome est devenue assez puissante pour arrêter net à Verceil les Cimbres et les Teutons et, pendant ce temps, les turbulentes tribus germaniques à la recherche de nouvelles terres affaiblissent la Gaule. César fait le reste et, en six ou sept ans, tout est terminé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Xian_Moriarty   12 novembre 2015
Le Dialogue des deux sages de Christian-Joseph Guyonvarc'h
Tout ce qui est noble sera méprisé, tout ce qui est servile sera élevé [...]
Commenter  J’apprécie          50
jperceval   20 juin 2015
La civilisation celtique de Christian-Joseph Guyonvarc'h
La géographie du monde celtique est ainsi facile à décrire, du moins tant que l’on s’en tient aux généralités. Un premier centre d’expansion, après le stade des invasions indo-européennes théoriques, a été l’Europe centrale, et plus particulièrement la Bohême, à la jonction des époques de Hallstatt et de La Tène. Les ultimes mouvements dans cette région ont dû être contemporains de la conquête romaine du Norique (en Autriche) et de la Pannonie (en Hongrie). On trouve en tout cas des traces indiscutables de la présence des Celtes dans tout l’ouest et le sud de la Pologne, en Hongrie et dans les Balkans où la progression s’est faite suivant l’axe du Danube. Il est inutile d’insister ici sur l’invasion de la Grèce en 289 avant J-C. ou la prise de Rome un siècle auparavant.

Mais le principal habitat celtique, de la période de Hallstatt à la fin de celle de La Tène, a été la Gaule proprement dite, de la Manche à la Méditerranée, de l’Atlantique aux Alpes et au Rhin, et c’est de ce pays que Tite-Live, transposant en histoire le mythe du ver sacrum d’Ambigatus au VIe siècle avant notre ère, fait partir les vagues d’invasion qui recouvrirent la Forêt-Noire et l’Italie du Nord.

Quoi qu’il en soit l’invasion celtique a très vite touché la péninsule Ibérique, l’Italie du Nord, le sud de la France, toutes les régions rhénanes, de la Suisse aux Pays-Bas et, à partir de la Belgique probablement, les îles Britanniques qui devaient devenir ultérieurement l’ultime refuge de la présence celtique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jperceval   20 juin 2015
La civilisation celtique de Christian-Joseph Guyonvarc'h
L’apogée de la civilisation celtique se situe aux époques de Hallstatt et de La Tène (du nom des stations éponymes, respectivement en Autriche, dans le Salzkammergut, et en Suisse, au bord du lac de Neuchâtel). Elle fait suite à la civilisation des Champs d’Urnes (anciennement dite civilisation de la Lusace) qui est dans toute l’Europe l’épanouissement de l’âge du bronze et que quelques archéologues ont tendance à rattacher à la première phase de la période suivante (civilisation de Hallstatt). Mais dans quelle mesure les Champs d’Urnes ne sont-ils pas déjà celtiques ?
Commenter  J’apprécie          20
Andarta   17 septembre 2012
Magie, médecine et divination chez les Celtes de Christian-Joseph Guyonvarc'h
Le druide est la magie comme il est le sacerdoce et la partie spirituelle de la souveraineté. Et il ne peut en être autrement, puisque la magie est un aspect secondaire du sacerdoce.
Commenter  J’apprécie          30
Andarta   17 septembre 2012
Magie, médecine et divination chez les Celtes de Christian-Joseph Guyonvarc'h
La magie est en effet, dans l’univers celtique, un ensemble si vaste que le mot seul est impuissant à la définir globalement parce que des matières aussi importantes que le droit, la médecine ou la littérature qui, dans le monde classique gréco-romain, ont très tôt accédé à l’autonomie, sont toujours indistinctes de ce que nous appelons maintenant la « religion » et que la magie fait partie des techniques religieuses au même titre que le droit, la musique ou la médecine.
Commenter  J’apprécie          20
Xian_Moriarty   12 novembre 2015
Le Dialogue des deux sages de Christian-Joseph Guyonvarc'h
[Je suis] fils de Poésie,

Poésie, fille d'Examen,

Examen, fils de Méditation

Méditation, fillle de Grand Savoir,

Grand Savoir, fils de Recherche,

Recherche, fille d'Investigation,

Investigation, fille de Grand Savoir,

Grand Savoir, fils de Grand Bon Sens,

Grand Bon Sens, fils de Compréhension,

Compréhension, fille de Sagesse,

Sagesse, fille des trois dieux de Dana.
Commenter  J’apprécie          20
Gripoil42   14 octobre 2016
La civilisation celtique de Christian-Joseph Guyonvarc'h
Les Celtes ont été la vague occidentale des nouveaux arrivants et ils ont repoussé, détruit ou assimilé tout ce qui leur était antérieur. Nous ne dirons pas qu'il n'a rien existé avant eux et qu'il n'a rien subsisté après eux, mais nous n'en trouvons plus aucune trace sensible ou discernable autrement que dans l'outillage lithique des temps préhistoriques et dans les mégalithes qui sont bien plus anciens que la présence celtique. Les Celtes participent à part entière au phénomène indo-européen, lequel est, aux origines, le mur extrême contre lequel bute l'histoire, mur qu'on ne franchit pas sans verser dans le hasard des hypothèses et des reconstructions approximatives ou imaginaires. Après, nous savons quelque chose, avant, nous ne savons rien, hormis la vie matérielle rudimentaire ou végétative.







Commenter  J’apprécie          10
Xian_Moriarty   12 novembre 2015
Le Dialogue des deux sages de Christian-Joseph Guyonvarc'h
On brisera quiconque est intelligent.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Christian-Joseph Guyonvarc`h (118)Voir plus


Quiz Voir plus

LNHI-50177

Dans quel pays se trouve le fleuve Mississippi?

au Canada
aux Etats-Unis d'Amérique
dans les deux

13 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : fleuve , mississippi , Géographie historique , villes américaines , littérature américaine , pièges , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..