AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 1088 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 07/10/1973
Biographie :

Clara Dupont-Monod possède une formation littéraire. Elle a fait khâgne au lycée Fénelon et a obtenu une licence de lettres modernes à la Sorbonne où elle découvre le vieux français, matière dans laquelle elle décroche une maîtrise. Elle débute sa carrière de journaliste au magazine Cosmopolitan puis entre comme grand reporter à Marianne à seulement 24 ans.

Par ailleurs, elle intervient régulièrement à la radio dans l'émission "On refait le monde" diffusée sur RTL et présentée par Nicolas Poincaré.

Elle anime depuis septembre 2014 une chronique littéraire dans l'émission d'actualité "Si tu écoutes, j'annule tout" devenue "Par Jupiter !" sur France Inter.

Elle écrit "Eova Luciole", publié en 1998. Ses ouvrages mettent en scène des personnages maltraités autant par leurs contemporains que par la postérité.

Son roman, "La passion selon Juette" (B. Grasset, Paris, 2007), décrit le combat d'une femme du XIIe siècle qui refuse les diktats d'un monde où les femmes n'ont pas leur mot à dire face à une église toute-puissante. Ce roman a obtenu le prix Laurent Bonelli qui était décerné pour la première fois et fut retenu dans la dernière liste du Prix Goncourt 2007.

En 2011, elle publie "Nestor rend les armes", un texte sur un homme obèse. Ce roman est retenu sur la première liste du prix Fémina 2011.

Dans son roman "Le roi disait que j'étais diable", prix du magazine Point de vue 2014, Clara Dupont-Monod raconte l'union de la sulfureuse souveraine et du pieux Louis VII. Et surtout comment, dépossédée de pouvoir par son second époux, Henri Plantagenet, elle lui déclare la guerre, grâce à l'appui de ses fils, dont Richard Cœur de lion.

En 2018, "La révolte" fait partie des quinze romans sélectionnés pour le prix Goncourt et de la première sélection pour le prix Femina.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Extrait de "La Révolte" de Clara Dupont-Monod lu par l'autrice et Grégori Baquet. Editions Audiolib. Parution le 16 janvier 2019. Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/la-revolte-9782367628264
Citations et extraits (440) Voir plus Ajouter une citation
rabanne   22 octobre 2018
La révolte de Clara Dupont-Monod
Les poètes disent que l'amour pour une personne s'adresse à ce qu'il y a de plus seul en elle.
Commenter  J’apprécie          504
Eric76   01 juin 2020
La révolte de Clara Dupont-Monod
Dans les yeux de ma mère, je vois des choses qui me terrassent. Je vois d'immenses conquêtes, des maisons vides et des armures. Elle porte en elle une colère qui me condamne et m'oblige à être meilleur.
Commenter  J’apprécie          270
Ode   13 juin 2013
La passion selon Juette de Clara Dupont-Monod
Pourquoi fêter la fin de l'enfance ? On ne danse pas quand quelqu'un meurt !
Commenter  J’apprécie          390
Dionysos89   02 février 2015
Le roi disait que j'étais diable de Clara Dupont-Monod
Par moi, il a goûté la haine. Pour lui, j’ai découvert la honte. Quel magnifique couple nous formons !



Commenter  J’apprécie          370
carre   17 janvier 2015
Le roi disait que j'étais diable de Clara Dupont-Monod
Dans le grand silence, il a lancé son faucon...

Unis par ce spectacle, nous avons pensé à ce que le faucon pouvait ressentir. Comment est la terre ? Nous, les hommes, que valons-nous d'en haut ?
Commenter  J’apprécie          350
si-bemol   22 novembre 2018
La révolte de Clara Dupont-Monod
Les poètes disent que l'amour pour une personne s'adresse à ce qu'il y a de plus seul en elle.
Commenter  J’apprécie          350
LydiaB   01 septembre 2013
La passion selon Juette de Clara Dupont-Monod
Maintenant, quand l'homme grimpe sur moi, je ne prie plus. Je pense à la révolte qui se prépare. Mais j'ai beau lutter, le corps a la mémoire tenace. Je me souviens de ces mains qui écartent mes jambes et de cette intense brûlure. Les effluves poivrés de ce produit qu'on m'a obligée à boire. J'ai tout vomi. Je revois le visage crispé de ma mère penché sur moi. Elle vient tous les jours. Elle amène des couvertures cousues devant le feu. Je la regarde bouger dans la chambre. Elle ajuste le drap sur mes jambes trop maigres, comme elle dit, ou tresse mes cheveux. J'ai des nouvelles de l'évêque, de l'archidiacre, du pape. Ma mère frétille : dans la bataille qui oppose le haut clergé de Huy et celui de Liège, c'est celui de Huy qui sort vainqueur. La chaire épiscopale devrait bientôt accueillir « un des nôtres ». Puis elle ajoute que l’Église a décidé « d'en finir avec la contestation ». Elle me regarde du coin de L'œil.

« Des enquêtes épiscopales sont lancées dans les paroisses. Heureusement que nous t'avons mariée, toi et ta tête pleine de désordres ! Tu me remercieras. Le pape a derrière lui le peuple. Sais-tu que depuis le concile, une remise des pénitences est promise aux fidèles qui prennent les armes contre les dissidents ?... »

Je n'aime pas ses mains, qui ont toujours voulu ma mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
rabanne   24 octobre 2018
La révolte de Clara Dupont-Monod
J'apprivoise la mémoire. Elle devient une alliée. La mémoire vient à bout du regret, car, au fond, le chagrin d'une chose disparue est moins fort que son souvenir.
Commenter  J’apprécie          330
Dionysos89   10 novembre 2014
Le roi disait que j'étais diable de Clara Dupont-Monod
La joie est stupide. Elle s’offre facilement. C’est l’émotion la plus reconnaissable, donc la moins perfide. Elle fendille les visages avec la stupeur un peu niaise de se découvrir léger. Rien n’est plus angoissant qu’un être joyeux. Comment peut-il ignorer la faim et les menaces ? La joie produit de mauvais combattants. Je lui préfère la colère, c’est une autre histoire. Elle fait bouillir le sang. Elle est la forme même de la vie, sa première vocifération. Elle peut trahir. J’aime la colère parce qu’elle a toujours quelque chose à révéler.



[Incipit]
Commenter  J’apprécie          311
rabanne   25 octobre 2018
La révolte de Clara Dupont-Monod
Mais détester quelqu'un, n'est-ce pas la meilleure façon d'oublier combien on l'aime ?
Commenter  J’apprécie          320
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur
.. ..