AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.75 /5 (sur 2998 notes)

Nationalité : Chine
Né(e) à : Putian , le 02/03/1954
Biographie :

Dai Sijie est un cinéaste et romancier chinois. Il est envoyé en rééducation dans le Sichuan entre 1971 et 1974. Lorsqu'il est libéré, il retourne au lycée jusqu'en 1976.

À la mort de Mao, il suit des cours d'histoire de l'art dans une université chinoise et vient en France en 1984, titulaire d'une bourse d'étude. Il entre à l'IDHEC, réalise un premier court métrage en Chine, puis tourne Chine, ma douleur (prix Jean-Vigo 1989), Tang le onzième et Le Mangeur de lune.

Il est principalement connu pour ses romans "Balzac et la Petite Tailleuse chinoise" et "Le Complexe de Di" qui reçut le prix Femina en 2003. Le premier sera finalement autorisé en Chine, malgré une postface avertissant le lecteur de son caractère "politiquement mauvais".

Source : pagesperso-orange.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Dai Sijie   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Entretien avec Dai Sijie à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 15 avril 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman 'L'Évangile selon Yong Sheng', paru chez Gallimard. Retrouvez toutes les critiques de 'L'Évangile selon Yong Sheng' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Sijie-Lvangile-selon-Yong-Sheng/1116403 Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (246) Voir plus Ajouter une citation
pdemweb1   27 août 2014
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise de Dai Sijie
- C'est où Pekin?

Cette question nous donna un choc mais comme nous comprîmes qu'il ne connaissait vraiment pas Pékin, nous rîmes comme des bossus. Un instant, j'enviai presque son ignorance totale du monde extérieur.
Commenter  J’apprécie          340
carre   22 janvier 2012
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise de Dai Sijie
Balzac lui a fait comprendre une chose: la beauté d'une femme est un trésor qui n'a pas de prix.
Commenter  J’apprécie          321
Jolap   26 août 2020
Les caves du Potala de Dai Sijie
Quand les yeux sombres de la femme se détachent avec éclat sur la toile blanche, un sourire de satisfaction se dessine sur les lèvres du peintre, car il sait mieux que personne qu'il est impossible de rater un portrait quand les yeux sont réussis.
Commenter  J’apprécie          292
palamede   29 mai 2019
L'Évangile selon Yong Sheng de Dai Sijie
Le forgeron lui demanda pourquoi il avait besoin d’une arme. Il lui répondit qu’il comptait se rendre dans les montagnes du Guizhou, où les terres cultivables étaient des plantations d’opium et où les paysans étaient armés. Quand venait la morte-saison, et qu’ils n’avaient plus grand-chose à faire dans les champs, ils se regroupaient pour attaquer en bandes les voyageurs qui s’aventuraient dans leur contrée. Cette situation étant connue, il parut naturel au forgeron qu’il voulût un fusil pour assurer sa propre sécurité. 
Commenter  J’apprécie          280
FredMartineau   30 juillet 2017
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise de Dai Sijie
Luo me rejoignit à côté du feu. Il s'assit, pâle, sans une plainte, ni une protestation. C'était quelques heures avant la folie de l'autodafé.

- Elle est partie, lui dis-je

- Elle veut aller dans une grande ville, me dit-il. Elle m'a parlé de Balzac.

- Et alors ?

- Elle m'a dit que Balzac lui a fait comprendre une chose : la beauté d'une femme est un trésor qui n'a pas de prix.
Commenter  J’apprécie          270
fanfanouche24   28 avril 2018
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise de Dai Sijie
Avant nous, dans ce village, il n'y avait jamais eu ni réveil, ni montre, ni horloge. Les gens avaient toujours vécu en regardant le soleil se lever ou se coucher.

Nous fûmes surpris de voir comment le réveil prit sur les paysans un véritable pouvoir, presque sacré. Tout le monde venait le consulter, comme si notre maison sur pilotis était un temple. (p. 23)
Commenter  J’apprécie          270
jeunejane   15 mars 2016
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise de Dai Sijie
Ce petit livre s'appelle "Ursule Mirouët"....

Brusquement, comme un intrus, ce petit livre me parlait de l'éveil du désir, des élans, des pulsions, de l'amour, de toutes ces choses sur lesquelles le monde était, pour moi, jusqu'alors demeuré muet.
Commenter  J’apprécie          270
palamede   15 mai 2019
L'Évangile selon Yong Sheng de Dai Sijie
Le colombier était un riche ouvrage, dont les poutres du toit et les colonnes étaient sculptées et peintes. Chaque compartiment était pourvu d’une porte coulissante rouge corail, le sol était recouvert d’un épais tapis de gazon, et les murs d’une quantité de petits miroirs. À la tombée de la nuit, quand les compartiments s’allumaient, le reflet des colombes, multiplié à l’infini par les miroirs éclairés, les jeux d’ombre et de lumière féeriques sur les colonnes et les poutres sculptées, donnaient l’impression que le bâtiment, échappant à la gravité de ce bas monde, allait s’envoler dans le ciel, et disparaître avec tous ses locataires. 
Commenter  J’apprécie          260
tex_242   26 décembre 2008
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise de Dai Sijie
P. 65

Souvent, après minuit, on éteignait la lampe à pétrole dans notre maison sur pilotis, et on s'allongeait chacun sur son lit pour fumer dans le noir. Des titres de livres fusaient de nos bouches, il y avait dans ces noms des mondes inconnus, quelque chose de mystérieux et d'exquis dans la résonance des mots, dans l'ordre des caractères, à la manière de l'encens tibétain, dont il suffisait de prononcer le nom, « Zang Xiang », pour sentir le parfum doux et raffiné, pour voir les bâtons aromatiques se mettre à transpirer, à se couvrir de véritables gouttes de sueur qui, sous le reflet des lampes, ressemblaient à des gouttes d'or liquide.

- Tu as déjà a entendu parler de la littérature occidentale? me demanda un jour Luo.

- Pas trop. Tu sais que mes parents ne s'intéressent qu'à leur boulot. En dehors de la médecine, ils ne connaissent pas grand-chose.

- C'est pareil pour les miens. Mais ma tante avait quelques bouquins étrangers traduits en chinois, avant la Révolution culturelle. Je me souviens qu'elle m'avait lu quelques passages d'un livre qui s'appelait Don Quichotte, l'histoire d'un vieux chevalier assez marrant.

- Et maintenant où ils sont, ces livres?

- Partis en fumée. Ils ont été confisqués par les Gardes rouges, qui les ont brûlés en public, sans aucune pitié, juste en bas de son immeuble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
fanfanouche24   28 avril 2018
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise de Dai Sijie
Deux mots sur la rééducation : dans la Chine rouge, à la fin de l'année 68, le Grand Timonier de la Révolution, le président Mao, lança un jour une campagne qui allait changer profondément le pays : les universités furent fermées, et les "jeunes intellectuels", c'est-à-dire les lycéens qui avaient fini leurs études secondaires, furent envoyés à la campagne pour être "rééduqués par les paysans pauvres" (...)

La vraie raison qui poussa Mao Zedong à prendre cette décision restait obscure (...)

Notre conclusion fut la suivante: Mao haïssait les intellectuels. (p. 13-14)
Commenter  J’apprécie          240

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Balzac et la petite tailleuse chinoise

Combien de livres se trouve dans la valise bien ficelé ?

10
4 ou 3
5 ou 6
pas précisé

8 questions
280 lecteurs ont répondu
Thème : Dai SijieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..