AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.7/5 (sur 205 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Edimbourg , le 07/05/1711
Mort(e) à : Edimbourg , le 25/08/1776
Biographie :

David Hume est un philosophe, économiste et historien écossais.

Issu de la petite noblesse, David Hume perd son père très tôt. Il entreprend des études de droit qu'il abandonne rapidement pour les lettres et la philosophie. Il part en France en 1734 mais revient trois ans plus tard en Angleterre pour accepter des missions diplomatiques à Vienne et à Turin.

Il revient en Écosse en 1749, écrit ses "Discours politiques" et ses "Recherches sur les principes de la morale" (plus tard rebaptisées "Enquête sur les principes de la morale"), ces derniers étant une refonte partielle et un redéveloppement de certains points déjà abordés dans Traité de la nature humaine. Sa réputation de philosophe commence alors à se répandre. En 1751, il rejoint Édimbourg et publie en 1752 ses "Discours politiques", ouvrage bien accueilli. En 1757 il publie à Londres son "Histoire naturelle de la religion".

Il devient de 1763 à 1765 secrétaire de l'ambassadeur d'Angleterre à Paris où il côtoie le monde philosophique et littéraire. Jean-Jacques Rousseau se lie d'amitié avec lui et l'accompagne à Londres. Hume retourne à Édimbourg en 1769.

À partir de 1775, il commence à ressentir les effets d'une tumeur intestinale qui l'emporte un an plus tard, à l'âge de soixante-cinq ans, avant la publication des "Dialogues sur la religion naturelle".

Sa démarche philosophique repose essentiellement sur un questionnement épistémologique, critique et rigoureux. S'accordant aux exigences de la méthode scientifique, il établit des principes propres aux opérations de la pensée. Sceptique, il restreint les capacités cognitives de l'entendement humain.

Empiriste, il refuse les fables métaphysiques, Dieu, l'âme et combat les conséquences désastreuses de la croyance dans tous les domaines de la connaissance. Intransigeant envers le phénomène religieux et refusant la légitimité d'une autorité politique ou morale, son œuvre affirmera sans cesse le refus du dogmatisme et les limites de la raison.
+ Voir plus
Source : evene.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de David Hume   (42)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

La nature humaine selon David Hume
Causerie de Gilles DELEUZE, philosophe, sur David HUME : sa théorie de l'association des idées, son analyse du principe de causalité ; ses ouvrages principaux, dont le "Traité de la nature humaine", sa conception de la nature humaine.

Citations et extraits (122) Voir plus Ajouter une citation
Tant qu’il y aura des acheteurs de livres, on ne manquera pas de libraires ; mais souvent il y a des lecteurs, et il n’y a rien qui soit digne d’être lu.

DE LA NAISSANCE ET DU PROGRÈS DES ARTS ET DES SCIENCES.
Commenter  J’apprécie          675
David Hume
Quels arguments me donnez-vous pour qu'il soit plus rationnel de croire ce que vous dites plutôt que de supposer que vous vous trompez ou vous me trompez ?
Commenter  J’apprécie          550
David Hume
La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple.
Commenter  J’apprécie          462
David Hume
Il n'est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde entier à une égratignure de mon doigt.
Commenter  J’apprécie          420
Les tyrans, nous le savons, produisent les rebelles et toute l’histoire nous apprend que les rebelles, dès qu’ils l’emportent, deviennent volontiers des tyrans à leur tour.
Commenter  J’apprécie          350
En général, il y a un degré de doute, de prudence et de modestie qui, dans les enquêtes et les décisions de tout genre, doit toujours accompagner l’homme qui raisonne correctement.
Commenter  J’apprécie          282
David Hume
La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple.
Commenter  J’apprécie          220
Faites donc, philosophes, que vos dieux s'accordent avec les apparences présentes de la nature ; osez ne pas altérer ces apparences par des suppositions arbitraires pour les rendre conformes aux attributs que vous accordez si amoureusement à vos dieux.
Page 217
Commenter  J’apprécie          150
David Hume
L'histoire n'est pas moins fertile en instructions qu'en amusements : elle est même la plus instructive de toutes nos connaissances.
Commenter  J’apprécie          150
David Hume
Les horloges les plus communes et les plus grossières marquent les heures, il n'y a que celles qui sont travaillées avec plus d'art qui marquent les minutes.
De même les esprits ordinaires sentent bien la différence d'une simple vraisemblance à une certitude entière; mais il n'y a que les esprits fins qui sentent le plus ou le moins de certitude ou de vraisemblance, et qui en marquent, pour ainsi dire, les minutes par leur sentiment.
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de David Hume (565)Voir plus

Quiz Voir plus

L'école des femmes - Molière

Qui est Agnès pour Arnolphe ?

Sa nièce
Sa fille
Celle qu'il s'est destinée
Sa mère

15 questions
255 lecteurs ont répondu
Thème : L'École des femmes de MolièreCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}