AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.7 /5 (sur 40 notes)

Nationalité : Palestine
Né(e) à : Haïfa , le 16 février 1947
Biographie :

Elias Sanbar est un historien, poète et essayiste palestinien.

Il a quinze mois lorsque sa famille s'installe au Liban après la proclamation de l'État d'Israël. En 1969, il poursuit ses études à Paris. Il enseigne ensuite le droit international à Paris VII. Il enseigne ensuite au Liban puis aux États-Unis à l'université de Princeton. Il se lie d'amitié avec le philosophe français Gilles Deleuze.

En 1981, Elias Sanbar participe à la fondation à Paris, de La Revue d’études palestiniennes organe de diffusion de l'Institut d'études palestiniennes; Revue et Institut; dont il est aujourd'hui le rédacteur en chef. Il a participé aux négociations bilatérales à Washington, il a dirigé, de 1993 à 1996, la délégation palestinienne aux négociations sur les réfugiés. Il est également membre du Conseil national palestinien depuis 1988. Il est ambassadeur de l'Etat de Palestine auprès de l'UNESCO.

Elias Sanbar a traduit en français l’œuvre de Mahmoud Darwich.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Mediapart accompagne la naissance, d'abord en exil à Paris, ensuite in situ, d'un musée d'art moderne et contemporain en Palestine, constitué de dons de créateurs solidaires. Visite virtuelle d'une exposition qui se tient prête, à l'IMA. Le 18 mars 2020, à l'Institut du monde arabe (IMA), dans le Ve arrondissement de Paris, devait s'ouvrir au public une exposition, « Couleurs du monde », présentant une préfiguration du futur musée d'art moderne et contemporain de la Palestine. Ses collections, constituées de dons d'artistes solidaires, sont abritées par l'IMA, qui a su faire preuve d'une solidarité sans faille. Depuis 2017, chaque année au mois de mars, sous la houlette de la délégation de la Palestine à l'Unesco et de son représentant Elias Sanbar, les oeuvres offertes et conservées, anciennes ou nouvelles, font un petit tour à la lumière et puis s'en vont, en attendant leur installation permanente et définitive, dans la future capitale du futur État palestinien. Mediapart a décidé de s'associer à ce long combat pacifique et spirituel, en rendant compte, chaque année, d'une telle démonstration – de force et de faiblesse, d'optimisme et de frustration, d'art et de politique. Dans l'attente, si la géopolitique le veut, d'accompagner l'établissement des collections là où elles ont vocation à se transporter ; c'est-à-dire – mettons fin au suspense insoutenable – à Jérusalem (Est)… Filmé par Armel Baudet. Antoine Perraud étant le journaliste-passeur. https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/230320/l-art-ce-qui-reste-la-palestine-quand-elle-tout-perdu-attention-video-en-privee Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
de   13 octobre 2011
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
La reconnaissance par Israël de sa responsabilité concrète et morale dans la Nakba – l’expulsion en 1948 -, l’admission qu’au cours de cet épisode, les Palestiniens furent les victimes sont les seuls moyens de sortir de l’impasse
Commenter  J’apprécie          30
de   13 octobre 2011
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
Qui suis-je ? C’est la question que les autres me posent



et elle est sans réponse.



Moi ? Je suis ma langue, moi



et je suis un, deux, dix poèmes suspendus.
Commenter  J’apprécie          30
Elias Sanbar
de   18 janvier 2014
Elias Sanbar
Si le commencement de l’Histoire n’a jamais eu lieu, si les identités ne possèdent pas de dates de naissance et si nos racines sont devant nous, c’est que seuls les flux identitaires existent, insaisissables autrement que dans leur mobilité de lignes traversant temps et lieux et qu’il convient d’appréhender à certaines périodes en quelque sorte privilégiées de leur parcours, à certaines hauteurs de leur circulation.
Commenter  J’apprécie          20
CHRISREUNION   16 février 2014
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
Faire la paix signifie avant tout se faire violence, se vaincre soi-même pour supporter de se retrouver parlant à celui que l'on considère comme l'artisan de son malheur, la source de ses peines.
Commenter  J’apprécie          20
CHRISREUNION   16 février 2014
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
Et puis, il y a la paix véritable, celle qu'il faut souhaiter, à l'avènement de laquelle il faut travailler, celle de la vraie reconnaissance, celle qui n'aura plus besoin de garanties internationales, ni de suivi, de traités de défense commune, celle qui tiendra par la seule adhésion de ses tenants, et qui portera alors le nom de réconciliation.

La réconciliation est le stade supérieur de la paix, celui où elle se mue en valeur de civilisation, quand elle ajoute au choix de la raison celui des coeurs.
Commenter  J’apprécie          10
de   13 octobre 2011
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
Ce qui me fait écrire aujourd’hui que le jour où les miens auront retrouvé leurs droits, je pourrai enfin connaître une libération pleine, entière, affirmer que je n’ai plus de drapeau
Commenter  J’apprécie          20
CHRISREUNION   16 février 2014
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
Mes premières traces à moi seront blanches, invisibles pour moi, mais pleines de possibilités d'aller ailleurs, de les inventer, de les choisir, d'échapper à la pesanteur des généalogies afin de se remplir de tendresse pour ce qui fut mais que l'on ne souhaite pas pour autant voir revenir.

Des années plus tard, je formulerai ce qui sera devenu un credo de vie, en affirmant dans Figures du Palestinien : "Nos racines sont devant nous".
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   07 mai 2019
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
À la question : « A-t-on le droit de spolier un peuple de sa patrie ? », on substitua un : « Qui du peuple juif ou du peuple palestinien était là avant l’autre ? »

Elle se doubla rapidement d’un corollaire, autre hérésie historique chère aux nationalistes de tout poil sous toutes les latitudes, qui posait la question de l’instant originel, la « date zéro », celle de la naissance d’un peuple, le palestinien en l’occurrence.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   07 mai 2019
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
J’ai beaucoup usé du passé pour parler jusqu’ici de mes amis. Non que je les aie perdus mais parce que nombre d’entre eux sont partis et que cette entrée est également dévolue à leur hommage.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   07 mai 2019
Dictionnaire amoureux de la Palestine de Elias Sanbar
« D’une certaine façon, l’identité est un bruit […] qui fait interférence avec les sons que nous émettons ou recevons. Difficilement audible aux autres, nous l’entendons quant à nous, haut et clair. Ce n’est pas le genre de bruit qui vous dérange, au contraire, il vous donne le sentiment du réel, il ajoute comme un bruit d’ambiance au monde hyperréel qui vous entoure. Certains aiment l’écouter plus que d’autres, certains poussent son volume pour le plaisir, simplement, ou pour forcer les autres à l’entendre.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-49813

est un dessert composé de sorbet citron arrosé de vodka?

Brigadier
Capitaine
Caporal
Colonel
Lieutenant
Major
Soldat

7 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : armée française , grades , associations d'idéesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..