AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.9 /5 (sur 1298 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Comox, Colombie-Britannique , 1979
Biographie :

Emily St. John Mandel est une romancière canadienne anglophone.

Elle passe son enfance sur l'île de Denman. Elle s'inscrit à une école de danse de Toronto, The School of Toronto Dance Theatre, puis vit un temps à Montréal, avant de s'installer à New York.

Elle est aujourd'hui mariée et vit à Brooklyn avec son mari et sa fille.

Son premier roman, "Dernière Nuit à Montréal" (Last Night in Montreal), a été finaliste du ForeWord Magazine's 2009 Book of the Year.

"On ne joue pas avec la mort" (The Singer's Gun, 2010), son deuxième titre traduit en France, remporte le Prix Mystère de la critique en 2014.

Son troisième roman, le premier publié au Canada, est "Les Variations Sebastian" (The Lola Quartet, 2012).

Elle publie en 2014 "Station Eleven", un roman dystopique se déroulant dans un monde post-apocalyptique après qu'un virus a ravagé la Terre.
Cela lui vaut des nominations aux PEN/Faulkner Award et Baileys Women's Prize for Fiction, ainsi que d'être finaliste du National Book Award 2014.

son site: http://www.emilymandel.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Emily St. John Mandel   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre avec Emily St. John Mandel.


Citations et extraits (321) Voir plus Ajouter une citation
GeraldineB   01 décembre 2021
Station Eleven de Emily St. John Mandel
Il s'aperçut qu'il était un homme qui se repentait de presque tout: les regrets s'accumulaient autour de lui comme des phalènes attirées par la lumière. C'était ça, se dit-il, la principale différence entre vingt et un et cinquante et un ans: l'abondance de regrets.
Commenter  J’apprécie          325
Allantvers   11 septembre 2016
Station Eleven de Emily St. John Mandel
La civilisation, en l'An vingt, était un archipel de petites localités. Ces colonies avaient combattu les bêtes sauvages, enterré leurs voisins, vécu, péri et souffert ensemble pendant les années sanglantes qui avaient suivi le cataclysme, avaient survécu dans des conditions épouvantables, et ce seulement en se serrant les coudes dans les périodes d'accalmie : autant dire qu'elles ne se mettaient pas en quatre pour accueillir les étrangers.
Commenter  J’apprécie          270
migdal   27 décembre 2021
L'hôtel de verre de Emily St. John Mandel
Mais ils étaient citoyens d'un pays de l'ombre que, dans sa vie précédente, il n'avait perçu que confusément, un pays situé tout au bord d'un abîme. De tout temps, bien sûr, il avait eu conscience de l’existence de ce territoire. Il en avait vu les avant-postes les plus évidents : abris confectionnés avec des cartons, sous des ponts autoroutiers ; tentes entrevues dans les buissons, en bordure des voies express ; maisons aux portes condamnées mais avec une lumière qui brille à une fenêtre de l'étage. Il avait toujours eu vaguement conscience de ces gens qui avaient glissé sous la surface de la société, citoyens d'un territoire sans confort ni aucune place pour l’erreur ; ils faisaient du stop sur les routes avec leurs maigres possessions dans un sac à dos, ils récupéraient des boîtes de conserve dans les rues des villes, ils arpentaient le Strip, à Las Vegas, vêtus de T-shirts qui proclamaient FILLES DANS VOTRE CHAMBRE DANS 20 MINUTES, ils étaient ces filles-là dans la chambre. Il avait vu le pays de l'ombre, ses faubourgs et ses panneaux, seulement il n'avait jamais imaginé qu'il en ferait un jour partie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Allantvers   14 septembre 2016
Station Eleven de Emily St. John Mandel
- Je parle de ces gens qui se sont retrouvés dans une vie au lieu d'une autre et qui en sont infiniment déçus. Vous voyez ce que je veux dire? Ils ont fait ce qu'on attendait d'eux. ils voudraient faire autre chose, mais c'est devenu impossible avec les gosses, les hypothèques et tout le reste, ils sont pris au piège. C'est le cas de Dan.

- Donc, selon vous, il n'aime pas son job.

- Exact, mais à mon avis, il ne s'en rend même pas compte. J'imagine que vous rencontrez tout le temps des gens comme lui. Des somnambules de haut niveau, essentiellement.



Qu'est ce qui, dans cette affirmation, donna à Clark envie de pleurer?
Commenter  J’apprécie          230
migdal   26 décembre 2021
L'hôtel de verre de Emily St. John Mandel
Ici, il est possible de se reposer dans la routine, dans l’ordre, dans la séquence lever-à-cinq-heures appel-à-cinq heures-et-quart petit-déjeuner-à-six-heures, etc., une journée succédant à une autre. Dans le monde extérieur, il restait éveillé la nuit, inquiet à l’idée d’être envoyé en prison ; maintenant, il dort très bien entre deux séances de comptage. Il y a une exquise insouciance à se réveiller chaque matin en sachant que le pire est déjà arrivé.
Commenter  J’apprécie          230
gouelan   18 juillet 2021
Station Eleven de Emily St. John Mandel
Le côté lumineux de la planète s’enfonce dans les ténèbres

Et les villes s’endorment, chacune à son heure

Et pour moi, aujourd’hui comme alors, c’en est trop.

Le monde est trop présent.



Czeslaw Milosz
Commenter  J’apprécie          230
Acr0   19 août 2016
Station Eleven de Emily St. John Mandel
L’enfer, c’est l’absence de ceux qu’on voudrait tant avoir auprès de soi.
Commenter  J’apprécie          231
Pancrace   06 mai 2022
Station Eleven de Emily St. John Mandel
Miranda est une personne qui a très peu de certitudes, mais l'une d'entre elles est que seuls les gens indignes se dérobent quand la situation devient difficile.
Commenter  J’apprécie          220
tamara29   26 février 2017
Station Eleven de Emily St. John Mandel
A mesure qu’il marchait seul, Jeevan se sentit disparaître dans le paysage. Il était tout petit, insignifiant, dans son errance le long du rivage. Il ne s’était jamais senti aussi vivant, aussi triste.
Commenter  J’apprécie          180
Shan_Ze   26 septembre 2016
On ne joue pas avec la mort de Emily St. John Mandel
- Dis-toi bien que, dans la vie, la plupart des choses qu'on doit faire sont plus ou moins contestables.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Emily St. John Mandel (1452)Voir plus


Quiz Voir plus

Zeus à la conquête de l'Olympe d'Hélène Montardre

Quelle est la femme qui court avec un petit paquet dans les bras au tout début de l'histoire?

Déméter
Héra
Gaïa
Rhéa

25 questions
174 lecteurs ont répondu
Thème : Histoires noires de la Mythologie : Zeus à la conquête de l'Olympe de Hélène MontardreCréer un quiz sur cet auteur