AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 507 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Turin , le 08/08/1959
Biographie :

Né de parents parmesans, Valério Varesi est diplômé en philosophie de l’Université de Bologne après une thèse sur Kierkegaard.

Il devient journaliste en 1985, collabore à plusieurs journaux et est actuellement rédacteur de "Repubblica" à Bologne.

Il publie "Ultime notizie di una fuga", son premier roman, en 1998.

Il est l’auteur de onze romans au héros récurrent, dont "Le fleuve des brumes" nominé au prestigieux prix littéraire italien Strega ainsi qu'au Gold Dagger Award en Grande Bretagne.

Les enquêtes du commissaire Soneri, amateur de bonne chère et de bons vins parmesans, sont traduites en huit langues.

Quatre de ses romans, dont Le Fleuve des brumes, ont été adaptés pour la série télévisée italienne Nebbie e delitti.

site officiel: http://www.valeriovaresi.net/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Valerio Varesi   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À chaque ville italienne son auteur de polar. Parme, c'est Valerio Varesi et son commissaire Soneri dont paraît la cinquième aventure traduite en français. Écriture fluide, poétique, sens des dialogues, art de l'intrigue et charme entêtant de la mélancolie. de quoi vous donner des envies de voyage... "Or, encens et poussière" de Valerio Varesi. Traduit de l'italien par Florence Rigollet, éd. Agullo. UNE ÉMISSION ANIMÉE PAR Michel Abescat et Christine Ferniot RÉALISATION Pierrick Allain TÉLÉRAMA - JUIN 2020

+ Lire la suite

Citations et extraits (181) Voir plus Ajouter une citation
santorin   25 juillet 2020
Les ombres de Montelupo de Valerio Varesi
- Ne pense plus au passé, l'exhorta Angela, on n'y trouve que des erreurs. Et puis c'est inutile.
Commenter  J’apprécie          255
Valerio Varesi
Bazart   17 avril 2019
Valerio Varesi
Ta sensibilité. Si tu étais un flic comme les autres, tu n'en aurais pas grand chose à foutre de toutes ces horreurs. La vérité, c'est que tu es un moraliste. C'est ça qui te fout en rogne. Tu n'as pas renoncé à tes idéaux et quand tu vois la réalité s'en éloigner, tu deviens enragé. Si beaucoup de tes collègues continuent d'avancer bêtement, c'est qu'ils n'affrontent rien.
Commenter  J’apprécie          230
santorin   25 juillet 2020
Les ombres de Montelupo de Valerio Varesi
"Il est parfois plus douloureux de renoncer que de combattre" confirma-t-il.
Commenter  J’apprécie          240
Rob7   31 octobre 2019
Les mains vides de Valerio Varesi
J'ai peur que vous confondiez le besoin et le libre choix, commenta-t-il sèchement. La liberté n'existe pas où il n'y a pas de choix. Et j'ai comme l'impression que c'est le cas de vos client. (page 103)
Commenter  J’apprécie          220
Sylviegeo   26 février 2022
Le fleuve des brumes de Valerio Varesi
On agite le passé quand on n'a plus confiance dans le présent.
Commenter  J’apprécie          233
Valerio Varesi
Sylviegeo   26 février 2022
Valerio Varesi
Il faut distinguer l'expérience de la mémoire. On a l'illusion que l'on se souvient parce qu'il semble que tout est toujours identique, comme le fleuve qui n'a de cesse de couler entre une crue et une période d'étiage. Mais en fait on recommence chaque fois de zéro. Les souvenirs valent pour deux ou trois générations, puis ils disparaissent et d'autres les remplacent. Après cinquante ans, on revient à la case départ.
Commenter  J’apprécie          190
Bazart   17 avril 2019
Les mains vides de Valerio Varesi
Ta sensibilité. Si tu étais un flic comme les autres, tu n'en aurais pas grand chose à foutre de toutes ces horreurs. La vérité, c'est que tu es un moraliste. C'est ça qui te fout en rogne. Tu n'as pas renoncé à tes idéaux et quand tu vois la réalité s'en éloigner, tu deviens enragé. Si beaucoup de tes collègues continuent d'avancer bêtement, c'est qu'ils n'affrontent rien.
Commenter  J’apprécie          170
JIEMDE   29 mai 2020
Or, encens et poussière de Valerio Varesi
Les pauvres ont trop d’emmerdes pour s’émouvoir devant la mort, et les riches ont la trouille d’y penser.
Commenter  J’apprécie          170
croquignol   28 août 2021
Le fleuve des brumes de Valerio Varesi
Il n’avait pas l’air intelligent, il devait avoir pris de sa mère.
Commenter  J’apprécie          178
sabine59   27 mars 2019
La pension de la via Saffi de Valerio Varesi
Quand on se souvient de sa jeunesse, on est toujours très indulgent, répliqua-t-elle. On la falsifie inconsciemment, et tout nous semble beau, y compris les choses mesquines. C'est un besoin consolateur. Ça nous porte à croire qu'une partie de notre vie a été vécue intensément.
Commenter  J’apprécie          142

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Naruto Shippuden

Comment s’appelle le meilleur ami de naruto ?

Madara
Naruto
Sasuke
Kakashi

11 questions
758 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur