AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.14 /5 (sur 215 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Kilkea , le 15/01/1874
Mort(e) à : Géorgie du Sud , le 05/01/1922
Biographie :

Ernest Henry Shackleton est un explorateur anglo-irlandais, considéré comme l'une des principales figures de l'âge héroïque de l'exploration en Antarctique.

Il prend contact pour la première fois avec les régions polaires en tant que troisième officier lors de l'expédition Discovery de Robert Falcon Scott, qu'il doit quitter avant son terme pour raisons de santé. Déterminé à faire oublier cet échec personnel, il retourne en Antarctique en 1907 comme chef de l'expédition Nimrod. En janvier 1909, il établit, avec trois compagnons, un record avec une marque à 88°23'S, soit à près de 100 milles du pôle Sud. Cet exploit lui vaut d'être anobli par le roi Édouard VII à son retour.

Après la conquête du pôle sud en 1912 par Roald Amundsen, Shackleton porte son attention sur ce qu'il estime être le dernier grand objectif de l'Antarctique : la traversée du continent de la mer de Weddell à la mer de Ross via le pôle. Il monte, à cette fin, ce qui est devenu l'expédition Endurance. La malchance le frappe lors de cette expédition et le navire, l'Endurance, se retrouve emprisonné plusieurs mois dans les glaces et est lentement écrasé, obligeant les hommes à débarquer. S'ensuit une série d'exploits - dont une ultime évasion sans aucune perte humaine – qui va asseoir le mythe de Shackleton, bien que ce ne fut pas immédiatement évident[1].

En 1921, il retourne en Antarctique avec l'expédition Shackleton-Rowett, dans l'intention de mener à bien un programme scientifique et des explorations. Avant que le travail ne commence, Shackleton meurt d'une crise cardiaque alors que son navire, le Quest, est amarré au port de Grytviken en Géorgie du Sud. À la demande de son épouse, il est enterré sur place.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Ernest Shackleton   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Tombe de Shackleton Visite de la tombe de Shackleton à Grytviken, Géorgie du Sud.


Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
Ernest Shackleton
L'effort humain est quelque chose, mais c'est dans un esprit d'humilité que l'homme combat les forces géantes de la nature.
Commenter  J’apprécie          440
Ernest Shackleton
les régions polaires laissent en effet sur ceux qui y ont affronté les pires épreuves une empreinte dont les hommes qui n’ont jamais quitté le monde civilisé peuvent difficilement s’expliquer la puissance
Commenter  J’apprécie          330
"Notre îlot de glace a été jusqu'ici notre meilleur ami, mais maintenant il est capable à tout moment de se briser et de nous jeter tout au fond de la mer insondable. "
Commenter  J’apprécie          280
S'élancer à la conquête des terres vierges, c'est être poussé par le goût de l'aventure, par l'appétit scientifique ou encore par le mystérieux attrait de l'inconnu. Chacun de ces trois motifs eut sa part dans ma décision de repartir pour l'Antarctique.
Commenter  J’apprécie          220
Notre îlot de glace a été jusqu'ici notre meilleur ami , mais maintenant il est capable à tout moment de se briser et de nous jeter tout au fond de la mer insondable .
Commenter  J’apprécie          190
La principale difficulté à laquelle se heurtent presque tous les explorateurs lorsqu’ils veulent organiser un voyage, c’est le manque d’argent. Sous ce rapport, je n’étais guère en bonne posture. L’équipement d’une expédition antarctique entraîne une dépense de plusieurs centaines de mille francs, dont le recouvrement demeure très aléatoire. Bien que mon programme eût été établi sur des bases aussi économiques que possible, pendant plus d’un an je ne pus réussir à trouver les sommes nécessaires. Les recommandations que j’avais obtenues pour des gens fortunés demeuraient sans effet et mes efforts pour les persuader de l’importance de l’œuvre que je me proposais d’entreprendre restaient vains. Malgré ces insuccès, je persistai dans ma résolution. C’est seulement, en décembre 1906, que quelques amis personnels me promirent leur appui financier. Encouragé par cette confiance, je commençai de nouvelles démarches ; le 12 février 1907, enfin, j’avais des promesses de souscription assez nombreuses pour pouvoir annoncer mon projet.
Commenter  J’apprécie          130
Les rations suffisaient à nous entretenir en vie; mais nous nous sentions tous capables de manger trois fois plus. La ration d'un jour ordinaire consistait en une demi-livre de phoque et trois quarts de pinte de thé pour déjeuner, un hannock de quatre onces avec du lait pour le lunch, et trois quarts de pinte de ragoût de phoque pour souper. C'était très juste, même avec le peu de travail que nous fournissions. Naturellement pain et pommes de terre manquaient complètement. Quelques-uns souffraient plus que d'autres de ces privations, et le thème "nourriture" devint l'unique sujet de leur conversation; mais la plupart d'entre nous trouvaient qu'à trop parler de la chose, on ne faisait que développer un appétit impossible à satisfaire. Cela dit, notre désir de pain et de beurre n'était pas une fantaisie, mais bien un besoin de l'organisme.
Commenter  J’apprécie          132
Nous n'étions qu'un fétu sur l'immense océan- l'océan qui est ouvert à tous et qui n'a de merci pour personne, qui menace même quand il semble caresser et qui jamais n'a de pitié pour la faiblesse. Par moment la pensée des forces déchaînées contre nous nous accablait. Puis l'instant d'après notre bateau s'élevait sur la crête d'une vague, dans une ondée aussi brillante que la vapeur couleur d'arc-en-ciel qui s'élève au pied d'une chute d'eau, et la confiance renaissait.
Commenter  J’apprécie          40
L'effort humain est quelque chose, mais c'est dans l'humilité que l'homme combat les forces géantes de la Nature. Il a alors le sentiment profond qu'il dépend d'un pouvoir plus haut que le sien.
Commenter  J’apprécie          70
Nous avions souffert et triomphé, rampant par terre en cherchant à saisir la gloire, grandissant au contact de l'immensité. Nous avions vu Dieu dans sa splendeur, entendu la voix de la Nature. Nous avions touché l'âme humaine dépouillée de tout artifice.
Commenter  J’apprécie          101

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Ernest Shackleton (355)Voir plus

Quiz Voir plus

La Bible

Quel était le vrai prénom de l'apôtre Pierre?

Ben, Pierre!
Simon
Jésus
Joseph

12 questions
370 lecteurs ont répondu
Thèmes : ancien testament , nouveau-testament , antiquité , histoireCréer un quiz sur cet auteur

{* *}