AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.83 /5 (sur 134 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : La Rochelle , le 24/10/1820
Mort(e) à : Saint-Maurice (Charente-Maritime) , le 27/8/1876
Biographie :

Eugène-Samuel-Auguste Fromentin est un artiste peintre et un écrivain français.

Fils de Pierre-Samuel-Toussaint Fromentin (1786-1867), médecin et peintre amateur, et de Françoise-Jenny Billotte (1797-1867), il obtient, à Paris, une licence en droit au début de l'année 1843, après une brillante scolarité. Mais, il entre dans l'atelier du peintre Jean-Charles Rémond qu'il quitte bientôt pour celui du paysagiste Louis Cabat.

En 1846, il fait une visite secrète en Algérie avec deux amis et remplit ses carnets de croquis des paysages et des habitants de l'Afrique du Nord, pour s'inscrire ainsi dans le mouvement de l'orientalisme.

Fromentin envoie trois tableaux au Salon de 1847, qui sont admis à l'unanimité : "Ferme aux environs de La Rochelle", "Mosquée près d'Alger" et "Les Gorges de la Chiffa", puis cinq tableaux au Salon de 1849, dont une deuxième version des "Femmes d'Alger". Il obtint alors une récompense de deuxième classe. Fromentin expose onze tableaux au Salon de 1850, ainsi qu'en 1857, puis y participe régulièrement entre 1859 (année de sa médaille de 1ère classe) et 1869, ainsi qu'en 1872 et 1876.

En 1852, il épouse Marie Cavellet de Beaumont, et effectue avec elle son deuxième voyage en Algérie. Il peut ainsi approfondir son étude des paysages et des mœurs algériennes. En 1854, il publie "Un été dans le Sahara" dans la Revue de Paris et devient membre correspondant de l'Académie des belles-lettres, sciences et arts de La Rochelle.

En 1862, il publie son chef-d'œuvre littéraire, "Dominique", qu'il dédie à George Sand.

En 1876, l'année de la publication de son étude sur la peinture flamande et hollandaise "Les Maîtres d'autrefois", il voit sa candidature à l'Académie française échouer. Après deux mois, il meurt suite à une maladie de quelques jours.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Eugène Fromentin


Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
denis76   22 février 2019
Dominique de Eugène Fromentin
J'étais absent de moi-même.
Commenter  J’apprécie          190
denis76   23 février 2019
Dominique de Eugène Fromentin
Elle était admirablement belle, et l'idée que tant d'autres le savaient aussi bien que moi ne fut pas longue à me saisir le cœur aigrement.
Commenter  J’apprécie          160
Mimimelie   26 septembre 2014
Dominique de Eugène Fromentin
Il répétait à ce sujet qu'il n'est donné qu'à bien peu de gens de se dire une exception, que ce rôle de privilégié est le plus ridicule, le moins excusable et le plus vain, quand il n'est pas justifié par des dons supérieurs ; que l'envie audacieuse de se distinguer du commun de ses semblables n'est le plus souvent qu'une tricherie commise envers la société et une injure impardonnable faite à tous les gens modestes qui ne sont rien ; que s'attribuer un lustre auquel on n'a pas droit, c'est usurper les titres d'autrui, et risquer de se faire prendre tôt ou tard en flagrant délit de pillage dans le trésor public de la renommée.
Commenter  J’apprécie          130
denis76   24 février 2019
Dominique de Eugène Fromentin
Je me mis à courir comme un fou, en pleine nuit, emportant comme un lambeau du cœur de Madeleine, ce paquet de fleurs où elle avait mis ses lèvres et imprimé des morsures que je savourais comme des baisers.
Commenter  J’apprécie          140
Mimimelie   26 septembre 2014
Dominique de Eugène Fromentin
Il y a tant de nuances dans la sincérité la plus loyale ! Il y a tant de manières de dire la vérité sans la dire toute entière !
Commenter  J’apprécie          130
denis76   23 février 2019
Dominique de Eugène Fromentin
Je n'ai pas charge d'âmes, et c'est trop d'avoir à gouverner tout seul deux fous comme toi [ Dominique ] et moi.
Commenter  J’apprécie          110
Alzie   15 avril 2018
Une année dans le Sahel de Eugène Fromentin
Mustapha, 5 novembre.

Tout est dans tout. Pourquoi le résumé des pays algériens ne tiendrait-il pas dans le petit espace encadré de ma fenêtre, et ne puis-je espérer voir le peuple arabe défiler sous mes yeux par la grande route ou dans les prairies qui bordent mon jardin ? Ici, comme à l'ordinaire, je trace un cercle autour de ma maison, je l'étends jusqu'où il faut pour que le monde entier soit à peu près contenu dans ses limites, et alors je me retire au fond de mon univers ; tout converge au centre que j'habite et l'imprévu vient m'y chercher. (p. 39)
Commenter  J’apprécie          90
Mimimelie   26 septembre 2014
Dominique de Eugène Fromentin
Je me suis mis d’accord avec moi-même, ce qui est bien la plus grande victoire que nous puissions remporter sur l’impossible.
Commenter  J’apprécie          100
tgranduc   10 octobre 2012
Dominique de Eugène Fromentin
Certainement je n'ai pas à me plaindre - me disait celui dont je rapporterai les confidences dans le récit simple et trop peu romanesque qu'on lira tout à l'heure - car, Dieu merci, je ne suis plus rien, à supposer que j'aie jamais été quelque chose, et je souhaite à beaucoup d'ambitieux de finir ainsi. J'ai trouvé la certitude et le repos, ce qui vaut mieux que toutes les hypothèses. Je me suis mis en accord avec moi-même, ce qui est bien la plus grande victoire que nous puissions remporter sur l'impossible. Enfin, d'inutile à tous, je deviens utile à quelques-uns, et j'ai tiré de ma vie, qui ne pouvait rien donner de ce qu'on espérait d'elle, le seul acte peut-être qu'on en attendit pas, un acte de modestie, de prudence et de raison.
Commenter  J’apprécie          80
GrandGousierGuerin   17 octobre 2014
Dominique de Eugène Fromentin
Les bœufs rentraient du labour, et c’était le moment où la ferme s’animait. Accouplés par deux ou trois paires,- car à cause de la lourdeur des terres mouillées on avait du tripler les attelages, - ils arrivaient traînant leur timon, le mufle soufflant, les cornes basses, les flancs émus, avec de la boue jusqu’au ventre. Les animaux de rechange qui n’avaient pas travaillé ce jour-là mugissaient au fond de l’étable en entendant revenir leurs actifs compagnons. Ailleurs, c’étaient les troupeaux déjà renfermés qui s’agitaient dans la bergerie ; et des chevaux piétinaient et hennissaient, parce qu’on remuait du fourrage, au dessus de leurs mangeoires.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quatre IV 😀

Quels sont les prénoms des héroïnes de Louisa May Alcott dans son célèbre roman " Les Quatre Filles du docteur March" ?

Meg - Babeth - Jenny - Jo
Amy - Beth - Kate - Ann
Meg - Jo - Beth - Amy
Lily - Meg - Tess - Sarah

10 questions
170 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique classique , peinture , expressionsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..