AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.69 /5 (sur 436 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bourgogne , 1920
Mort(e) : 2000
Biographie :

Fanny Deschamps, de son nom de baptême Fanny Chapel, est écrivain et grande spécialiste du XVIIIè siècle.
De souche alsacienne par sa mère et bourguignonne par son père, elle naîten Bourgogne en 1920.

Issue d'une longue lignée de compagnons du tour de France-maçons, ébénistes et tapissiers- elle, à l'instar de sa mère, commence par faire carrière dans le textile au poste de chef des achats de coton. Mais, alors qu'elle a trente-neuf ans, un accident de montagne la condamne à deux mois d'hospitalisation, au cours desquels elle prend la décision de changer de métier.

Elle essaie alors le métier qui là tente mais dont elle Ignore tout : le journalisme. Coup de chance, c’est tout de suite une réussite. Le journalisme l’accueille et l’accepte.

Elle y réussit très vite, devient grand reporter un an après ses débuts, collabore successivement à L’Express, au Nouvel Observateur, à France-soir, à Elle, et enfin au Point.

Parallèlement elle se met aussi à écrire. Elle publie quelques livres, qui sont, soit des grands reportages comme le "Journal d’une assistante sociale" (1974), soit des chroniques d’ambiances vécues dans le monde du théâtre ou de la cuisine : "Monsieur Folies-Bergère" (1978), "Croque-en-bouche" (1980). Fanny Deschamps est aussi l'auteur de "Louison ou l'heure exquise" (1987) et "Louison dans la douceur perdue" (1989). Son dernier ouvrage, "Pauline de sa jeunesse" date de 1998.

"La Bougainvillée" (1982), un roman d'amour historique en deux tomes, dont l'action se déroule au XVIIIè siècle, est l'apogée de son succès. Vendu à 955.000 exemplaires, il sera traduit en une dizaine de langues.

Elle est enterrée au cimetière du Père Lachaise.

+ Voir plus
Source : Wikipedia, wwwappl-lachaise.net
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Le siècle des lumières
Sur le thème du siècle des lumières, Bernard PIVOT a réuni sur le plateau d'Apostrophes, plusieurs auteurs d'ouvrages sur ce thème :- Elisabeth BADINTER pour la préface du livre des Goncourt : "La femme au 18eme siècle" ; elle évoque la passion des frères Goncourt pour le XVIII et leur aversion pour le 19e.- Fanny DESCHAMPS, journaliste et auteur du roman historique : "La Bougainvillée"...
Citations et extraits (87) Voir plus Ajouter une citation
TheWind   05 avril 2017
La Bougainvillée, tome 1 : Le jardin du roi de Fanny Deschamps
L'homme est un rêveur incorrigible ; même en se proclamant veuf endurci, il espère une Pénélope.
Commenter  J’apprécie          290
PiertyM   06 juillet 2015
La Bougainvillée, tome 2 : Quatre-épices de Fanny Deschamps
Tout disparu laisse derrière lui une vie inachevée.

Commenter  J’apprécie          290
TheWind   01 avril 2017
La Bougainvillée, tome 1 : Le jardin du roi de Fanny Deschamps
"Et tout pour la tripe !" soupira la baronne avec ironie, une fois de plus. On était sous Louis XV, mais la devise de Rabelais valait toujours, au moins en pays de Dombes.
Commenter  J’apprécie          260
TheWind   12 avril 2017
La Bougainvillée, tome 2 : Quatre-épices de Fanny Deschamps
Un proverbe espagnol dit aussi : Ne t'inquiète pas de savoir si le paradis existe ou non ; va sur le chemin qui y mène, car c'est lui-même le paradis.
Commenter  J’apprécie          240
TheWind   08 avril 2017
La Bougainvillée, tome 1 : Le jardin du roi de Fanny Deschamps
La France n'aura jamais d'empire colonial utile. Même si ses marins lui en reconquièrent un immense, elle n'en fera rien, ou elle le reperdra, parce qu'elle n'aura pas su en faire des morceaux de France heureux. Choiseul pense à nos terres lointaines en seigneur féodal. Il y enverra des soldats, des gouverneurs, des chercheurs d'or et des faiseurs d'or, alors qu'il faudrait y envoyer des ouvriers aux mains douces, des observateurs patients, des amoureux de l'inconnu.
Commenter  J’apprécie          160
rabanne   07 juillet 2016
La Bougainvillée, tome 2 : Quatre-épices de Fanny Deschamps
- Jeanne, rêver dans mes bras, c'est perdre du temps. En amour, l'avenir et le passé, c'est du temps perdu.

- Mais tu ne comprends donc pas que je rêve au loin pour oublier demain ?
Commenter  J’apprécie          150
ladesiderienne   06 février 2013
Louison dans la douceur perdue de Fanny Deschamps
Or le Berri ne se souciait pas de l'heure qu'il était en Amérique ! Le Berri vivait à son heure locale en ne s'occupant que de ses petites affaires, au ras de ses herbages. Les Berrichons parlaient de leurs impôts, des moutons fin gras, des moutons mérinos et du prix de la laine, de la sécheresse et de la pluie, des crues des rivières, des routes qui ne se faisaient point, des corvées de voirie qu'on ne voulait plus faire. Matthieu, qui avait laissé de l'autre côté de l'Atlantique des aventuriers lancés avec violence à la conquête des grands horizons, et à Paris des boutefeux lancés avec passion à la conquête de grandes idées, Matthieu s'était retrouvé au milieu de paroissiens mécontents mais prudents, engoncés dans leurs mêmes chicanes depuis des siècles. Les insurgés du Berri se battaient à la petite semaine sans philosopher ni trop casser - faux-sauniers contre gabelous, contrebandiers contre gendarmes, braconniers de lièvres ou de carpes contre les gardes du seigneur. Ennuyé, dépaysé corps et âme dans un monde soudain rapetissé aux contours mous, aux peines résignées, à l'avenir étriqué, Matthieu avait demandé à sa mère la permission de repartir pour Boston.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mariposa0211   29 juillet 2012
La Bougainvillée, tome 1 : Le jardin du roi de Fanny Deschamps
Le mensonge de l'infidèle montre la fidélité de son coeur.
Commenter  J’apprécie          100
marlene50   01 juillet 2019
Louison, ou, L'heure exquise de Fanny Deschamps
Une âme solitaire n'est pas raisonnable.

Elle met ensemble le réel et l'irréel, ses certitudes et les vérités, ses souvenirs, ses songes, ses envies, un coup de lune ou de soleil ... Je ne m'en repens pas, le vague à l'âme a du bon.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui   14 juin 2015
La Bougainvillée, tome 2 : Quatre-épices de Fanny Deschamps
Les noirs sont paresseux, et les madécasses sont les pires paresseux de tous. En tirer du travail est un soin de tous les instants. Ils n’aiment que s’habiller en fête, se coiffer, danser, chanter, faire l’amour et manger du cochon volé. Comme ils sont vaniteux à l’extrême, dès qu’un se croit maltraité il se marronne, ou bien se pend pour appauvrir son maître, ou alors fomente un complot pour en entraîner d’autres à s’aller noyer en mer avec lui.
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..