AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.87 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Tunis , le 31/08/1939
Biographie :

François Broche est un journaliste et historien français spécialiste de la France Libre et de la Seconde Guerre mondiale.

Fils du lieutenant-colonel Félix Broche, Compagnon de la Libération (tué à Bir Hakeim en 1942), ancien élève de Sciences Po Paris, licencié en droit et docteur ès lettres, il a été directeur de la Revue de politique indépendante et du Spectacle du Monde.

Il est actuellement membre du conseil d'administration de la Fondation de la France Libre et du conseil scientifique de la fondation Charles de Gaulle1. Il a été élu président de l’Association des Familles de Compagnon de la Libération, en septembre 2010.

Ancien président du comité éditorial de la revue "Espoir", il est conseiller de la rédaction de "L'Ena hors les murs", revue des anciens élèves de l'École nationale d'administration.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le général de Gaulle et la France libre, le Comte de Paris, Léon Daudet, Maurice Barrès, ou encore Anna de Noailles.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
François Broche - Dictionnaire de la collaboration .
François Broche vous présente son ouvrage "Dictionnaire de la collaboration, collaborations, compromissions, contradictions" aux éditions Belin. http://www.mollat.com/livres/broche-francois-dictionnaire-collaboration-collaborations-compromissions-contradictions-9782701189475.html Notes de Music : ?Sonata for Cello and Piano No. 1 in E minor, Op. 38? (by Wendy Warner, cello; Eileen Buck, piano). Free Music Archive.

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
wentworth23   01 juillet 2016
Dictionnaire de la Collaboration de François Broche
Revue de presse

La France vichyssoise sous l'Occupation



Un ouvrage très complet sur Vichy et la Collaboration



On dit souvent tout et n'importe quoi de cette période, sans cesse mesurée à l'aune des mentalités d'aujourd'hui : des contre-vérités flagrantes aux pires anachronismes. Un reproche qu'on n'adressera certainement pas à François Broche, dont le Dictionnaire de la collaboration se nourrit aux meilleures sources. Nous épargnant les grandes envolées moralistes qui n'expliquent rien et servent de prétexte aux raccourcis les plus absurdes, ce livre de 918 pages fort de centaines d'entrées constitue, par la justesse du ton, la qualité documentaire et le sens des nuances, la plus éloquente condamnation de ceux qui se donnèrent à l'occupant. Le sous-titre de cette fresque : Collaborations, compromissions, contradictions en souligne au demeurant l'objet, plus large que les seuls "collabos". C'est aussi, et beaucoup, de Vichy et de ses partisans qu'il est question en effet. A telle enseigne que nous voici face à un véritable dictionnaire de l'époque de la France vichyssoise sous l'Occupation qui devrait servir longtemps de référence.

Par Rémi Kauffer --http://www.historia.fr/web/nos-critiques/la-france-vichyssoise-sous-loccupation-27-10-2014-131760
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   26 mars 2017
Histoire de la collaboration, 1940-1945 de François Broche
La capitulation, en effet, simple acte militaire à portée limitée dans le temps et dans l’espace, n’engage pas la responsabilité du gouvernement qui pourrait poursuivre la lutte depuis un « réduit breton » (solution un moment envisagée par Reynaud et de Gaulle) ou dans l’Empire. En contrepartie, elle suppose l’abandon du territoire et de la population, livrée au bon vouloir du vainqueur, choix qu’ont assumé les gouvernements norvégien et néerlandais8. L’armistice, au contraire, s’il n’est pas le traité de paix, est un acte diplomatique qui met un terme général aux combats.
Commenter  J’apprécie          20
stef6534   17 avril 2019
Vel'd'hiv' 16 juillet 1942, où était la France ? de François Broche
Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs furent arrêtés dans Paris et sa banlieue, déportés et assassinés à Auschwitz. Dans le Vélodrome d'hiver qui s'élevait ici 4 115 enfants,

2 916 femmes, 1 129 hommes furent parqués dans des conditions inhumaines par la police du gouvernement de Vichy sur ordre des occupants nazis. Que ceux qui ont tenté de leur venir en aide soient remerciés. Passant, souvient-toi !
Commenter  J’apprécie          20
Cosmopolite   28 octobre 2018
La France au combat : De l'Appel du 18 Juin à la victoire de François Broche
Sur les 53 000 FFL (chiffre maximum à la dissolution des FFL à l'été 1943), on compte environ 32 000 « coloniaux », qui ne sont pas citoyens français en 1940, 16 000 Français et environ 5 000 étrangers (…). Sans goût excessif du paradoxe, on peut affirmer que la majorité des "Français" libres qui ont sauvé l'honneur du pays en 1940 ne sont pas des citoyens français (…).
Commenter  J’apprécie          20
stef6534   16 avril 2019
Vel'd'hiv' 16 juillet 1942, où était la France ? de François Broche
Ainsi l’État français, qui avait préparé et exécuté la grande rafle du Vél' d'Hiv', refusait d'en assumer la responsabilité. Non seulement le sort des Juifs de France lui était indifférent, mais il était bien décidé à oublier cet épisode qui ne devait surtout pas avoir de répercussions sur les bonnes relations avec l'occupant.
Commenter  J’apprécie          20
raynald66   31 janvier 2019
Histoire de la collaboration, 1940-1945 de François Broche
Tout au long de la guerre, Goering n'aura d'autres visions, concernant la France, que celle du pillage tant économique qu'artistique. Himmler partage la vision raciale d'une France "nation métisse" et Goebbels n'a que mépris por un peuple faible et divisé. C'est peu dire que la soif de revanche tout autant qu'une lecture idéologique et raciale de l'histoire éloignent les dirigeants nazis de l'idée même de la collaboration, c'est à dire d'une politique fondée sur des concessions réciproques.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   26 mars 2017
Histoire de la collaboration, 1940-1945 de François Broche
Cette collaboration, la France est prête à la rechercher dans tous les domaines, avec tous ses voisins. […] Le choix appartient d’abord au vainqueur ; il dépend aussi du vaincu. Si toutes les voies nous sont fermées, nous saurons attendre et souffrir. Si un espoir, au contraire, se lève sur le monde, nous saurons dominer notre humiliation.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   26 mars 2017
Histoire de la collaboration, 1940-1945 de François Broche
Tout au long de la guerre, Goering n’aura d’autre vision, concernant la France, que celle du pillage tant économique qu’artistique. Himmler partage la vision raciale d’une France « nation métisse » et Goebbels n’a que mépris pour un peuple faible et divisé. C’est peu dire que la soif de revanche tout autant qu’une lecture idéologique et raciale de l’histoire éloignent les dirigeants nazis de l’idée même de la collaboration, c’est-à-dire d’une politique de rapprochement fondée sur des concessions réciproques.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 mars 2017
Histoire de la collaboration, 1940-1945 de François Broche
On peut identifier trois principales causes de la Collaboration : l’héritage dreyfusard et le pacifisme, le discrédit sur le régime parlementaire, le mythe du sauveur, incarné par le « vainqueur de Verdun ». Ces trois causes conjuguées entraîneront non la défaite militaire, qui était loin d’être inévitable, mais l’acceptation de la défaite, source directe de la Collaboration.
Commenter  J’apprécie          00
raynald66   01 février 2019
Histoire de la collaboration, 1940-1945 de François Broche
Tandis que la Wehrmacht piétine devant Moscou, que l'Africakorps est en difficulté en Libye et que l'Allemagne, en application du "pacte tripartite",

signé le 27 septembre 1940, et qui la lie au Japon, déclare la guerre aux

Etats-Unis au lendemain de Pearl Harbor (11 décembre 1941), la collaboration avec la France devient pour Hitler très marginale
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de François Broche (55)Voir plus


Quiz Voir plus

La IIe Guerre Mondiale en 20 questions de plus !

Quelle bataille mit fin à la progression de l'AfrikaKorps de Rommel ?

El Galzaoui
El Gazala
Bir Hakeim
El Alamein

20 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre mondialeCréer un quiz sur cet auteur