AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.41 /5 (sur 523 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nice , le 21/09/1953
Biographie :

François Corteggiani alias Pujol est un scénariste de bande dessinée français.

Après quelques collaborations locales, il monte à Paris en 1973. Suite à des travaux publicitaires et quelques dessins dans divers journaux, il débute vraiment dans une petite maison d'édition lyonnaise pour laquelle il livre un peu plus de 1000 planches en deux ans.

Après un passage éclair chez Spirou, il entre au journal Pif Gadget où il anime depuis le personnage de Pif, d'abord en dessin ensuite en scénario, vers lequel le pousse depuis longtemps Godard. Il crée aussi la série Pastis et avec Pierre Tranchand les séries Marine et Smith et Wesson.

Pour Glénat, en 1981, toujours avec Pierre Tranchand, il reprend les séries Bastos et Zakousky et Chafouin et Baluchon pour les journaux Circus et Gomme. Après l'arrêt de Gomme, il participe au mensuel Vécu en écrivant De silence et de sang pour Marc Males et Le Casque et la fronde pour Walter Fahrer.

Au début des années 80, il travaille pour le journal allemand Zack (super as) pour lequel il écrit Peter O'Pencil que dessine Giorgio Cavazzano avec qui il fera ensuite Capitaine Rogers pour le Giornalino de Milan ainsi que Timothée Titan d'abord pour les Éditions Hachette ensuite pour la société Strip Art Features.

Depuis 1984, il collabore étroitement avec le Journal de Mickey où il anime avec Pierre Tranchand les gags de L'École Abracadabra. Tandis qu'ils continuent ensemble la série Marine ; il travaille aussi avec Philippe Bercovici pour Glénat. Depuis la mort de Jean-Michel Charlier c'est lui qui a repris les scénarios de La Jeunesse de Blueberry dessinée par Colin Wilson avec qui il a créé la série Thunderhawks pour Soleil Productions.

François Corteggiani est le rédacteur en chef BD du "Pif Gadget" (sortie le 1er juillet 2004).
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de François Corteggiani   (137)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
Sarindar   08 septembre 2018
Raimond le Cathare (BD) de François Corteggiani
-Le pape n'oserait tout de même pas vous exposer en proie ?!

-Raymond : C'est ce qu'il fait. Il veut convaincre le roi de France de partir en croisade contre moi.

-Hugues d'Alfaro : Mais enfin... Philippe Auguste a de l'affection pour vous... Vous êtes son neveu... Et il doit protection à son vassal.

-Raymond : Je sais... Le roi ne bougera pas. Mais il enverra ses vassaux.
Commenter  J’apprécie          550
Sarindar   08 septembre 2018
Raimond le Cathare (BD) de François Corteggiani
Qu'on le veuille ou non, c'est avec nos ennemis directs que je dois traiter... ou me battre.
Commenter  J’apprécie          230
gill   14 mai 2014
De silence et de sang, tome 3 : Dix années de folie de François Corteggiani
Alors que Ciro participe à la première guerre mondiale, Johnny est devenu un des rois de la pègre.

Les années passent. Ciro est chroniqueur criminel. Il se marie et a un enfant.

De Johnny, il n'a de nouvelles que par l'intermédiaire des manchettes de journaux.

Mais le lieutenant Polonsky s'est juré de coincer Johnny grâce au témoignage de Ciro.

Pour forcer la main de celui-ci, il fait abattre sa femme et en rejette la faute sur Johnny.

Mais l'ancienne amitié des deux siciliens est la plus forte et, à nouveau momentanément réunis, ils se feront justice....

(extrait de "Vécu" n° 40 du 4ème trimestre 1989)
Commenter  J’apprécie          170
belette2911   23 août 2018
La jeunesse de Blueberry, tome 18 : 1276 âmes de François Corteggiani
— Il y a eu beaucoup de victimes ?

— 1276 âmes. Je sais que la période que nous traversons n'est qu'une succession de sinistres boucheries...

— Mais pourquoi tant d'acharnement à raser un village sans doute peuplé de gens pour la plupart innocent...

— La haine lieutenant Blueberry, sans doute... La bêtise aussi... L'aveuglement sûrement... Aveuglement qui pour certains se limite à l'obéissance stricte à des ordres aussi scandaleux qu'irréfléchis...
Commenter  J’apprécie          130
SZRAMOWO   19 octobre 2017
L'Île au Trésor (BD) de François Corteggiani
J’entendis un grand bruit sur le pont. Tout le monde se précipitait hors de la cabine et de l’avant pour vérifier l’exactitude de la nouvelle donnée par la vigie. Je profitai de ce mouvement pour me glisser hors du tonneau, faire un plongeon derrière la voile de misaine, puis un crochet vers l’arrière ; et, en fin de compte, j’arrivai sans être remarqué à rejoindre Hunter et le docteur Livesey.



Pas une tête qui ne fût, à cet instant, tournée vers le large à bâbord. Une ceinture de brouillards venait de se lever à l’horizon en même temps que la lune. Mais on n’en distinguait pas moins, au Sud-Est, deux hauteurs séparées par un intervalle d’un mille environ, et, derrière l’une de ces collines, une montagne dont la cime était enveloppée de brume.



Je voyais tout cela comme dans un rêve ; car j’étais encore sous l’impression de l’affreuse terreur que je venais d’éprouver. J’entendis la voix du capitaine Smollett donner des ordres ; l’Hispaniola appuya de deux points plus près du vent, et suivit dès lors une route qui devait lui faire laisser l’île dans l’Est.



« Quelqu’un de vous a-t-il jamais vu la terre qui est devant nous ? demanda le capitaine à l’équipage.



— Moi, capitaine, répondit aussitôt John Silver. J’y ai même abordé pour faire de l’eau avec un navire marchand où je servais comme cuisinier.



— Le mouillage n’est-il pas au Sud, derrière un îlot ? reprit le capitaine.



— Précisément, derrière l’îlot du Squelette, comme on l’appelle. Il paraît que c’était dans les temps un repaire de pirates. Un matelot que nous avions à bord connaissait fort bien l’île et en nommait tous les endroits. Cette hauteur vers le Nord s’appelle le Mât-de-Misaine, et les deux autres, en allant vers le Sud, le Grand-Mât et le Mât-d’Artimon ; elles sont à peu près sur une ligne droite et celle du milieu est la plus haute. C’est ce qui leur avait fait donner ces noms. Mais on appelle plus généralement la plus haute, celle qui est couverte de brume, la Longue-Vue. C’est de là, paraît-il, qu’ils observaient la mer quand leurs navires étaient au mouillage.



— J’ai là une carte, dit le capitaine Smollett. Voyez si vous reconnaissez l’endroit. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Davalian   30 novembre 2013
La jeunesse de Blueberry, tome 20 : Gettysburg de François Corteggiani
Shiloh, Seven Pines ou Chickamauga... peu importe le nom...

La bataille de plus en plus violente et meurtrière durait depuis le matin. Çà et là gisaient d'anonymes cadavres d'hommes dont le souvenir s'abîmerait très vite dans ce gouffre de l'oubli qui a pou nom l'histoire...

... car que celle-ci se révèle au final grande ou petite, le résultat est toujours le même et il ne s'en dégage plus que le goût âcre du sang, la saveur salée des larmes et l'épouvantable puanteur de la putréfaction.
Commenter  J’apprécie          90
BazaR   25 juin 2018
Raimond le Cathare (BD) de François Corteggiani
(Simon de Monfort): Inutile de s'obstiner. Retournons dans le sud et forçons les terres du comte de Foix.

(un chevalier): Vous lui avez pourtant promis la paix il y a quelques jours, messire.

(Monfort): Les promesses sont faites pour ceux qui y croient.
Commenter  J’apprécie          90
Davalian   19 avril 2020
La Jeunesse de Blueberry, tome 9 : Le prix du sang de François Corteggiani
- Elle ?

- Hey... mais oui... c'est une femme !

- Vous auriez préféré un grizzli ?

- C'est parfois moins dangereux mon lieutenant...
Commenter  J’apprécie          90
Davalian   19 octobre 2013
La jeunesse de Blueberry, tome 18 : 1276 âmes de François Corteggiani
- Nous ne sommes pas là pour débattre de l'ordre du monde lieutenant Blueberry... mais pour agir... (Baumhoffer)

- Agir... ça ne veut pas dire ne pas réfléchir... (Blueberry)

- Hého... c'est vous hein... le militaire (Baumhoffer)
Commenter  J’apprécie          80
Davalian   27 septembre 2017
La Jeunesse de Blueberry, tome 7 : La poursuite impitoyable de François Corteggiani
- Vous allez recevoir la médaille du congrès... personne avant vous ne s'est vu attribuer cette distinction !

- Remarquez... vous connaissant comme je vous connais, je suppose que je peux en faire la même chose que la lettre...
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Harry Potter (1 à 4) difficile

Qui est le contrôleur du Magicobus ?

Ernie Mcmillan
Stan Rocade
Zacharia Smith
Denis Crivey

15 questions
6817 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter : Coffret, Tomes 1 à 4 de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur