AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.68 /5 (sur 41 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 11/02/1943
Biographie :

Chercheur français en ethnologie et en anthropologie de renommée internationale. Son domaine d'étude est l'ethnopsychiatrie (ou ethnopsychanalyse). François Laplantine a travaillé sur le Brésil notamment. Il est le père de la musicienne Anne Laplantine.

Il propose une approche tranchant avec le structuralisme par l'anthropologie modale.Professeur émérite à l'université Lyon 2 où il a fondé le département d'anthropologie, François Laplantine est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages traduits en plusieurs langues.

Ajouter des informations
Bibliographie de François Laplantine   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le métissage : découverte de la culture afro-péruvienne dans une école à Villeurbanne et commentaire de François Laplantine.

Podcast (1)


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Hebephrenie   17 octobre 2010
Tokyo, ville flottante: Scène urbaine, mises en scène de François Laplantine
Cette pensée [la pensée ambiante au Japon] non-théorique, non-théologique et encore moins monothéiste est une pensée qui allège. Elle allège de la pesanteur, de la profondeur et du sérieux des idéologies de la signification et de la représentation. Elle est une incitation non pas exactement à l'abolition mais plutôt à la suspension momentanée du langage. A la suspension momentanée, aussi, de l'activité consumériste.
Commenter  J’apprécie          60
Acidus   09 octobre 2017
Le Japon ou le sens des extrêmes de François Laplantine
Alors que la société japonaise est presque unanimement réputée comme étant l'une des plus conformistes du monde, le personnage de "l'extravagant" contribue à mettre en question un stéréotype tenace. Il montre qu'il y a place pour la non-conformité. Et cette non-conformité valorisant l'accomplissement individuel, la subjectivité et la vie privée au détriment de la socialité, loin d'être rejetée par tous comme une calamité, peut au contraire être considérée comme exemplaire.
Commenter  J’apprécie          30
kuroineko   12 décembre 2018
Le Japon ou le sens des extrêmes de François Laplantine
Chaque société, dans un processus que la psychanalyse appelle le contre-transfert, impose une distorsion à la connaissance des cultures dans lesquelles nous n'avons pas été socialisés et c'est cette distorsion qui est source de malentendus. Ces dernières [sic] viennent des présupposés et des projections qui tendent à enfermer les individus, voire une culture tout entière, dans une construction homogène et uniforme.



"Prologue"
Commenter  J’apprécie          30
polarjazz   30 novembre 2017
Le Japon ou le sens des extrêmes de François Laplantine
La fascination pour la mort pouvant aller jusqu'au suicide est une tradition solidement ancrée dans la culture japonaise. Si le sacrifice collectif pour la patrie n'est plus guère d’actualité, le (suicide) est encore bien présent dans l'imaginaire contemporain. Il parcourt le roman et le cinéma et, mis en scène de manière spectaculaire, il fait toujours les délices des spectateurs de kabuki.
Commenter  J’apprécie          20
kuroineko   12 décembre 2018
Le Japon ou le sens des extrêmes de François Laplantine
Japon. Aucun pays au monde ne me paraît l'objet d'une projection aussi massive d'imaginaire. Aucun pays ne suscite à ce point des fantasmes et des images clivées qui oscillent entre le paradis et l'enfer. Le paradis : la fascination pour une japonité mystique et mystérieuse qui serait l'autre absolu de《l'Occident》. L'enfer : la construction cette fois d'un Japon-repoussoir, le cauchemar de villes fourmilières dans lesquelles les êtres humains seraient devenus des robots.



"Prologue"
Commenter  J’apprécie          10
mathieupl   11 mars 2011
Le sujet : Essai d'anthropologie politique de François Laplantine
L’une des tâches (urgentes) de notre époque est de réintroduire de la complexité, de la négativité et de la contradiction dans un monde qui tend vers l’indifférence (littéralement sans différence).
Commenter  J’apprécie          20
polarjazz   02 décembre 2017
Le Japon ou le sens des extrêmes de François Laplantine
Ce qui compte le plus dans la culture japonaise est le mode et la manière et non la fin, le but à atteindre ; le processus et la présentation et non le contenu. (P.24)
Commenter  J’apprécie          20
mathieupl   11 mars 2011
Le sujet : Essai d'anthropologie politique de François Laplantine
Les mises en question de la violence d’État (Horkheimer, Adorno, Arendt), et de l’esclavage par le colonialisme (Fanon, Césaire) ne peuvent certainement pas être confondues, mais elles supposent, toutes deux, une pensée du dehors. S’il n’y a pas de dehors, en effet, le totalitarisme ne peut être renversé, les rapports de pouvoir ne peuvent se transformer, pas plus que les rapports que le sujet entretient avec lui-même
Commenter  J’apprécie          10
VvA   22 avril 2018
Le Japon ou le sens des extrêmes de François Laplantine
Il n'y a de "trop" et de "pas assez" que par rapport à des jugements de valeur dont nous avons du mal à nous départir et dont nous affublons les autres.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Romans récompensés par le Goncourt depuis 2016

En 2020 : L'Anomalie Hervé Le TELLIER

VRAI
FAUX

5 questions
6 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur