AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.88 /5 (sur 12352 notes)

Nationalité : République tchèque
Né(e) à : Prague , le 03/07/1883
Mort(e) à : Kierling , le 03/06/1924
Biographie :

Franz Kafka est un écrivain tchèque de langue allemande.

Fils d'une famille juive, Kafka connaît une enfance assez solitaire. Il a des relations difficiles avec son père autoritaire - qui lui inculque une éducation stricte - et distantes avec sa mère.

Après une tentative avortée d’études littéraires, Kafka étudie le droit à l'Université de Prague, ainsi que la germanistique et l'histoire de l'art. Il est reçu docteur en droit en 1906, et fait des stages chez un oncle avocat puis dans deux tribunaux de Prague.

En 1902, Kafka fréquente les cercles littéraires et y rencontre Hugo Bergmann, Oskar Pollak et Max Brod qui devient l'un de ses amis les plus proches.

En 1909, il publie ses premiers écrits dans le magazine Hyperion et commence la rédaction de son "Journal". C'est après avoir démissionné de son emploi dans une compagnie d'assurance commerciale que Kafka peut travailler sur ses écrits. Cependant, il travaille en Bohême pour une autre assurance jusqu'à sa retraite prématurée en 1922. Il organise son emploi du temps pour écrire, surtout la nuit. C'est ainsi que peut paraître "Le Verdict".

De 1910 à 1911, il effectue des voyages avec Max Brod à Berlin, à Paris et en Italie et entame la rédaction commune d'un roman "Richard et Samuel ". En 1912, il rédige "La métamorphose" qui est publiée trois ans après. Il écrivit durant ces années-là ces célèbres romans "Le Procès" et "Le Château".

Kafka entretient des relations compliquées avec les femmes. Plusieurs fois fiancé, d’abord avec Felice Bauer de 1912 à 1917, puis dès 1919, avec Julie Wohryzeck (il rédige la "Lettre au père" suite à la rupture de ses fiançailles avec elle), il vit une relation intense avec une journaliste et écrivain anarchiste tchèque, Milena Jesenska avec qui il tient une correspondance très riche ("Lettres à Milena"). C’est lors d’un séjour à Berlin en 1923 qu'il rencontre Dora Diamant, qui l'accompagne jusqu'à sa mort.

La santé de Kafka est mauvaise, et il est atteint de tuberculose dès 1917. De plus, il est souvent hypocondriaque, voire dépressif et atteint de phobie sociale. Brod le fait venir à Prague en 1924, avec une tuberculose du larynx. Il est admis au sanatorium de Kierling, près de Vienne, où il meurt à l'âge de 40 ans.

Il laisse une œuvre vaste dont de grands romans qui seront publiés à titre posthume grâce à Max Brod, qui n'a pas écouté les demandes de l'écrivain, consistant à brûler tous ses textes.
Si vu de loin Kafka peut avoir la réputation d'
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Franz Kafka   (102)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Franz Kafka (1883-1924), l’assaut immobile : Une vie, une œuvre (1987 / France Culture). Photographie : Portrait de Franz Kafka en 1923 - © ullstein bild Dtl. Getty. Diffusion sur France Culture le 19 mars 1987. Par Marie-Christine Navarro. Réalisation de Claude Giovannetti. Eduard Goldstücker, Ivo Fleischmann, Marthe Robert et Joel Askenazi ont, chacun à leur façon, fait rayonner l’œuvre de Franz Kafka. "Une vie, une œuvre", en 1987, fait entendre ces quatre voix qui retracent la courte vie du plus célèbre des auteurs pragois. « Franz Kafka ne pouvait pas venir d’autre part que de la ville qui était le sens des contradictions nationales très aiguës entre Tchèques et Allemands, et les Juifs au milieu. » (Eduard Goldstücker). L’écrivain est élevé dans la langue allemande, celle des élites et de sa mère. Marthe Robert parle du rapport de Kafka à cette langue qu'il considère avoir volée, ce qui expliquerait son usage "d'un allemand de chancellerie". La traductrice explique aussi : « Une grande partie des figures de Kafka sont des transpositions de son propre père…. Le conflit, on le trouve merveilleusement exposé dans la célèbre "Lettre au père" que Kafka a écrit à l’âge de 36 ans... Le contraste entre ces deux êtres est d’abord physique et puis moral. » Franz Kafka "se dit constamment terrorisé par ce père et surtout, envahi depuis toujours par un effroyable sentiment de culpabilité". Pour Joël Askenazi, Kafka reproche aussi à son père son incapacité à"lui transmettre un judaïsme vivant". Pour Marthe Robert : « La littérature, c’est vraiment son destin, sa fatalité. Il ne peut pas y échapper. Il a remplacé la foi par la littérature. La littérature est devenue sa raison de vivre. » Tous soulignent les tensions psychologiques et spirituelles qui envahissent l’écrivain. Selon Ivo Fleischmann : « Kafka sentait pendant sa vie qu’il n’appartenait à rien pleinement. Il était un étranger partout. Dans sa famille, parmi les autres hommes, Allemand parmi les Tchèques, Juif parmi les Allemands … Quelqu’un qui sentait qu’il n’était pas capable d’appartenir à une communauté humaine quelconque. » Source : France Culture

+ Lire la suite
Podcasts (33) Voir tous


Citations et extraits (890) Voir plus Ajouter une citation
Franz Kafka
PiertyM   14 avril 2014
Franz Kafka
La croissance de l'homme ne s'effectue pas de bas en haut, mais de l'intérieur vers l'extérieur.



Commenter  J’apprécie          1742
Franz Kafka
isajulia   19 février 2015
Franz Kafka
On ne devrait lire que des livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire?
Commenter  J’apprécie          1324
Franz Kafka
Piatka   21 février 2014
Franz Kafka
L'esprit n'est pas libre tant qu'il n'a pas lâché prise.
Commenter  J’apprécie          1294
Franz Kafka
isajulia   23 mars 2013
Franz Kafka
Le regard ne s'empare pas des images, ce sont elles qui s'emparent du regard. Elles inondent la conscience.
Commenter  J’apprécie          1133
Franz Kafka
fredho   03 juillet 2013
Franz Kafka
Exprimons le désespoir de l'homme devant l'absurdité de l'existence.
Commenter  J’apprécie          1000
Franz Kafka
Fifrildi   19 août 2017
Franz Kafka
Un livre doit être la hache qui brise en nous la mer gelée.
Commenter  J’apprécie          917
Franz Kafka
wiggybis   12 septembre 2013
Franz Kafka
La vie est une perpétuelle distraction qui ne vous laisse même pas prendre conscience de ce dont elle distrait.
Commenter  J’apprécie          900
Nastasia-B   17 septembre 2012
Le Procès de Franz Kafka
Le jugement n'intervient pas d'un coup ; c'est la procédure qui insensiblement devient jugement.
Commenter  J’apprécie          900
Nastasia-B   29 juin 2012
Le Procès de Franz Kafka
La seule attitude judicieuse consiste à s'accommoder de l'état des choses.
Commenter  J’apprécie          770
Franz Kafka
Jean-Daniel   21 janvier 2021
Franz Kafka
On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ?
Commenter  J’apprécie          663

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La métamorphose, de Kafka

Comme d'habitude, quel est le prénom du personnage principal ?

Georges
Grégoire
Gregor
Grigory

7 questions
96 lecteurs ont répondu
Thème : La métamorphose de Franz KafkaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..