AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Georgina Tacou est auteure, scénariste et traductrice.


Elle est la fille de l'éditeur français d'origine roumaine Constantin Tacou (1926-2001) Elle a été mariée pendant dix ans avec l'acteur Melvil Poupaud dont elle a une fille, née en 2001.

Elle dirigé la collection «  Confidences » aux Éditions de L’Herne de 1992 à 2001.
Elle a été journaliste au magazine Rock&Folk de 2004 à 2014.



"La mort n'en saura rien" (2009) est son premier roman ( Editions Léo Sheer)
" Evangile des égarés" est paru aux Editions Gallimard en 2020
" Nous le printemps" aux éditions Marcel 2019z.

Parmi ses traductions de l'anglais figurent notamment James Joyce ( "Giacomo Joyce" éditions Multiple), Virginia Woolf ( "La mort du papillon de nuit" éditions Marcel) et Eimar MacBride ( "une fille est une chose à demi" Editions Buchet-Chastel)

Elle est l'auteure de nombreuses nouvelles et textes de non-fiction pour des revues et recueils littéraires dont Edwarda et Possession Immédiate.

Georgina Tacou vit à Paris.




+ Voir plus
Source : Mangouste
Ajouter des informations
Bibliographie de Georgina Tacou   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Omnibusse   03 mars 2020
Évangile des égarés de Georgina Tacou
Ici le royaume des désœuvrés : des patients qui patientent, ceux que la vie a alourdis, que le monde a affolés...
Commenter  J’apprécie          70
l-opulence-de-la-nuit   16 avril 2020
Oxygène de Georgina Tacou
Avais-je vraiment envie de voir quelque chose de si beau que cela me rendrait tout le reste indifférent ?
Commenter  J’apprécie          20
l-opulence-de-la-nuit   16 avril 2020
Oxygène de Georgina Tacou
L'Idiot aussi avait fui devant le fantôme qu'il m'avait laissé devenir, embarrassé du monstre qu'il avait lui même engendré.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuit   16 avril 2020
Oxygène de Georgina Tacou
A 8 500 mètres d'altitude, il n'y a presque plus d'oxygène. Mais en bas, je ne respirais pas plus.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura