AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.98 /5 (sur 1340 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Catane, Sicile , le 10/05/1924
Mort(e) à : Rome , le 30/08/1996
Biographie :

Goliarda Sapienza est une comédienne et écrivaine italienne.

Elle est née dans une famille socialiste anarchiste sicilienne. Son père, Giuseppe Sapienza (1884-1947), avocat, fut une figure importante du socialisme sicilien jusqu'à l'arrivée des fascistes et sa mère, Maria Giudice (1880-1953), était directrice du "Grido del popolo" (Le Cri du peuple), le journal de la section turinoise du Parti socialiste dont Antonio Gramsci était un des rédacteurs.

En 1940, une bourse d'étude permit à Goliarda Sapienza d'entrer à l'Académie d’art dramatique à Rome. Dans les années qui suivirent, elle se produisit régulièrement sur les scènes de théâtre, entre autres dans des pièces de Luigi Pirandello. Elle travaille aussi de temps en temps dans le cinéma. Elle fut alors pendant dix-sept ans la compagne du cinéaste Francesco Maselli (1930). Tardivement, elle enseigna la comédie au Centre expérimental de cinématographie de Rome.

Elle met fin à sa carrière d'actrice pour écrire, et commence un cycle de récits autobiographiques à la fin des années 1960.

Son roman "L'Art de la joie" ("L'Arte della gioia"), écrit entre 1967 et 1976, est considéré comme une œuvre majeure de la littérature italienne contemporaine. Il suscita pourtant énormément de réticence de la part des éditeurs italiens pour son contenu contestataire et féministe. Il ne fut publié en italien qu'en 1998, après la mort de son auteur. C'est en 2005 qu'il devient un best-seller et un long-seller, traduit en quinze langues et enfin reconnu aussi en Italie.

Elle a publié quatre romans qui font partie d’un cycle autobiographique : "Lettera aperta" ("Lettre ouverte", 1967), "Il filo di mezzogiorno" ("Le fil de midi", 1969), "L’Università di Rebibbia" ("L’Université de Rebibbia", 1983), "Le certezze del dubbio" ("Les certitudes du doute", 1987). Elle a laissé de nombreux ouvrages inédits.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Goliarda Sapienza   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Prendre de la hauteur, c'est ce que nous allons tenter de faire dans ce nouvel épisode du podcast de Dialogues. Notre guide du jour s'appelle Arthur Lochmann. Après "La Vie Solide", son premier livre paru en 2019, il publie "Toucher le vertige". Au cours de notre échange, il sera donc question de cette sensation à la fois enivrante et attirante qu'est le vertige. Vertige comme peur du vide, bien sûr, mais aussi le vertige de l'homme confronté à la fragilité de son existence. Nous laisserons ensuite Arthur Lochmann pour marcher dans les pas de notre libraire Marion. Elle a préparé pour vous une pertinente sélection de livres autour de cette question du vertige. Et nous terminons par notre invité brestois : Serge Hardy. Un féru de (très) hauts sommets, qui nous proposera de le suivre dans sa cordée. Retrouvez les titres évoqués ci-dessous : - Toucher le vertige, d'Arthur Lochmann (éd. Flammarion) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18980776-toucher-le-vertige-arthur-lochmann-flammarion - L'Art de la joie, de Goliarda Sapienza (éd. le Tripode) https://www.librairiedialogues.fr/livre/9964608-l-art-de-la-joie-goliarda-sapienza-le-tripode - La Vie Solide, d'Arthur Lochmann (éd. Payot) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18209149-la-vie-solide-la-charpente-comme-ethique-du-faire-arthur-lochmann-payot - Éloge du carburateur, de Matthew B. Crawford (éd. La Découverte) https://www.librairiedialogues.fr/livre/9137188-eloge-du-carburateur-matthew-b-crawford-la-decouverte - La Saveur du monde, de David le Breton (éd. Métailié) https://www.librairiedialogues.fr/livre/8878714-la-saveur-du-monde-david-le-breton-anne-marie-metailie - Marcher avec les dragons, de Tim Inglod (éd. Points) https://www.librairiedialogues.fr/livre/13496910-marcher-avec-les-dragons-tim-ingold-points - Ailefroide, de Jean-Marc Rochette (éd. Casterman) https://www.librairiedialogues.fr/livre/13095265-ailefroide-altitude-3954-altitude-3954-jean-marc-rochette-casterman - Les Conquérants de l'inutile, de Lionel Terray (éd. Guérin) https://www.librairiedialogues.fr/livre/11106547-les-conquerants-de-l-inutile-lionel-terray-guerin

+ Lire la suite
Podcasts (10) Voir tous


Citations et extraits (347) Voir plus Ajouter une citation
Goliarda Sapienza
Fabinou7   24 novembre 2021
Goliarda Sapienza
“Les enfants, leurs rêves infinis. Le fascinant, l’immense espace que sont leurs journées. Leur magnifique qualité de croire qu’ils sont les premiers et les derniers protagonistes de la création et qu’ils sont immortels.”
Commenter  J’apprécie          740
Goliarda Sapienza
Lucillius   27 mars 2019
Goliarda Sapienza
Qu'est-ce que tu fais de ta vie si tu ne tombes pas amoureuse au printemps ?
Commenter  J’apprécie          530
Jooh   24 août 2018
L'art de la joie de Goliarda Sapienza
Il faut s'éloigner périodiquement de tout lieu où l'habitude a tué l'objectivité. C'est ce qui se passe aussi pour les langues. Lorsqu'on est obligé d'en parler une autre pendant des mois, comme cela m'est arrivé, quand on revient à la sienne on se rend compte que l'éloignement a servi à la redécouvrir dans son essence la plus profonde.
Commenter  J’apprécie          500
Jooh   15 août 2018
L'art de la joie de Goliarda Sapienza
Je découvris ce que savent tous les poètes, que l'on peut tuer avec les mots, et pas seulement avec un couteau ou du poison.
Commenter  J’apprécie          480
Jooh   17 août 2018
L'art de la joie de Goliarda Sapienza
Il n'y a rien à faire, comme disait ma mère, tous les dix ans il faut relire les livres qui nous ont formés si l'on veut mener à bien quelque chose.
Commenter  J’apprécie          430
Jooh   20 août 2018
L'art de la joie de Goliarda Sapienza
Les rêves et le sommeil nourrissent plus que le pain.
Commenter  J’apprécie          411
Jooh   14 août 2018
L'art de la joie de Goliarda Sapienza
C'est bien vrai, ce que dit Dante :

Il n'est pas de plus grande douleur

que de se souvenir des temps heureux

dans la misère
Commenter  J’apprécie          400
kuroineko   04 février 2018
L'art de la joie de Goliarda Sapienza
Il est facile de s'offrir le luxe de faire l'agneau, quand la nature vous a accordé la faveur de naître loup.
Commenter  J’apprécie          401
Jooh   23 août 2018
L'art de la joie de Goliarda Sapienza
-Qu'est-ce que les enfants ont à voir là-dedans ?

-Que, comme le dit Shakespeare, si le temps ne peut être arrêté, on peut le prolonger dans des enfants qui, en bien ou en mal, peu importe, témoigneront de toi devant le monde.
Commenter  J’apprécie          360
Jooh   16 août 2018
L'art de la joie de Goliarda Sapienza
Tu ne réponds pas ? Tu as raison, c'est si beau, le silence.
Commenter  J’apprécie          371

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Mais si, les gens de lettres ont des points communs avec d'autres

Victor HUGO et l'humoriste Tristan BERNARD avaient un point commun. Lequel ?

Ils avaient une aïeule commune
Ils réussissaient à faire bouger leurs oreilles, ce qui amusait très fort leurs petits-enfants.
Ils sont nés tous les deux à Besançon.

15 questions
203 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur