AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.65/5 (sur 715 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Wuppertal, Allemagne , le 08/03/1948
Biographie :

Gyles Brandreth est un homme politique et un écrivain britannique, auteur de roman policier.

Ses parents déménagent à Londres, alors qu'il n'a que trois ans. Il y fréquente le lycée français et le New Collège de l'Université d'Oxford dont il est rédacteur en chef d'un magazine, Isis. Il est président de l'Oxford Union en 1969.

Après l'obtention de ses diplômes, il devient producteur au théâtre, puis journaliste. Il épouse l'écrivain Michèle Brown en 1973 et amorce à la même époque ses participations à des émissions radiophoniques en tant qu'animateur, comédien et scripteur.

Depuis les années 1990, il est également animateur à la télévision. Il s'engage aussi en politique et est élu député conservateur au Parlement du Royaume-Uni de 1992 à 1997.

Dramaturge, biographe de la reine Elisabeth II et de son époux le prince Philip, chroniqueur et orateur, il est également mordu de Monopoly et de Scrabble. C'est lui qui commenta pour la BBC le soixantième anniversaire de mariage de la reine Elizabeth, le 19 novembre 2007. Il créa le Teddy Bear Museum.

Dans une série de romans d'énigme, il met en scène depuis 2007 l'écrivain Oscar Wilde qui croise ou est secondé au fil de ses enquêtes par de nombreuses célébrités de l'époque victorienne, notamment par Arthur Conan Doyle, le créateur du personnage de Sherlock Holmes.

Il a également publié des ouvrages sur le jeu de scrabble, la famille royale britannique, ainsi qu'une biographie de l'acteur John Gielgud.

Gyles Brandreth a souvent participé au jeu télévisé Countdown.

son site : https://www.gylesbrandreth.net/
Twitter : https://twitter.com/gylesb1
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Gyles Brandreth   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Gyles Brandreth on the great Oscar Wilde


Citations et extraits (367) Voir plus Ajouter une citation
L’expérience m’a appris qu’au cours de sa vie personne ne change jamais. On ne fait que tourner en rond dans les limites du cercle de sa personnalité.
Commenter  J’apprécie          590
Quelle chance ont les acteurs! Ils peuvent choisir de jouer dans une tragédie ou une comédie, de souffrir ou de rendre heureux, de faire rire ou pleurer. Mais dans le monde réel, les choses sont différentes. Il n'y a pas de choix possible. Le monde est une vaste scène, mais nous ne pouvons y jouer d'autre rôle que celui qui nous a été attribué.
Commenter  J’apprécie          570
J'adore les secrets des autres. Car, bien entendu, les miens ne m'intéressent pas. Il leur manque le charme de la nouveauté.
Commenter  J’apprécie          580
Née vieille, l’âme rajeunit. C’est la comédie de l’existence. Né jeune, le corps vieillit. C’est sa tragédie.
Commenter  J’apprécie          573
Nous détestons parfois ce que nous aimons le plus.
Et nous nous détestons d'aimer ce que nous ne devrions pas aimer, d'aimer ceux que nous savons indignes de notre amour.
Commenter  J’apprécie          530
Il n’y a qu’une seule tragédie dans la vie d’une femme. Son passé, c’est toujours son amant, et son avenir, c’est invariablement son mari.
Commenter  J’apprécie          530
— Il me faut des cigarettes ! En auriez-vous, Arthur ? Turques, de préférence. Ou algériennes. Américaines, à la rigueur. N’importe lesquelles feront l’affaire.
Je le contemplai, interloqué.
— Des cigarettes ? Pour quoi faire ?
— Mais pour les fumer, pardi ! s’écria-t-il.
— Vous ne voyagez pourtant jamais sans vos cigarettes, Oscar.
— Je suis arrivé avec une douzaine de boîtes, gémit-il. Mais j’ai épuisé mes réserves et on ne trouve aucun débit de tabac dans ce trou perdu. Le bourgmestre les a interdits.
[...]
— Je dois avoir du tabac pour ma pipe, lui dis-je en riant.
[...]
— Vous êtes mon sauveur, Arthur. Il y a une bible luthérienne dans ma chambre. La traduction est médiocre, mais elle est imprimée sur un papier de riz des plus délicats. J’emploierai ses pages pour rouler mes propres cigarettes.
— C’est du tabac brut, l’avertis-je en m’excusant.
— Ça ne fait rien, c’est du tabac et je ne vais pas faire le difficile. Je commencerai par Osée et je m’en tiendrai strictement aux petits prophètes.
Commenter  J’apprécie          490
(...) La tenue des prisonniers est un costume, pas un vêtement. Elle fait d’eux un personnage tout à la fois de tragédie et de comédie – un pierrot triste, un clown dépenaillé qui, comme on le sait, a le cœur brisé.
Commenter  J’apprécie          500
Je suis le prince de la procrastination, dit-il.
C'est un péché qui me guette sans cesse. Je ne remets jamais au lendemain ce que je peux faire... Le surlendemain.
Commenter  J’apprécie          490
Toute l'horreur de l'existence d'un homme en prison réside dans le contraste entre la bouffonnerie de son aspect et la tragédie de son âme.
Commenter  J’apprécie          480

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Gyles Brandreth (795)Voir plus

Quiz Voir plus

Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles

Quel écrivain est le narrateur du livre ?

Oscar Wilde
Robert Sherard
Arthur Conan Doyle
Charles Dickens

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles de Gyles BrandrethCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}