AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques de Hélène Gloria (22)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées


À l'ombre d'un pont
  27 novembre 2019
À l'ombre d'un pont de Hélène Gloria
Tout d’abord, merci aux éditions Cipango (que je découvre et dont le catalogue est prometteur) et à l’opération Masse critique pour cet ouvrage.



À l’ombre d’un pont – Mira, Bō et les autres est un recueil de sept contes, sept récits. Chacun se déroule sur un continent différent. Les époques varient entre le XVIIe et le XXIe siècles. Le ton et l’ambiance varient aussi considérablement, même s’ils conservent tous le même regard empreint d’humanité et d’ouverture vers les autres. Chacune de ces histoires écrites par Hélène Gloria est magnifiquement illustrée par Christine Flament : deux images par histoire. La première représentant le pont dont il est question (c’est le fil conducteur du recueil, comme le titre l’indique). La deuxième insistant sur un moment-clef.



« Dans le regard des aigles », qui ouvre ce livre, est un conte abordable aux plus jeunes. On y découvre deux jeunes gens qui ne se connaissent pas, à Constantine, traités comme des esclaves par un prétendu artiste. Ce Monsieur Yermeche n’a aucun talent, au contraire des deux enfants. Il les exploite et vend leurs œuvres sous son nom. Deux aigles, créatures divines, vont intervenir et tenter de rétablir un peu de justice. Beaucoup de tendresse et de poésie dans ce texte. Les deux protagonistes prennent immédiatement vie devant nos yeux et l’on attend avec impatience leur possible rencontre grâce au vieux pont qui relie deux parties de la ville.



Direction, ensuite, l’Amérique du Nord du XIXe siècle, celle des Indiens encore libres de fouler leur territoire, de chasser le bison. Avec « Un chevalet dans les plaines », Hélène Gloria met en scène un peintre qui va tomber amoureux de ces lieux et d’une de ses habitantes. Il s’approchera ainsi au plus près de cette nature encore intacte. Et nous le suivons dans cette découverte pleine de couleurs et de vie. Un hymne réussi à la simplicité et à un mode de vie à présent disparu.



On reste sur le continent américain dans « Que fait la misère ? Elle voyage ! ». Mais cette fois-ci, on glisse vers le Sud, dans un récit contemporain et engagé. Sol, une jeune fille, vit avec ses parents et son frère dans un wagon de train ou chez sa grand-mère. Toujours en route, là où on trouve du travail. Là où les autorités les laisseront, un temps, en paix. Ce sont des vagabundos, communauté qui se serre les coudes, solidaire face au danger. Face à l’irruption d’Occidentaux maladroits, de types intéressés uniquement par le profit. Encore une belle histoire, qui dénonce cette fois une injustice institutionnalisée. Avec encore un beau personnage central, celui d’une jeune fille aux talents certains, pleine de courage malgré sa situation plus que délicate.



Retour dans le passé avec « L’Arche de Noël ». XVIIe siècle, celui des explorations scientifiques. Le narrateur commande une expédition dans l’Antarctique au nom du roi de France, afin de découvrir cette terra encore incognita alors. Un voyage périlleux. Et rendu merveilleusement vivant par l’autrice. En plus, le navire embarque des animaux exotiques, tels l’éléphant ou l’autruche, les singes ou le léopard. Étrange idée quand on va dans une région aussi froide. Un récit glaçant et poignant parfois.



Abandonnant la glace et la neige, « Un poisson dans le ciel » nous conduit en Asie, entre Japon, Chine et Vietnam, au XVIIe siècle, à la suite d’une jeune fille qui trouve injuste que les sports de combat soient réservés aux seuls garçons et hommes. Guidée par des créatures magiques, elle va tout de même participer à un tournoi et briller, évidemment. Un autre récit d’initiation, où le personnage central mettra sa vie en jeu pour espérer gagner un prix à la hauteur. Beaucoup de tendresse et de poésie dans ce texte. Une évocation réussie de l’Asie.



L’Europe à présent. L’Angleterre, plus précisément. Celle du XIXe siècle. Avec son industrialisation galopante. Mais aussi ses luttes pour maintenir le Royaume uni. Et son conservatisme impressionnant, qui interdit aux femmes de pratiquer la médecine. Au grand dam d’Ann, la protagoniste principale, au caractère bien trempé. Ce qui va lui jouer des tours et bouleverser totalement sa vie. En quelques pages, Hélène Gloria parvient à croquer une existence riche et pleine de tumultes, de décisions aux conséquences terribles. Un destin hors du commun.



Enfin, le recueil s’achève « Sur le sentier des forçats » : l’Océanie au XIXe siècle. Ses esclaves, ses forçats. Leurs conditions de vie misérables. Et, à l’occasion d’un remous de l’Histoire, une rencontre émouvante et pleine sincérité entre des personnes habitant des mondes tellement différents. Et pourtant…



Un ouvrage hautement recommandable tant l’autrice maitrise le format de la nouvelle. En quelques phrases, elle place ses personnages, le décor et nous attire dans ses rets. Elle sait créer des protagonistes réalistes, attachants ou détestables. Elle parvient à nous faire voyager à travers le monde sans se montrer didactique, par petites touches, comme le peintre d’« Un chevalet dans les plaines ». Et les illustrations de Christine Flament sont pour beaucoup dans l’immersion que connaît le lecteur. Ses dessins nous plongent directement dans le récit.



Pourvu qu’elles continuent leur collaboration et nous permettent de continuer ainsi à nous promener au fil de leur imagination, au gré de leurs envies.
Lien : https://lenocherdeslivres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
La petite cueilleuse de perles
  26 novembre 2019
La petite cueilleuse de perles de Hélène Gloria
Dès que j'ai vu le titre et la couverture, j'ai été intrigué. Lorsque j'ai vu qu'il était question des amas, les plongeuses japonaises, je n'ai pas pu résister. C'est une activité strictement féminine. Il faut savoir qu'il y a de moins en moins de amas au Japon et qu'elles font ce qu'elles peuvent afin de sauvegarder cette activité mis en péril par la modernité et autres activités de pêches. Je ne me souviens pas avoir vu en France un livre parlant des plongeuses traditionnelles japonaises et encore moins en jeunesse. Rien que pour ça, merci à l'éditeur d'avoir eu cette merveilleuse idée.





J'appréhendais un peu ma lecture parce que je connais ce sujet et que je ne voulais pas en attendre trop. Au final, j'ai été plus qu'agréablement surprise. Le métier d'amas est très bien présenté tout comme leur importance. Le gros point fort est le style de l'autrice. S'il y a bien une chose qui m'agace en jeunesse, c'est de prendre les lecteurs pour des idiots en utilisant des mots simples ou d'autres choses. Ici, c'est tout ce que j'aime : un roman jeunesse qui apprend des choses aux lecteurs en n'hésitant pas à utiliser des mots étrangers ou un style bien travaillé.





Ce roman ne parle pas seulement des traditions japonaises par le biais des plongeuses, on y parle de bien d'autres sujets et c'est un autre point fort du roman. On y parle de la place de la femme dans la société japonaise. Du moins, on effleure le sujet mais suffisamment pour donner une assez bonne idée de la situation. Le harcèlement scolaire est présent et pas qu'un peu par le biais de Fuki, une adolescente ama. Le rapport entre tradition et modernité y ait très bien traité et avec une véritable justesse.





À cela, ajoutons les graphismes présents tout au long du livre. Ils vont parfaitement bien avec l'histoire. Ils sont en noirs et blancs. Malheureusement, je n'ai pas trouvé d'extraits à vous mettre ici.





En bref, cette lecture m'a vraiment surprise. je ne peux que la recommander et vous pousser à vous intéresser à cette maison d'édition qui semble faire du très bon travail (on ne dira pas que je suis allée fureter sur leur site).
Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Un parapluie sur l'océan
  31 août 2015
Un parapluie sur l'océan de Hélène Gloria
Une belle histoire d'amour contrarié.
Lien : http://jeunesse.actualitte.c..
Commenter  J’apprécie          50
Les maudits
  23 novembre 2020
Les maudits de Hélène Gloria
Un bel album aux grandes pages où l'on découvre en couleurs l'histoire malheureuse des Maudits. Ces animaux puants, laids ou effrayants qui aimeraient changer de cases pour rejoindre les bien-aimés. Rien de bien compliqué à priori il suffit de danser ou d'amuser, d'inspirer l'art et la poésie, d'être doux ou d'être chou. Les Maudits veulent essayer de sortir de leurs cases et surtout des préjugés : Hyènes, requins, putois défilent et c'est un régal pour les yeux des petits et grand à identifier dans une corolle colorée qui est chacun.

Mais derrière la façade lumineuse d'être un bien-aimé, il y a un revers du miroir pas très gai. A chacun de l'interpréter.. être trop aimé se transforme en prison dorée.

Un chouette album aux allures de conte philosophique qui m'a fait penser notamment à la lecture de rat et les animaux moches.
Commenter  J’apprécie          40
Le catcheur mystérieux
  05 mars 2020
Le catcheur mystérieux de Hélène Gloria
Bonne surprise que cette petite lecture qui, sous le couvert d'un sport-spectacle populaire chez les enfants, en profite pour parler des préjugés et de l'égalité fille-garçon.
Lien : http://boumabib.fr
Commenter  J’apprécie          40
À l'ombre d'un pont
  28 décembre 2019
À l'ombre d'un pont de Hélène Gloria
Quelle belle balade dans des terres et des époques différentes touchant à l'imaginaire, au conte et à une certaine Histoire. Le lecteur est tout simplement lâché dans de belles contrées et souvent dans des histoires romantiques ou philosophiques et cela de son canapé sans besoin de passeport ou de boussole, juste du calme et se laisser porter.



Dans une écriture à la fois claire et imagée, ce sont sept nouvelles où les destins de celles ou ceux vivant à proximité de pont ou impliqué dans sa construction vont être mis en exergue avec beaucoup de poésie, la symbolique ; le pont permet de joindre deux extrémités mais ici rapproche des êtres exploités, rebelles ou amoureux. Récits très métaphoriques et pragmatiques, la structure des ponts est spécifique mais à l'image des êtres qui s'y déplacent et dont l'histoire personnelle est transcendéé.



Vraiment un plaisir de lecture
Lien : http://passiondelecteur.over..
Commenter  J’apprécie          30
Les maudits
  23 novembre 2020
Les maudits de Hélène Gloria
Un superbe album sur la différence



Dans le règne animal il y a deux catégories : les Bien-Aimés, ceux que l’ont dit mignons, ceux qui sont choyés et adorés et puis il y a les Maudits. Maudits parce que laids, effrayants ou puants...

Le putois, le sanglier, le loup ou la hyène... ce sont les mal aimés du règne animal.

Mais ils en ont assez ! Marre de cette terrible réputation ! Alors ils décident de faire une grande assemblée et d’apprendre des Bien-aimés.

Mais le sort de ces derniers est-il si enviable ?



Ah, la réputation du loup... La hyène si méprisée... Quant au pou, n'en parlons pas !

Pourquoi ont-ils si mauvaise presse ? Quel message envoyons-nous à nos enfants en sous-entendant que, parce qu'il est "moche", il n'est pas aimable ?

Et si cette histoire, à l'allure de fable de La Fontaine, était une métaphore que l'on pouvait étendre à TOUT le règne animal, et donc à nous, êtres humains, également ?



Un superbe album très riche.

Il aborde bien entendu les préjugés et l’acceptation de soi mais il interroge aussi sur la notion du Beau.

On peut aller plus loin en parlant de la nécessaire biodiversité, de la place de chacun dans le cycle de la vie (on peut soulever son chat au-dessus de la tête pour appuyer le propos 🙈) mais également en abordant le respect des animaux (et de tous les êtres d’ailleurs). La différence, c'est la richesse !



Le texte est très poétique mais il reste accessible dès 6 ans.

Il est sans morale, à chacun de tirer ses propres conclusions autour de ce titre, qui permet d'ouvrir de belles discussions.



Je trouve les illustrations vraiment magnifiques et c’est une explosion de couleurs !

Un véritable régal pour les yeux.

L’illustration du loup changeant de « coiffure » est très drôle et l’ours Sucre d’orge est superbe !



Je ne sais pas si l’album suffira à me faire aimer les araignées mais on a eu de la peine pour ces Maudits.

Allez, promis on vous aime tous, même avec de grands crocs.



Une très belle découverte que je recommande.
Lien : https://demoisellesdechatill..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
L'archet
  21 mars 2020
L'archet de Hélène Gloria
Coup de cœur



Quelle sublime découverte !! Rien que cette sublime couverture annonce toute la poésie de cet album.



L’archet de Hélène Gloria et illustré par Pascale Maupou Boutry nous emmène en Russie.

Une vieille dame nous partage un souvenir.

Il y a longtemps elle travaillait dans un cirque dont elle était la star. Le directeur rêvait de pouvoir monter un spectacle pour le Tsar.

Un soir, en pleine représentation, une musique, enivrante, s’élève.

Un violoncelliste masqué joue et tous en restent bouche bée. Qui est ce mystérieux homme biche qui va bouleverser le destin du cirque ?



Un livre extraordinaire (dans le sens premier du terme), plein de poésie qui évoque l’orgueil, la rancune, le pardon et le pouvoir de la musique.

Tout est en finesse, en délicatesse dans cet album, tant dans le texte que les illustrations.

La morale ne sera pas forcément facile à comprendre pour les jeunes lecteurs mais cela permet d'en parler en famille.

Pourquoi l'archet est-il là ? Pourquoi est-il masqué ? Qu'a pu ressentir la jeune artiste en le voyant ? Pourquoi le cherche-telle si longtemps ?

Beaucoup de choses sont à lire entre les lignes, l'implicite est omniprésent mais ça fait pleinement partie de sa beauté et son intérêt.



Les illustrations sont... sublimes ? Incroyables ? Renversantes ? Je ne me lasse pas de feuilleter cet album. C’est une véritable merveille.

Plein de détails, des couleurs qui transmettent ambiance et émotions, c'est un véritable voyage au cœur du cirque Russe.



Le texte est relativement long, le vocabulaire est riche, cet album s’adresse donc aux plus grands (à partir de 7-8 ans je dirais). Mais il peut être reçu avant avec l'accompagnement d'un parent (ou pour simplement se laisser bercer par les mots, rêver devant les illustrations) et il séduira même les très grands (j'en suis tombée follement amoureuse).



Un vrai coup de cœur cet album, que je recommande chaudement.
Lien : https://demoisellesdechatill..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
À l'ombre d'un pont
  11 décembre 2019
À l'ombre d'un pont de Hélène Gloria
Un livre qui regroupe sept nouvelles qui nous font voyager et dont le lien est un pont.

Les continents traversés sont l'Afrique, L’Amérique du Nord, L'Amérique du Sud, L’Antarctique, L'Asie, L'Europe et l'Océanie.

Les époques aussi varient car nous allons du XVIIe au XXIe siècle.

Chaque nouvelle aborde un thème différent. L'auteur évoque l'exploitation des enfants, les indiens, la pauvreté, le voyage, les sports de combat et les forçats. Ces histoires nous parlent de différentes cultures et nous découvrons des paysages. Certains personnages sont attachants et ne nous laissent pas indifférents.

Les illustrations sont simples mais très bien faites, très belles.

Un livre agréable à lire destiné aux adolescents.

L'avis de ma fille de 13 ans :

Ce qui est bien c'est qu'il y a plusieurs histoires qui peuvent être lues par toute la famille et on peut le lire en plusieurs fois.

Certaines histoires sont plus faciles à lire que d'autres.
Lien : http://scoobydu41.over-blog...
Commenter  J’apprécie          20
Les maudits
  13 décembre 2020
Les maudits de Hélène Gloria
AUTEUR

Héléne GLoria est la scénariste, née en 1973 elle vit en Bretagne et a un lien fort avec la nature.

Jerome Peyrat est l'illustrateur, né en 1972, Il a étudié l'illustration aux arts décoratifs à Stasbourg.

C'est leur première collaboration.



RESUME

Les animaux maudits veulent être aimés comme les animaux bien-aimés. Ils décident de leurs demander comment se faire aimer par les humains et empêcher leur fuite face à leur laideur et à leur odeur. Ils vont alors se rendre compte que la vie des animaux bien-aimés n'est pas s'y idyllique



CRITIQUE

Ce livre présente de belles couleurs chaudes. le graphisme est original et les animaux semblent être aériens grâce à un tracé original. Alternant des palettes de couleurs en fonction de l'évolution de l'histoire, l'illustrateur nous embarque dans une explosion visuelle.

Le scénario n'a rien à envier au dessin. Il aborde la différence. il démontre que l'apparence ne fait pas l'individu. Il explique que l'amour des autres n'est pas toujours gratuit et que la contrepartie est parfois disproportionnée. L'amour peu aussi aliéner la liberté et l'histoire interroge sur ce qu'on désire laisser en échange. L'empathie est aussi présente chez les animaux maudits envers leurs congénères.

Une belle histoire où il n'y a pas que des gentils et que des méchants et qui explique que la nuance est souvent de mise.

MOTS CLES : ANIMAUX – AMOUR – LIBERTE

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Les maudits
  03 décembre 2020
Les maudits de Hélène Gloria
Les Maudits et les Bien-Aimés, au fil de nos représentations



Cette courte histoire est d’une force convaincante sur l’idée des représentations animales, elle est à faire découvrir aux enfants, mais aussi aux adultes. Comment se fait-il que nous répugnons le calamar et que nous choyons l’ours ? Que la taupe soit une nuisible alors qu’elle creuse autant que le lapin que nous adorons ? À travers l’idée d’une injustice, Hélène Gloria dans Les Maudits fait comprendre au lecteur que chaque animal à sa propre représentation, une représentation totalement anthropique. Le lapin est adoré car il délivre les œufs de Pâques tandis que nous fuyons le putois car il sent mauvais. Ces représentations concernent les animaux à plume, à poils, aux écailles, qu’ils vivent dans les airs, sur la terre ou dans l’eau. Mais elles concernent aussi un ensemble de facteurs : l’odorat, la beauté ou encore l’idole qui se cache derrière. Par exemple, l’araignée et la chauve-souris qui étaient des Maudits sont devenus Bien-Aimés grâce aux super-héros. Toutefois, un Bien-aimé a-t-il la belle vie ? Loin d’offrir un discours pauvrement dichotomique, Hélène Gloria pointe les désavantages que peut procurer le fait de trop aimer un animal, à l’image des cirques, des animations. Et que dans cette myriade d’éléments, finalement il existe un équilibre entre Maudits et Bien-Aimés, les uns protégeant les autres.



L’homme au cœur de la confrontation



Au fond, nous pouvons creuser un peu plus profond. Les Bien-Aimés sont-ils des Bien-Nés ? À travers cette opposition au premier abord binaire, les Maudits se rapprocheraient des roturiers, les Bien-Nés des nobles et la chauve-souris du bourgeois. Une idée développée est ce conseil des Bien-Aimés aux Maudits : faites-en sorte de vous faire aimer grâce à votre propre labeur. Une idée qui enterre complètement celle d’un ordre naturel des choses : c’est la faute aux Maudits s’ils ne sont pas aimés car ils n’ont pas su se rapprocher des humains. L’humain lui n’est pas un personnage ni même central ni même secondaire de l’histoire, pourtant il est au cœur de celle-ci, il est celui qui semble contrôler la vie de chaque espèce, de chaque individu. Et c’est en effet le cas, nos représentations de nos animaux sont construits d’une manière culturelle, ce sont elles qui décident par exemple de la hiérarchie des espèces que nous allons protéger et de celles que nous allons chasser. Cependant, si tous les animaux se tournent vers les humains, il est révélé qu’être trop aimé se retrouve autant un problème qu’être trop détesté. Que derrière cette opposition binaire des animaux de la terreur et ceux de la lumière, il y a un équilibre qui est celui de l’indépendance. On regrettera tout de même une histoire un peu simple et courte. L’histoire se conclut ainsi : « pour vivre heureux, restons cachés ! ».




Lien : https://leschroniquesdejerem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
L'archet
  27 avril 2020
L'archet de Hélène Gloria
Au sein du cirque, nous découvrons la compagnie de clowns, musiciens, dompteurs de tigres et acrobates. Leurs spectacles rencontrent un beau succès de ville en ville mais un soir de représentation, un violoncelliste les interrompt pour jouer, depuis les gradins, une mélodie qui envoûte le public pendant les numéros… Succès total ! Les spectateurs sont ravis ! Contrairement à la troupe du cirque qui se voit voler la vedette… Qui est ce mystérieux musicien ? Une histoire pleine de notes et de magie, qui nous met des étoiles dans les yeux ! Les illustrations sont belles et colorées, elles illustrent à merveille l’univers dépeint par l’auteur et nous berce. L’histoire peut se découvrir dès 8 ans, avec une écriture dynamique et accessible. Une belle histoire sur le fait de rester humble et faire-plait en toute circonstance car chacun mérite son moment de gloire, aussi petit ou grand soit-il… Un bel album !
Lien : https://booksetboom.blogspot..
Commenter  J’apprécie          10
Panne de chaudière
  20 juillet 2011
Panne de chaudière de Hélène Gloria
Une très jolie histoire que celle de ces deux frères, Armand et Alcide, qui découvrent par hasard un dragon dans leur sous-sol. Ce n'est pas une chose habituelle évidemment mais ils prennent ça avec beaucoup de calme et de sérénité. Mais voilà, le dragon, que les deux frères vont nommer Béram... (et je vous laisse découvrir pourquoi parce que c'est trop drôle ! ) est mal portant. Sa "chaudière" ne fonctionne plus. Les deux frères vont devoir utiliser tout leur savoir pour aider Béram à se réchauffer Armand, le cuisinier va lui mitonner de bon petits plats bien chauds, tandis qu'Alcide, le verrier va lui faire une armure de verre pour capter le rayonnement solaire.



La suite sur le blog:
Lien : http://bookenstock.blogspot...
Commenter  J’apprécie          10
Panne de chaudière
  08 juillet 2011
Panne de chaudière de Hélène Gloria
Deux jeunes frères héritent d’un hangar abandonné. Alcide, le plus jeune, est maître verrier. Armand quant à lui est chef-cuisinier. Très liés, ils ont tous deux un rêve en commun : ouvrir ensemble un restaurant, Armand pourrait ainsi donner naissance à ses inventions culinaires les plus originales et Alcide s’occuperait de la décoration des lieux et de la conception du service de table. Apprenant la nouvelle de l’héritage, ils décident de se rendre sur les lieux pour faire un tour du propriétaire et évaluer s’il est possible d’y réaliser leur projet.



Lors de la première visite du bâtiment, leurs pas sont guidés par des bruits venus du sous-sol. Dans la cave, ils feront une découverte surprenante. En effet, ils se retrouvent nez à nez avec un dragon, Béram, en piteux état. L’animal malade semble être à l’article de la mort. Il vit dans la cave humide de la bâtisse, tousse et crache une fumée noire et nauséabonde. Très affaibli, l’animal n’a plus la force de soulever sa grosse carcasse squelettique pour aller chercher sa pitance ou se hisser à l’étage pour profiter de la lumière.



Le voyant ainsi, Alcide décide de s’occuper de l’animal et parvient à convaincre Armand de l’aider. Après avoir recouvert le corps de Béram de couvertures et après l’avoir nourrit, les deux frères sont démunis quant à la stratégie à adopter. Un constat s’impose rapidement à Alcide : il doit entrer dans le corps de l’animal pour poser un diagnostic plus approfondi et se rendre compte de l’ampleur des dégâts… les deux frères vont tout faire pour trouver un moyen pour aider le dragon à réchauffer de nouveau son corps et Alcide va décider de réaliser une parure de panneaux solaires pour Béram. Cela fonctionnera-t-il ?



(suite de cet avis sur le blog)
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Panne de chaudière
  01 juin 2011
Panne de chaudière de Hélène Gloria
Ça ronronne furieusement là-dedans. Il a croqué tous les chats du quartier ma parole !



Armand et Alcide, deux frères, héritent de leur tonton d’un garage désaffecté. L’un, Alcide est bricoleur et accessoirement maître verrier et l’autre, Armand, cuisinier, fait la cuisine. Ils veulent faire de cet endroit, « un haut lieu de la gastronomie et de la cristallerie ». Mais c’est sans compter sur la présence de l’occupant des lieux, un dragon, bien mal en point, atterri là, à bouts de force, seul et abandonné des siens…



Quand le fantastique se mêle à la vraie vie et que les gentils et pauvres dragons deviennent amis avec les hommes, quand les hommes sont eux-mêmes gentils et qu’ils se préoccupent du sort de leur prochain, nous avons à lire une sympathique histoire d’entraide, de solidarité et d’amour entre les vivants. Tout cela est bien écrit, pétillant et l’humour s’y entremêle. Les illustrations, en noir et blanc sont aussi ravissantes.



À conseiller pour retrouver ses rêves d’enfant.




Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
La révolte du peuple de l'eau
  19 janvier 2011
La révolte du peuple de l'eau de Hélène Gloria
La légende des Selkies, mi-phoques, mi-hommes. Rarement traité en roman jeunesse, me semble-t-il (des contes existent - dont un raconté par Fiona Mac Leod).

Le récit démarre au chapitre 4, l'écriture devient plus fluide, plus agréable à lire. Le début du roman est très descriptif, et la lecture en devient pesante.



Un 2ème roman pour cette auteure qui signe là le début d'une trilogie.



La structure du texte est classique et repose sur des oppositions de caractères.

Le vocabulaire marin et géologique n'apporte pas toujours un plus. Les renvois au glossaire sont trop nombreux, voire didactiques.

La chute du roman appelle clairement une suite, ne laissant de place ni au suspense, ni au doute.
Commenter  J’apprécie          10
Doubles-croches et crochet du droit
  12 janvier 2021
Doubles-croches et crochet du droit de Hélène Gloria
En Egypte, Malik apprend la trompette avec son professeur Mr Assim. Un jour, ils doivent déménager et faire leur cours au-dessus d’une salle de boxe. Deux mondes qui n’étaient pas fait pour se rencontrer a-priori et pourtant… Malik va trouver un parallèle entre la discipline de son instrument et celui du sport notamment auprès d’un jeune boxeur…



Un petit roman peut-être un peu convenu sur l’égalité fille/garçon mais qui fait du bien. Une jolie histoire à prendre telle quelle et qui donne envie d’écouter de la trompette et Oum Khadour, la chanteuse égyptienne. Une jolie rencontre qui peut changer une vie, un nouveau Billy Eliott.
Commenter  J’apprécie          00
L'archet
  15 juillet 2020
L'archet de Hélène Gloria
Une sympathique histoire dont la narration de numéros d’acrobates se mêle à l’orgueil et au regret, le tout porté par des illustrations finement détaillées.
Lien : https://www.ricochet-jeunes...
Commenter  J’apprécie          00
Loup York
  18 janvier 2020
Loup York de Hélène Gloria
Une histoire magique dans les rues de Manhattan, superbement illustré par Olivier Rublon
Commenter  J’apprécie          00
La petite cueilleuse de perles
  30 décembre 2019
La petite cueilleuse de perles de Hélène Gloria
La petite cueilleuse de perles suit la vie d'adolescente de Fuki, entre passion, amitié et déception. Impossible de ne pas se retrouver au moins une fois dans ce récit. La justesse des mots m'a d'ailleurs ravivé de lointains souvenirs, pas forcément joyeux. Mais voilà bien la force de cet ouvrage : sous son aspect de conte qui oscille entre tradition et modernité, les sujets abordés sont universels.



J'ai également beaucoup apprécié en savoir plus sur la culture japonaise, et plus spécifiquement le monde des amas, ces cueilleuses de perles. Au fil des pages, on s'évade, puis la dure réalité nous rattrape (la méchanceté des autres, une déception, un secret familial, etc.). Bref, la vraie vie quoi !



Je recommande chaudement cet ouvrage aux jeunes comme au moins jeunes lecteurs. Car derrière l'aspect poétique de ce récit se cache tout un tas de sujets qui amènent à la réflexion. Une vraie perle ;)
Commenter  J’apprécie          00




Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox