AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 335 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Fontenay-aux-Roses , le 10/05/1967
Biographie :

Jacques-Olivier Bosco est un auteur français.

Il est né dans le sud de la France d'un grand-père sicilien arrivé en France pendant les années 30 puis immigré plus tard en Algérie.

Ses parents nés à Alger reviennent en France parmi les rapatriés et s'installent définitivement à Nice.

Il est balayeur, éboueur, plongeur, barman puis entre dans le milieu de cinéma où il est scénariste dans les années 90 (de courts métrages), régisseur avant de s'installer comme restaurateur sur une plage près de Gruissan.

Il écrit déjà quelques polars qui restent à l'état de manuscrits, des nouvelles aussi.

Début des années 2000, quelques unes de ses nouvelles sont publiées sur www.1000nouvelles.com et les Éditions Jigal acceptent son premier polar.

Jacques-Olivier Bosco est l’auteur de "Quand les anges tombent", "Loupo", "Aimer et laisser mourir", "Le cramé", "Et la mort se lèvera" (Jigal, 2015, 2013, 2012, 2011, 2010), "Brutale" et "Coupable" (Robert Laffont, 2017, 2018).
+ Voir plus
Source : Editions Jigal
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jacques-Olivier BOSCO en plein confinement, ça déménage ! Et je ne vous en dirais pas plus !

Citations et extraits (114) Voir plus Ajouter une citation
Rob7   18 décembre 2019
Loupo de Jacques-Olivier Bosco
D'autres iront s'en prendre aux villageois démunis, aux villageois démunis, aux plus faible, nous, c'est aux généraux qu'on s'attaque,lorsqu'ils sont à terre, qu'ils nous tournent le dos. Ces gradés, ces capitaines d'industrie, ces guerriers du CAC 40 déciment leurs propres citoyens pour se nourrir, nourri ,leur cause, leur promotion, leur soif de puissance, de pouvoir. Ces enfoirés vont pousser des mecs au suicide, à la rue, aux restos du cœur. Nous, on braque des postes, des banques, des truc assurés. On fait chier personne. On prend des risques, des putains de risques. Pour les emmerder, c'est vrai. (page 123)
Commenter  J’apprécie          222
Rob7   18 décembre 2019
Loupo de Jacques-Olivier Bosco
Le grain tombe et l'écorce s'envole, grommelle le flic entre les dents.
Commenter  J’apprécie          221
BlackKat   28 octobre 2014
Quand les anges tombent de Jacques-Olivier Bosco
Alcoolique, ouais, ça ne signifiait rien pour lui. Ce qu'il voyait, ce qu'il désirait, c'était un châtiment. S'empoisonner, se noyer, se blesser, jusqu'à se rendre malade, gerber. Tous les jours que Dieu fait, des braises de l'aube jusqu'à la dernier lueur du crépuscule, il buvait. Un besoin de se détruire, pour se punir. Comme ces moines extrémistes en pénitence, il se fouettait le cœur, jusqu'à le noyer dans son propre sang.

Commenter  J’apprécie          100
BlackKat   13 janvier 2017
Brutale de Jacques-Olivier Bosco
Le Monstre n'a plus que quelques pas à faire. Il ne pense à rien, il respire les mouvements des hommes dans la petite pièce, certains assis, d'autres debout à s'échanger une bouteille, ils parlent une langue inconnue. Ils crieront dans une langue inconnue.
Commenter  J’apprécie          100
BlackKat   05 février 2017
Brutale de Jacques-Olivier Bosco
Elle se concentra. Pour que cela passe, pour évacuer la frustration, le sentiment de déception, la rage au cœur qui la prenaient dans ces moments-là. Comme si son cerveau se découpait en deux parties. Dans l’une, soufflaient, grondaient et tremblaient la violence, le goût du sang et l’envie de frapper; dans l’autre, le calme plat de la concentration sur une tâche professionnelle qui arrivait à masquer, sinon à calmer, les pics de douleur qu’elle ressentait dans sa chair. Son cerveau émettait des signaux d’alerte et sa conscience prenait le relais en appliquant la procédure de secours.
Commenter  J’apprécie          90
BlackKat   20 septembre 2016
Le cramé de Jacques-Olivier Bosco
Cramé: fou, téméraire et inconscient, ne connaissant pas la peur et bravant les coups et les blessures, jusqu'à défier la mort elle-même. Il avait fait tout ça, et le ferait encore, c'était dans ses gènes depuis son enfance, dans son passé.
Commenter  J’apprécie          80
llena   01 mai 2019
Brutale de Jacques-Olivier Bosco
Il y avait des règles, des astuces qu’elle avait acquises à force d’expérience. Un combat est une bataille, et tous les moyens sont bons pour gagner. Chercher la faille, le point faible, et appuyer dessus fait partie de ces règles. Et la première chose à retenir si l’on veut gagner est de savoir rester vivant.
Commenter  J’apprécie          70
nathalie_MarketMarcel   21 mai 2012
Le cramé de Jacques-Olivier Bosco
Ce qui l’avait mené là, les bras en V derrière le dossier de sa chaise, le collier anti-émeute tailladant ses poignets. Deux autres inspecteurs, des molosses type Rottweiler, gardaient la porte dans son dos, bras croisés, ils portaient le jean moule-bite et le blouson en cuir noir marchandé aux puces de Saint-Ouen mais auraient très bien pu être sapés de costards froissés et délavés, leurs têtes coiffées d’un chapeau mou, à la façon des flics brutaux des années cinquante.
Commenter  J’apprécie          60
BlackKat   18 janvier 2017
Aimer et laisser mourir de Jacques-Olivier Bosco
Ces personnes ne recherchaient pas seulement le sexe, elles voulaient aussi sa compagnie, son humour, sa gentillesse et sa curiosité, sa discrétion et sa malléabilité, car nombre des grands de ce monde étaient maniaco-dépressifs, schizophrènes ou paranoïaques. Vivant au-dessus de tout, il fallait bien qu’ils se créent des problèmes.
Commenter  J’apprécie          60
collectifpolar   21 juillet 2019
Et la mort se lèvera de Jacques-Olivier Bosco
Le petit bolide prit la corniche de Rauba Capeu, coincée entre le pied du Château et la grande Bleue, pour s'en aller devant le terrible et immense monument aux morts d'allure soviétique de la ville de Nice, descendre sur le port vers la place île de Beauté. Elle avait son appart au coin d'une rue derrière l'église, avec vue sur la mer. Isa partageait un beau trois pièces «meublé moderne» avec sa cousine Maria. Elle l'imagina encore nue, couchée sur son lit, à dormir comme une masse et certainement seule, ce n'était pas le genre en ce moment à ramener des mecs. Isa soupira en accélérant dans la pente, pressée de la voir.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jacques-Olivier Bosco (302)Voir plus


Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
64 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur

.. ..