AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 148 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Mayence
Biographie :

Jean Malaurie, né en 1922, est un ethnologue, géographe et écrivain français.

Jean Malaurie est directeur du Centre d’Études Arctiques à l’École des hautes études en sciences sociales. La première chaire de géographie polaire a été créée pour lui en 1957 par le grand historien Fernand Braudel. Il a fondé et dirige la célèbre collection Terre Humaine.
Écrivain, il a publié Les Derniers rois de Thulé (1955), traduit en 23 langues, Thèmes de recherche géomorphologiques dans le Nord-Ouest du Groenland (1962), Ultima Thulé (1990), L'Appel du Nord (2001), L’Allée des baleines (2003), De la vérité en ethnologie... Séminaire de Jean Malaurie à l’EHESS, 2000-2001 (2002), Hummocks, le journal en quatre volumes de son expédition du Groenland à la Sibérie, à la rencontre des Inuit de Thulé, (Pocket, 2003-2005) et Terre / Mère (éditions du CNRS, 2008).
Figure de proue de l’histoire polaire française, il vient d'être nommé Ambassadeur de Bonne Volonté pour les régions polaires arctiques à l’Unesco.
De la pierre à l’homme. Créateur d’une méthode qu’il a baptisée « anthropogéographie », Jean Malaurie a recours, pour l’étude des peuples premiers, à une paléoanthropologie, rendant compte sur un temps très long de la vision éthologique née de leur imaginaire de la matière, d’une Naturgeist, lequel se révèle être à l’origine même du rituel chamanique et, par là, du contrat social de ces sociétés. Après 31 missions, du Groenland à la Sibérie, les autorités soviétiques ont demandé à Jean Malaurie, en 1990, de prendre la direction de la « Première expédition internationale dans le Nord de la Sibérie » en Tchoukotka, terre interdite depuis la révolution d’Octobre. C’est à la suite de cette expédition que le ministère de l’Éducation russe lui a permis de créer, avec l’appui des Présidents Gorbatchev, Eltsine et Poutine, et avec des collègues de l’intelligentsia de Saint-Pétersbourg, une institution russe pionnière, dont la première langue est le français et dont il est Président d’honneur à vie. Cette institution, promue en 1994 « Académie Polaire d’État », prépare aujourd’hui à leurs hautes fonctions un millier de futurs cadres de 45 ethnies sibériennes. Jean Malaurie vient de décider, dans l’esprit de Terre Humaine, de lui adjoindre un Institut d’études avancées « Avec et pour les autochtones ».
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo

Les esquimaux
Avant la diffusion du film tourné en 1934 par Knud RASMUSSEN sur les esquimaux ("Printemps au Groenland"), Jean MALAURIE s'entretient avec André VOISIN au sujet de la civilisationinuit.
Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
reperetv   22 décembre 2010
Terre Mère de Jean Malaurie
La terre souffre, notre mère gronde, elle rugira demain de colère.
Commenter  J’apprécie          90
Ledraveur   12 juillet 2016
Lettre à un Inuit de 2022 de Jean Malaurie
On sera surpris que ces mangeurs de chair crue, qui ne savent ni lire ni écrire, aient cette qualité de « méditant contemplatif » avec des expériences quasi zen. On pourrait y songer lors de leur méditation, assis face à “l'aglou” ou trou aménagé par le phoque, avec ses petites griffes acérées noires, dans la banquise pour respirer. En effet, il y a toute une dialectique d'intégration qui, grâce à un vide intérieur, permet de percevoir la micro-physique ondulatoire, et je retrouve dans mes réflexions de géographe-physicien, cette intuition d'Ernest Solvay : l'idée de l'équivalence entre la matière et l'énergie. On ne peut évoquer le chamanisme, qui est une approche essentielle chez tous les peuples racines, qu'en se référant à cette dialectique d'intégration.

Il est dans les roches, dans les mers, dans les glaces, une uummaa, un battement du cœur. Il appartient à l'homme de se mettre en phase avec cette énergie issue du cosmos qui est née au moment de la naissance de l'univers avec des échanges thermodynamiques, avec la matière, avec l'énergie noire — la cinquième force*, qui ne cessera de s'exercer qu'à la mort de notre planète. Cet échange astrophysique, ce rayonnement électromagnétique, exprimé par des radiations, est d'autant plus significatif que nous sommes aux abords du pôle géomagnétique qui aboutit, dans le ciel, à des conflits de forces se traduisant par des aurores boréales …

---

*. Pier Binétruy, À la poursuite des ondes gravitationnelles, Paris, Dunod, 2015.

p. 103 -104
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jean Malaurie
deuxquatredeux   25 décembre 2019
Jean Malaurie
Penser, c'est faire penser.



Cité in Malaurie. L'appel de Thulé, p. 134
Commenter  J’apprécie          70
Ledraveur   12 juillet 2016
Lettre à un Inuit de 2022 de Jean Malaurie
Le Groenland est ta patrie ; avec les scientifiques de l'Occident, réaffirme ton alliance inaliénable avec l'environnement. Les “Verts”, il faut les blanchir un peu. Avec les Inuit, il faut leur ré-apprendre, sur la terre glacée, à respirer le souffle régulateur de l'univers.

Inuit ! Nous avons besoin de vous, dans nos folies dominées par des mécanismes financiers hors contrôle qui nous préparent, sous couvert de tyrannie déguisée, un monde vassalisé. Nous avons besoin d'une résistance, et ta prise de conscience est trop lente.

Levez-vous donc, peuples de demain ! Lors des obstructions des pêcheurs devant les projets périlleux du développement de l'uranium avec Alcoa, je croyais entendre les interlocuteurs financiers me murmurer : « Comme ce serait plus simple si ce Groenland, riche en terres rares, en diamants, en rubis, en uranium, en pétrole, etc., était inhabité ! »La distance entre les classes sociales occidentales et les autochtones serait-elle décidément infranchissable ?

p. 142

---------------

« Lettre à un Inuit de 2022», Jean Malaurie - éditions Fayard © mai 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ledraveur   12 juillet 2016
Lettre à un Inuit de 2022 de Jean Malaurie
Le refus a été si profond chez les jeunes qu'ils ont, hélas, été victimes du fléau de l'alcoolisme, des drogues et d'un des taux de suicide les plus élevés au monde. Ils méprisent la société qui leur est proposée. Le désastre se poursuit depuis plus de vingt ans. J'en ai connu et ils faisaient partie de ceux qu'on pouvait appeler des « hommes d'avenir ». Habités par leur inconscient animiste, ils ne se reconnaissent pas dans la société matérialiste que leur proposent les Danois, sous patronage déguisé d'un christianisme vidé de ses préceptes de charité. Désormais, une seule perspective : l'argent.

Ce que vivent certains jeunes est donc une tragédie. Pendant deux siècles, l'Église les a contraints à désapprendre le chamanisme. Le chaman, colonne vertébrale, n'était pas seulement un ordonnateur de la vie de chasse et de l'organisation sociale ; c'était une pensée, une géo-philosophie qu'un Gilles Deleuze ou un Gaston Bachelard ont admirée et étudiée, une métaphysique complexe permettant un approfondissement de la personnalité sous l'autorité du Cosmos.

p. 73
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ledraveur   12 juillet 2016
Lettre à un Inuit de 2022 de Jean Malaurie
Or, le “pasteur” l'ignore d'autant plus qu'il déteste avec sa foi ce paganisme de sorcellerie et d'hybridation avec l'animal. Aussi, non seulement, n'encourage-t-il pas, comme durant les dix mille ans passés, le respect inné de l'enfant pour les voyants et médiums ; mais refoule-t-il de toute sa force ce passé obscur de barbarisme en le combattant de sa conviction d'apôtre.

L'enseignement élémentaire — primaire, à mieux dire — de l'alphabet et de l'arithmétique est le parent pauvre de ce programme d'éducation ; l'enfant ne peut s'y opposer que par un refus d'attention, voire une volonté de somnolence. Je l'ai vérifié, lors de mes enquêtes d'instituteur volontaire dans une école de Thulé en 1950, dans une école Inuit canadienne en 1987, et une école esquimaude soviétique de Tchoukotka en 1990, avec des tests systématiques d'attention : le « zazzo » notamment. L'élève soutenu par les parents opposait un refus instinctif de participer à l'auto-destruction de son être historique le reliant à ses coutumes d'Inuit.

p. 77
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ledraveur   12 juillet 2016
Lettre à un Inuit de 2022 de Jean Malaurie
Je me suis aussi questionné sur le pouvoir accordé à l'homonymie entre le mort et le nouveau-né, le pouvoir des sons dont le prononcé libère des énergies. Les Inuit ont la compréhension d'une immortalité. Le nom Inuit — Aama, Ikumapaluk*, Imina, Iggianguaq, Mikivssuk — est une parcelle de l'être intime ; il a une dynamique propre ; il va et vient. Le tuurngaq — esprit protecteur — participe à cette intégration entre le Grand Ancien (hiulik) et le nouveau-né. Les Inuit ont la compréhension d'une immortalité, le mort étant en attente dans les limbes. Immortalité ? Le terme n'existe pas en langue inuktitut traditionnelle, mais ils ont la conscience que le mort n'est que provisoirement mort. Et les Inuit savent que, après le décès, l'esprit va chercher dans les limbes son lieu d'éternité. Dans le noir, il peut se perdre ; la voie est périlleuse ; beaucoup errent à la recherche de la juste voie.

---

*. « La si jolie petite flamme » en Inuit : c'est le nom de ma fille.

p. 111
Commenter  J’apprécie          40
Jean Malaurie
BRAEM   18 avril 2020
Jean Malaurie
La pierre parle, elle est une mémoire d'énergie.
Commenter  J’apprécie          70
Ledraveur   12 juillet 2016
Lettre à un Inuit de 2022 de Jean Malaurie
Je commençais ainsi à découvrir ce qu'ultérieurement, avec mon ami Claude Lévi-Strauss, nous avons appelé la « pensée sauvage ». Cette intelligence est une mémoire sans cesse ravivée par l'enseignement des mythes, dicté le soir par la mère, devant moi, aux jeunes qui l'entourent, mais aussi un chuchotement des pierres, un bruissement. Si le “shaman” veut vivre sa force de médium, alors il s'assied sur certaines roches soigneusement choisies. Après une ascèse alimentaire, sexuelle, et une intériorisation intense, il sent monter en lui des fulgurances qui peuvent dans une séance chamanique se traduire par des transes et même des visions. Le chaman, la pierre dans sa main, interprète alors les sons, qu'il traduit comme une langue inconnue de l'au-delà ; un message personnel lui est transmis de très très loin. Ils ont été frappés par mon souci de mieux comprendre la qualité des roches selon leur forme, leur dimension et, je dirais, leur densité. Ma volonté d'être précis me conduit à mesurer le même échantillon à plusieurs reprises, et cela les frappe en ma faveur — « Cet homme, décidément, est sérieux dans cette lecture qui paraît très difficile. C'est un chaman de la pierre. » S'ils me suivent, c'est qu'ils veulent eux aussi écouter et apprendre : « celui qui parle avec les pierres », tel est le surnom que m'a donné le grand chaman Uutaaq.

p. 103
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ledraveur   12 juillet 2016
Lettre à un Inuit de 2022 de Jean Malaurie
L'homme relève d'une histoire. Il a une langue et chaque peuple a un destin particulier. Le congrès historique de Rouen rassemblait les représentants des 100 000 Inuit, qui ne s'étaient pas rencontrés depuis les grandes migrations venues de Sibérie, il y a 10 000 ans. La presse groenlandaise a été frappée par le ton donné à toutes les communications. Jorgen Fleischer, Directeur et éditorialiste du grand journal groenlandais Atuagagdliutit, fondé en 1861, a fait plusieurs déclarations, dont voici les grandes lignes : « Groenlandais, nous sommes toujours présentés avec des termes paternalistes. Peuple des glaces, parfois encore si archaïque, nous devons encore et encore t'éduquer. Nous sommes las de cette commisération. Pour nous, Kalaallit, cette rencontre internationale de Rouen est un événement majeur. Nous avons entendu, prononcées en particulier par Jean Malaurie, des phrases d'admiration pour la civilisation inuit. Il a même osé dire son adhésion à l'animisme. Nous ne sommes pas des primitifs, en arrière de l'histoire ; mais une civilisation*. »

La « pensée sauvage » était enfin reconnue sur les cinq continents …

---

* Atuagagdliutit — Gronlands Posten, Nuuk, et dans les débats au Congrès, 1970.

p. 19
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Inventions et découvertes

Confronté à une situation l'empêchant de lire et d'écrire, ce très jeune homme a mis au point un astucieux système d'écriture qui se lit du bout des doigts et qui s'écrit avec une tablette et un poinçon.

l'écriture cyrillique
l'écriture morse
l'écriture braille
l'écriture musicale
l'écriture cunéiforme

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : Inventeurs , ScientifiquesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..