AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.05 /5 (sur 582 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Rouen , le 09/04/1902
Mort(e) à : Versailles , le 22/11/2000
Biographie :

Théodore André Monod est un scientifique naturaliste, explorateur, érudit et humaniste français. Il est « le grand spécialiste français des déserts », « l'un des plus grands spécialistes du Sahara au XXe siècle » et « bon nombre de ses 1 200 publications sont considérées comme des œuvres de référence. »

Théodore est le troisième fils de Wilfred Monod, pasteur et théologien protestant dont l'influence spirituelle a beaucoup joué sur son fils.

Il entre au Muséum d'histoire naturelle dès 1922 puis y soutient sa thèse en 1926. Il découvre le continent africain grâce à deux missions de recherche, puis parcourt le Sahara occidental pendant plus d'un an : le zoologiste devient géologue, botaniste, archéologue, préhistorien...

En 1930, son service militaire le mène au Sahara algérien : ses recherches sont définitivement orientées vers une région du monde dont il est devenu un éminent spécialiste. Désormais, les voyages se succèdent.

En 1938, Monod est affecté à Dakar pour créer un institut de recherche. Sous son impulsion, l'Institut français d'Afrique noire devient un très grand centre scientifique. De 1953 à 1964, il parcourt 5200 km à pied et à dos de chameau à travers le Sahara occidental.

Il poursuit aussi ses recherches sur la faune marine : il est nommé directeur du laboratoire des pêches d'outre-mer au Muséum en 1942 puis élu à l'Académie des sciences en 1963.

Considéré par ses pairs comme un des meilleurs spécialistes de poissons et de crustacés, Monod était aussi un écologiste chrétien antimilitariste et engagé. Il s'éteint à 98 ans.
+ Voir plus
Source : www.evene.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Théodore Monod   (44)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Émission “Une vie une oeuvre”, diffusée sur France Culture le 21/06/2014. Une émission de Matthieu Garrigou-Lagrange. Par Françoise Estèbe. Réalisation : Lionel Quantin. Théodore Monod naît en 1902. Il entre au Muséum d’histoire naturelle dès 1922 et y soutient sa thèse en 1926. Il découvre le continent africain grâce à deux missions de recherche, puis parcourt le Sahara occidental pendant plus d’un an. En 1930, son service militaire le mène au Sahara algérien : ses recherches sont définitivement orientées vers une région du monde dont il devient un éminent spécialiste. En 1938, Monod est affecté à Dakar pour créer un institut de recherche. Sous son impulsion, l’Institut français d’Afrique noire devient un grand centre scientifique. Il est nommé directeur du laboratoire des pêches d’outre-mer au Muséum, en 1942, puis élu à l’Académie des sciences en 1963. Il s’éteint en 2000, à l’âge de 98 ans. Avec Jean-Marc Durou, photographe, spécialiste du Sahara, sa rencontre avec Théodore Monod en Algérie dans les années 1970 sera le point de départ d’une amitié de plus de trente ans Isabelle Jarry, romancière et essayiste, auteure de “Théodore Monod” (Plon), et avec Théodore Monod, “Mémoires d’un naturaliste voyageur” (AGEP) Jean-Claude Nouët, professeur des universités, membre du Comité consultatif de la santé et de la protection animales Ambroise Monod, fils de Théodore Monod, pasteur, artiste Cyrille Monod, fils aîné de Théodore Monod, il a rassemblé les écrits rapportés des voyages dans “Les Carnets de Théodore Monod” (Le Pré aux Clers) Philippe Taquet, paléontologue Nicole Vray, historienne, auteure de “Monsieur Monod, scientifique, voyageur et protestant” (Actes Sud) Et les voix de Théodore Monod ; Cyrille Monod - Archives INA Extraits du film “Le vieil homme et le désert” de Karel Prokop Textes lus par Robert Milin Thèmes : Archéologie| Biologie| Ecologie| Ethnologie| ThéodoreMonod Source : France Culture

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (190) Voir plus Ajouter une citation
Théodore Monod
carre   01 octobre 2013
Théodore Monod
« Parler du désert, ne serait-ce pas, d’abord, se taire, comme lui, et lui rendre hommage non de nos vains bavardages mais de notre silence ? »
Commenter  J’apprécie          1021
Théodore Monod
carre   15 septembre 2013
Théodore Monod
« Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire, pour l’honneur, mais sans illusion. »
Commenter  J’apprécie          830
colibri   19 juillet 2008
Terre et ciel de Théodore Monod
Pour moi, il y a une montagne, la même pour tous, que nous gravissons les uns et les autres par des sentiers différents.Les uns montent par ici, d'autres par là, mais nous avons tous les uns et les autres, l'ambition ou l'espoir de nous retrouver au sommet, dans la lumière, au-dessus des nuages.
Commenter  J’apprécie          800
nameless   17 octobre 2017
Dictionnaire humaniste et pacifiste de Théodore Monod
FOURRURE

Elle est belle sur la bête, elle est bête sur la belle.

P. 111
Commenter  J’apprécie          683
meyeleb   13 janvier 2012
Le chercheur d'absolu de Théodore Monod
Contre la religion du profit, nous devons opposer la religion de la beauté, son pain vivant, son eau vive.
Commenter  J’apprécie          590
Théodore Monod
milamirage   23 août 2013
Théodore Monod
Peut-être l'homme est-il en voie d'humanisation mais il n'est pas moins certain qu'il demeure, et par son corps et par le redoutable poids de ses instincts ancestraux, très solidement enraciné dans le pré-humain.
Commenter  J’apprécie          582
ShambalahVeggie   24 octobre 2011
Révérence à la vie de Théodore Monod
Monod cite le soufi Al-Arabi : "Mon cœur est devenu capable de toutes les formes. Une prairie pour les gazelles, un couvent pour les moines, un temple pour les idoles, une Ka'ba pour le pèlerin, les tables de la Torah, le Livre du Coran. Je professe la religion de l'Amour, et quelque direction que prenne sa monture, l'Amour est ma religion et ma Foi".
Commenter  J’apprécie          550
nameless   16 octobre 2017
Dictionnaire humaniste et pacifiste de Théodore Monod
ACCIDENT DE CHASSE

L'argument traditionnel, et toujours invoqué, est que le véritable coupable est, en réalité, simplement la fatalité. Celle-ci a vraiment bon dos, surtout quand on veut comparer l'accident de chasse à un accident de la route : une voiture n'est pas homicide par destination, tandis qu'un fusil est fait pour tuer et ne peut servir à rien d'autre.

P. 9
Commenter  J’apprécie          520
Théodore Monod
Jean-Daniel   13 février 2021
Théodore Monod
Parler de l’homme dans la nature revient presque aujourd’hui à parler de l’homme contre la nature.
Commenter  J’apprécie          492
fanfanouche24   05 janvier 2014
Le pèlerin du désert de Théodore Monod
J'ai eu de la chance de rencontrer le désert, ce filtre, ce révélateur. Il m'a façonné, appris l'existence. Il est beau, ne ment pas, il est propre. C' est pourquoi il faut l'aborder avec respect. Il est le sel de la terre et la démonstration de ce qu'ont pu être la naissance et la pureté de l'homme lorsque celui-ci fit ses premiers pas d'Homo erectus...
Commenter  J’apprécie          460

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Songe à la douceur

Dans le chapitre 1, quelle question revient souvent dans les pensées d'Eugène ?

Est-ce qu'elle l'aime ?
Est-ce qu'il couche avec elle ?
A-t-elle un copain ?

14 questions
101 lecteurs ont répondu
Thème : Songe à la douceur de Clémentine BeauvaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..