AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.37/5 (sur 70 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Moncayolle-Larrory-Mendibieu , le 08/09/1958
Biographie :

Jean-Michel Aphatie est un journaliste français.

Bachelier à 24 ans après avoir quitté l'école à 14 ans et travaillé comme garçon de café ou vendeur de voitures, il est diplômé de l'IUT de journalisme de Bordeaux et titulaire d'une maîtrise en droit public à Pau.

Il a d'abord travaillé pour l'hebdomadaire Politis de 1988 à 1989. Puis, il collabore au quotidien "Libération" et au "Journal du dimanche", avant de rejoindre l'équipe de Fabien Roland-Lévy et Raphaëlle Bacqu en 1992 au "Parisien". Après un passage par l'hebdomadaire "L'Express" de 1996 à 1998, il travaille pour le quotidien "Le Monde" durant 10 mois.

À partir de 1999, Jean-Michel Aphatie se tourne vers la radio en travaillant à France Inter en tant que journaliste politique. En 2003, alors que le directeur de la station, Jean-Luc Hees, lui propose de prendre la tête du service politique. Jean-Michel Aphatie, déçu de ne pas pouvoir présenter également l’éditorial du matin rejoint RTL, pour y animer L'invité de RTL, un interview politique du lundi au vendredi à 7 h 50. À partir de septembre 2005, succédant à Ruth Elkrief, il co-anime également l'interview dominicale Le Grand Jury RTL-Le Monde-LCI (puis RTL-le Figaro-LCI à partir de septembre 2006).

Parallèlement, de janvier 2004 jusqu'à l'arrêt de l'émission en juin 2006, il est chroniqueur dans l'émission de Marc-Olivier Fogiel, On ne peut pas plaire à tout le monde, sur France 3. Depuis septembre 2006, il est chroniqueur politique dans Le Grand Journal de Canal+.

À la rentrée de septembre 2008, tout en poursuivant ses interviews matinales et dominicale sur RTL ainsi que sa participation au Grand Journal, Aphatie devient chef du service politique et directeur adjoint de RTL.

Après avoir officialisé son départ de RTL en mai 2015, il annonce son transfert à Europe 1, où il co-anime l'émission Europe 1 Midi. En 2016, il assure l'interview politique du matin sur la chaine chaîne d'information en continu nouvellement créée France Info. À partir d'octobre 2016, il rejoint également l’équipe de l'émission C l'hebdo sur France 5 comme chroniqueur.

En juin 2018, après avoir effectué ses interviews politiques matinales sur France Info durant deux ans, il revient sur Europe 1.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Michel Aphatie   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Au programme : Invité : Jean-Michel Aphatie, Journaliste, chroniqueur sur LCI • Nicolas Bay trahit Marine le Pen pour Éric Zemmour  • Élysée 2022 : le rallye des ralliements • Un électeur sur trois prêt à voter pour l'extrême droite • Valérie Pécresse, candidature embourbée ? • Emmanuel Macron prend-il trop son temps ? • Élysée 2022 : à gauche, le psychodrame permanent • J.-L. Mélenchon, le candidat que l'on ne voit pas venir ? • Jean-Michel Aphatie lance un podcast politique • Les Français ont-ils la campagne qu'ils méritent ?

+ Lire la suite

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Raconter n'importe quoi est possible. Faire n'importe quoi est impossible.
Le problème ancien de la politique française, ce sont ses mensonges. Mais la véritable question n'est pas de savoir pourquoi des responsables mentent lors de la conquête du pouvoir. La vraie, c'est de savoir pourquoi nous les croyons, pourquoi nous les applaudissons, pourquoi nous les soutenons au moment du vote.
C'est notre crédulité qui est angoissante. C'est sur elle que nous devons réfléchir et travailler.
Commenter  J’apprécie          141
« Donc, Nicolas Hulot voit la photo de la petite-fille de François Mitterrand, il appelle Sipa et il lui dit : tu me l’envoies. C’est Nicolas Hulot qui l’a choisie. Elle, elle ne veut pas y aller. Elle veut être accompagnée. Ce que Sipa dit à Hulot, mais Hulot lui dit : “Non, non, elle vient toute seule.”
Commenter  J’apprécie          140
«  Même pour les grands , le pouvoir est corrupteur des âmes .
Il faut , un jour , d’une manière, à chaque fois spécifique, payer le prix de l’avoir saisi . » p 147.
Commenter  J’apprécie          100
«  Vous savez , c’est un type spécial » .

Georges Pompidou à propos de Charles de Gaulle .
Commenter  J’apprécie          80
«  Après moi, personne n’aurait eu le culot de faire ça » .

CHARLES DE GAULLE .
Commenter  J’apprécie          70
Jean-Michel Aphatie
Il faut raser Versailles pour arrêter de célébrer la grandeur de la France.
Commenter  J’apprécie          53
La télévision nous racontait la France, mais la France qu’elle nous montrait, c’était Paris, Paris et encore Paris.
Alors moi, issu de cette longue lignée de paysans qui n’avait jamais quitté la Soule, je nourrissais mes envies et mes rêves d’habiter un jour dans la grande ville au nom de cette évidence : la France, c’était Paris. 
Commenter  J’apprécie          30
Il faut regarder attentivement l’homme pendant cette allocution de treize minutes, peinturlurée au drame. La jeunesse a quitté son visage. Sa joie de vivre a disparu. Macron a fait ses valises, demeure un président malmené par l’Histoire.
Une expérience, qui aurait pu virer à la tragédie, explique la métamorphose.
Les images du saccage de l’Arc de triomphe, le samedi 1er décembre 2018, sidèrent l’opinion publique. Elles occultent une autre scène qui se déroule le même jour, à plusieurs centaines de kilomètres de là. Des Gilets jaunes lancent des cocktails Molotov sur la préfecture du Puy-en-Velay, en Haute-Loire. Une partie du bâtiment prend feu. Des fonctionnaires se trouvent à l’intérieur. Ils redoutent de périr dans les flammes. Massés devant les grilles, des femmes et des hommes crient leur joie mauvaise :
« Vous allez rôtir comme des poulets. »
Commenter  J’apprécie          20
Un mensonge ne prend corps que si des gens le croient. Après tout, il n'appartient qu'à ceux qui écoutent de ne pas gober tout ce qu'on leur raconte, de rester sur leurs gardes, méfiants, dès qu'un candidat leur assure que tout ira mieux dans le meilleur des mondes, et sans douleur ni sacrifice.
Commenter  J’apprécie          30
« Si les professionnels c’est ceux qu’on a virés il y a deux ans et demi et que les amateurs c’est vous, alors soyez fiers d’être des amateurs ! »
À cet instant, un flottement saisit l’auditoire. Le président s’arrête. Sans doute attend-il des applaudissements. Ils arrivent, maigres. Car beaucoup grimacent.
« J’aurais préféré qu’il parle de néophytes, remarquera ensuite Olivia Grégoire, l’une des députés de Paris, entrée depuis au gouvernement. Amateur, ça fait incompétent. »
Trop tard. Le mot est posé. S’il retient l’attention, c’est qu’il sonne juste, qu’il nomme une réalité que tout le monde a ressentie, et ressent encore.
Et puisqu’en plus, il s’accompagne d’une injonction à la fierté, entrons dans la danse sans remords, ni réserve.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Jean-Michel Aphatie (108)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz demon slayer le quartier des plaisirs

Quels sont les surnoms de Tanjiro, Zen'itsu et Inosuke en filles?

Tanjira, Zen'itsa, et Inosuka
Sumika, Zenka et Inoka
Sumiko, Zenko et Inoko

10 questions
42 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..