AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 259 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Poitiers , le 31/05/1969
Biographie :

Après des études d'arts appliqués à Poitiers, Jean-Philippe Peyraud monte à Paris où il travaille dans l'audiovisuel.

Ronan Le Guellec, co-fondateur du Cycliste Productions, le présente alors à Philippe Marcel, rédacteur-en-chef du Goinfre.
En 1994, lors d'une des manifestations Autarcic-comix, il rencontre l'artiste Christopher et fonde avec lui la structure d'édition la comédie illustrée. Ils s'associent et réalisent deux albums ensemble. Peyraud travaille également comme graphiste dans l'audiovisuel.

En 1997, il publia "Soit dit en passant" et "Vinaigre" respectivement à la Cafetière et chez Le Cycliste. Il est par ailleurs publié par les éditions Treize étrange et Ciel éther. Après avoir été co-scénariste avec Eric Omond des tomes 2 et 3 d'"Hermine" de Delphine Rieu et Eric Dérian aux éditions Glénat, il publie "Premières chaleurs... du mois de Mai" en 2001 chez Casterman, premier épisode d'une trilogie dont les autres albums paraissent en 2002 et 2003.

En 2001, commence la publication de "Ces années-là" tous les mois dans Phosphore. Le premier tome sort en album en 2004.

En 2006, Jean-Philippe Peyraud travaille - à nouveau - avec le dessinateur Alfred pour "La Nuit des lucioles".

Il travaille pour la communication (France Telecom, Club Internet, Alcatel, Dalkia…) via l’agent Comillus.

En 2008 Il commence une collaboration avec les écrivains Marc Villard "Quand j’étais star" et Philippe Djian "Mise en bouche". Avec ses mêmes auteurs il travaille sur "Bird", "Lui" ou encore "J’aimerais être un saint, mais bronzé"(2012).

En 2016, il publie "L'inversion de la courbe des sentiments".

blog de l’auteur : http://pleasantlydisturbed-jphpeyraud.blogspot.fr/

+ Voir plus
Source : http://www.evene.fr/celebre/biographie/jean-philippe-peyraud-21263.php
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Attention les yeux ! Octobre annonce les grands crus de la BD. Vous commencerez le mois avec les suites très attendues de Holmes et de Violette Morris. Vous vous délecterez de deux albums poilants, L'Ours est un écrivain comme les autres et Seconde Partie de carrière. Et vous terminerez le mois avec LE roman graphique de cette fin d'année, Les Couloirs aériens, signé Etienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier.

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
marina53   12 février 2017
L'inversion de la courbe des sentiments de Jean-Philippe Peyraud
(devant un jeune couple sur le pont des arts)



Vous pouvez me dire ce que ça signifie ? Y a-t-il une explication sensée au fait de symboliser votre amour par un cadenas ? Une autre explication que le civisme bêlant et la bêtise crasse, je veux dire ! Qu'est-ce qui pousse des milliers – que dis-je - des millions de connards à célébrer leur amour prétendument unique de façon si moutonnière ?!! J'aimerais bien comprendre. Par un cadenas, qui plus est ! Un cadenas ! Pourquoi pas un boulet chaîné ou une entrave d'esclave ?! Une ceinture de chasteté, ça, ce serait drôle ! Ça, au moins, ce serait original ! J'attends. À quoi ça rime, ce rituel grégaire ?!
Commenter  J’apprécie          295
jamiK   20 mai 2017
Le désespoir du singe, tome 2 : Le désert d'épaves de Jean-Philippe Peyraud
- Qui c'est celle-là ?

- Mère, j'ai l'immense honneur de te présenter une grande artiste. Mademoiselle Edith Setznar !

- Une artiste ?!! Tu me ramènes des saltimbanques maintenant ?!

- Mais non maman. Elle est peintre ! Je vais lui demander de faire mon portrait pour te l'offrir.

- Un portrait de toi en cubique ?!!! Tu veux vraiment me faire cauchemarder ou quoi ?!!

- C'est de l'art moderne, Maman !
Commenter  J’apprécie          140
Vexiana   09 juillet 2018
L'inversion de la courbe des sentiments de Jean-Philippe Peyraud
-Tu te rends compte qu'elle me jette comme ça, sans prévenir? Sans même me dire un mot!

-Y'a bien une raison.

-Je suis sûr que c'est ce René, du club de scrapbooking! Un seul homme pour trente nénettes dont les trois quart sont veuves. Il a trouvé le filon, le malin!
Commenter  J’apprécie          80
Marielino   11 septembre 2009
Le désespoir du singe, tome 1 : La nuit des lucioles de Jean-Philippe Peyraud
Tu vois cet arbre, Josef? On le surnomme "le désespoir du singe" car il ne laisse aucune prise à l'escalade. Notre liaison est comme cet arbre. Elle ne peut se laisser envahir par les sentiments.
Commenter  J’apprécie          40
Ladydede   17 novembre 2013
Premières chaleurs, tome 1 : Du mois de mai... de Jean-Philippe Peyraud
Alors comme ça, non content de faire partie des trois pour cent de français qui mangent du chocolat avec du fromage ; tu es aussi de ceux qui font leur vaisselle dans la baignoire...
Commenter  J’apprécie          40
gill   11 mai 2014
D'autres larmes de Jean-Philippe Peyraud
- Alice, vous avez reçu le mail de confirmation de...

- Alice ?

- Alice a pris sa journée. Son père est à l'hôpital, je crois.

Il y a bien longtemps que je n'avais pas menti. J'avais presque oublié ce délicieux sentiment d'interdit. D'ailleurs, ce n'est qu'un demi-mensonge.

Papa est vraiment à l'hôpital. C'est mon alibi.

C'est bien la première fois qu'il m'aide à quelque chose.....
Commenter  J’apprécie          30
Ladydede   17 novembre 2013
Premières chaleurs du mois de juin, tome 2 de Jean-Philippe Peyraud
- Ça me fout que des amis se disent tout et que tu ne me dis rien !!! Tu l'as rencontrée où ?

- Très bien. J'ai hébergé Han Solo pour la nuit et Chewbaka s'est fait un shampooing avant de partir. Ça te va ?
Commenter  J’apprécie          30
Derfuchs   12 janvier 2020
Seconde partie de carrière de Jean-Philippe Peyraud
Une canne GPS capable de tracer des parcours en fonction de la déclivité du terrain...c'est vraiment un projet astucieux!
Commenter  J’apprécie          30
EveToulouse   06 août 2018
L'inversion de la courbe des sentiments de Jean-Philippe Peyraud
- Primo, à part le matelas et la chaîne hi-fi, tout appartient à Léa dans cet appartement, et elle pourrait les prendre que ça ne te regarderait pas, de toute façon!

Et secundo, c'est moi qui ne peux pas avoir d'enfant. Pas Léa.

- Alors ça, ça m'étonnerait! Y a pas de tireur à blanc dans la famille!!!
Commenter  J’apprécie          20
Gregor   18 août 2011
Il pleut de Jean-Philippe Peyraud
- Tu entends la pluie ? J'adore le claquement des gouttes sur le zinc... c'est curieusement le seul bruit urbain rassurant... j'te jure, moi ça me berce alors qu'à la campagne ça me déprime...

- c'est pourtant beau après la pluie quand les parfums montent de la terre...
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Auteurs proches de Jean-Philippe Peyraud
Lecteurs de Jean-Philippe Peyraud (327)Voir plus


Quiz Voir plus

Les BD de notre enfance ...

Tintin de Hergé, le premier tome ...

Vol 714 pour Sydney
Le Secret de la Licorne
Le Lotus bleu
Tintin au pays des Soviets

20 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , humour , bande dessinée françaiseCréer un quiz sur cet auteur

.. ..