AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.92 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1964
Biographie :

Jean-Philippe Pierron, agrégé et docteur en philosophie, est maître de conférences (spécialité "éthique et droit") à la faculté de philosophie de l'Université Jean Moulin, Lyon III.

Il est Doyen de la Faculté de Philosophie et membre du Comité Régional d’Éthique de Bourgogne.

Philosophe, il est responsable du master "Éthique et développement durable" de cette faculté.

Ses recherches, inscrites dans la ligne de l’herméneutique et de la philosophie de l’existence, portent sur le rôle des médiations pratiques en morale, sur l’importance plus particulière qu’y jouent les médiations imagées et sur le rôle éthique de l’imagination.

Il développe cette réflexion sur l'imagination morale dans trois champs: l'éthique médicale, l'éthique de l'environnement et l'éthique de la famille.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Philippe Pierron   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Penser une éthique alimentaire.

Podcasts (1)


Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Jean-Daniel   20 février 2021
Je est un nous: Enquête philosophique sur nos interdépendances avec le vivant de Jean-Philippe Pierron
Ce temps qui se dérègle est un temps qui nous défait. Il n'y a guère plus futile que de parler de la pluie ou du beau temps. Et pourtant, ce sujet de conversation est peut-être un des plus populaires à l'échelle planétaire. Comme si cette relation tacite avec notre milieu devait être dite et partagée. Comme si notre climat intérieur entrait en résonance avec le climat quotidien extérieur. Comme si nos climats intimes trouvaient à être portés, soutenus par ce fonds commun du météorologique. Comme si le temps qu'il fait était un temps qui nous fait. Mais pourquoi donc ?
Commenter  J’apprécie          130
Fortuna   21 décembre 2018
Les rêveries de Gaston Bachelard de Jean-Philippe Pierron
Le secret d'une philosophie, c'est la germination de ses idées, la lente maturation de ses thèmes, mais c'est aussi la pudeur de ses silences. On ne devient pas philosophe sans une histoire, ni la hantise d'une question. Pour Gaston Bachelard, c'est au feu que l'interrogation reviendra toujours. Avant la guerre, il le sentait, mais maintenant il le sait.
Commenter  J’apprécie          70
lanard   30 janvier 2014
Les rêveries de Gaston Bachelard de Jean-Philippe Pierron
Il a fallu à Gaston bien du courage pour oser soutenir que la rêverie de son enfance n'était pas infantile. Il lui a fallu affirmer, devant le sérieux des professeurs, que l'imaginaire n'est pas ce qui est irréel mais ce qui augmente pour nous le réel. Que la rêverie n'est pas ce qui ramollit et endort, mais ce qui tonifie. Que rêver n'est pas s'évader, mais s'approfondir, car les images ne sont pas des illusions mais des ambiances intérieures. Elles rassurent et font grandir.
Commenter  J’apprécie          30
Jean-Daniel   26 octobre 2016
Où va la famille ? de Jean-Philippe Pierron
"Qu'est-ce qu'être un fils ?", demandait Œdipe. La hantise de l'origine l'habitait comme une opaque conscience ombilicale. Il craignait l'information qu'il pourrait en avoir mais il fantasmait la formation de son être. Hantise, car le lignage n'est pas qu'une curiosité de généalogiste, c'est le mystère d'une origine. Hantise du lignage, hantise de l'origine. Bientôt, Augustin, un autre fils d'homme, reprendrait ce cri originaire et originant ouvert sur sa naissance. Il s'adressait à Dieu.
Commenter  J’apprécie          20
Jean-Daniel   26 octobre 2016
Où va la famille ? de Jean-Philippe Pierron
Nous éprouvons la nécessité de repenser la famille en ces temps où, dans ses nouvelles compositions et ses métamorphoses, cette dernière est remise en question, parfois violemment, en tant que lieu d'injustice ou faisceau de normes mutilant des existences.
Commenter  J’apprécie          20
Jean-Daniel   26 octobre 2016
Où va la famille ? de Jean-Philippe Pierron
La famille, il ne suffit pas d'y être pour en être.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

Contre qui Mirko Czentovic fit-il sa première partie d'échecs ?

Le curé de son village
Le maréchal des logis de son village
Le barbier de son village

15 questions
380 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur cet auteur