AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782361650278
63 pages
Éditeur : Les petits Platons (10/12/2012)
4.29/5   7 notes
Résumé :
On ne devient pas philosophe sans une histoire, ni la hantise d’une question. Pour Gaston Bachelard, c’est au thème du feu que l’interrogation reviendra toujours. Avant la guerre, il le sentait. Maintenant il le sait.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Fortuna
  22 décembre 2018
Gaston Bachelard, philosophe champenois du siècle dernier, est fasciné par le feu. Ce feu qui chauffe et qui éclaire, qui cuit les aliments, qui danse et qui crépite, qui fait rêver. Mais aussi qui brûle et qui détruit, réduisant en cendres forêts, villages, êtres vivants…Sur le point de se marier, alors qu'il travaille à la poste de Bar sur Aube, il est envoyé au front. Nous sommes en 1914.
Et là c'est l'expérience du feu, de la guerre, la vie, la mort. Marqué profondément par ces années, il devient professeur de physique-chimie, étudie la philosophie et entame une réflexion sur les sciences, y mêlant rêverie et poésie…dimensions indispensables à une véritable connaissance du monde…
Encore un petit Platon très réussi, bien illustré, qui nous emmène dans l'univers d'un philosophe contemporain et lie la philosophie à une histoire, celle d'un individu nommé Gaston Bachelard, à l'Histoire, celle de la première guerre mondiale, à la réflexion sur la science et l'imagination. Merci à Babelio et aux Editions Les Petits Platons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Riagad
  13 janvier 2019
J'apprécie beaucoup cette collection de livres de philosophie pour enfants, qui intéressent également les adultes. Ce volume traite de Gaston Bachelard et plus particulièrement de sa fascination pour le feu. Les grandes étapes de sa vie y sont retracées et permettent de comprendre le cheminement intellectuel d'un philosophe peu connu.
Le feu est à la fois la chaleur qui réconforte, le foyer nourricier, la beauté, la lumière. Pour Gaston, le contempler incite à la rêverie et est un sujet d'étude scientifique. Mais le feu représente aussi la guerre, il sème la destruction et la mort.
Les magnifiques illustrations, où dominent le marron, le jaune et l'orangé, rappellent le feu et se marient intelligemment au texte.
Cet ouvrage montre aux petits (et aux grands) qu'il est important de rêver, que ce n'est pas une perte de temps. En effet, la rêverie et la méditation peuvent faire avancer la science ; elles permettent de mieux comprendre les choses et aident chacun à vivre.
Commenter  J’apprécie          00
aarrnn
  12 janvier 2020
Une très grosse déception pour ce tome. Après trois tomes lus précédemment sans aucun problème ou presque. Je me retrouve à m'arrêter sans arrêt parce que je n'y comprend rien, les dessins ne sont à mon avis pas à mon goût ce qui n'en me facilite pas les choses donc cela fait déjà deux des gros points positifs (le dessin et la simplicité) des autres tomes précédents (Newton, Einstein et Leibniz) qui se transforment en deux gros points négatifs donc faudra voir pour les autres tomes de la collection...
Commenter  J’apprécie          10
EditionsLesAntidotes
  10 avril 2018
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FortunaFortuna   21 décembre 2018
Le secret d'une philosophie, c'est la germination de ses idées, la lente maturation de ses thèmes, mais c'est aussi la pudeur de ses silences. On ne devient pas philosophe sans une histoire, ni la hantise d'une question. Pour Gaston Bachelard, c'est au feu que l'interrogation reviendra toujours. Avant la guerre, il le sentait, mais maintenant il le sait.
Commenter  J’apprécie          70
lanardlanard   30 janvier 2014
Il a fallu à Gaston bien du courage pour oser soutenir que la rêverie de son enfance n'était pas infantile. Il lui a fallu affirmer, devant le sérieux des professeurs, que l'imaginaire n'est pas ce qui est irréel mais ce qui augmente pour nous le réel. Que la rêverie n'est pas ce qui ramollit et endort, mais ce qui tonifie. Que rêver n'est pas s'évader, mais s'approfondir, car les images ne sont pas des illusions mais des ambiances intérieures. Elles rassurent et font grandir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean-Philippe Pierron (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Philippe Pierron
Penser une éthique alimentaire.
autres livres classés : feuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
365 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre