AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Thébaines - Livre de Poche / L... tome 1 sur 11
EAN : 9782253148869
444 pages
Le Livre de Poche (01/06/2000)
3.76/5   38 notes
Résumé :
Jamais encore, en Egypte ancienne, une femme n'a coiffé la double couronne et tenu le sceptre et le fouet du pharaon. Ce défi insensé, une seule va l'oser : Hatchepsout. Unique héritière de Thoutmosis Ier en cette xviiie dynastie, elle régnera, associant au pouvoir le falot demi-frère qui est aussi son époux.Dans le sillage de la femme-pharaon suivent les Thébaines. Elles sont jeunes, cultivées, ambitieuses. Avec audace, elles vont prendre en main leur destinée dans... >Voir plus
Que lire après Les Thébaines, tome 1 : La Couronne insolenteVoir plus
La Pharaonne, tome 1: La princesse de Thèbes par Vanoyeke

La Pharaonne

Violaine Vanoyeke

4.06★ (450)

3 tomes

Toutankhamon, tome 1 : L'héritier par Vanoyeke

Toutankhamon

Violaine Vanoyeke

3.69★ (156)

3 tomes

Le roman des pyramides, tome 1 : Khéops et la pyramide du Soleil par Rachet

Le Roman des pyramides

Guy Rachet

3.83★ (671)

5 tomes

Thoutmosis, tome 1 : Le Rival d'Hatchepsout par Vanoyeke

Thoutmosis

Violaine Vanoyeke

3.31★ (221)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
En fan de romans sur l'Egypte, j'ai dévoré dans ma jeunesse tous les Christian Jack, Violaine Vanoeyeke et autres que je trouvais, du moment que ça parlait de pharaon, reines, pyramides ou autre tombeaux royaux. Mais le temps faisant, je trouvais de moins en moins de choses à découvrir. Il y a une saga cependant qui est passée entre les mailles du filet et qui dormait dans ma bibliothèque depuis bien longtemps : Les Thébaines de Jocelyne Godard.

Après une carrière de photographe et de journaliste, celle-ci s'est consacrée pendant de longues années à l'écriture et nous a offert ici une vaste saga de 11 tomes évoquant la XVIIIe dynastie depuis la naissance d'Hatchepsout jusqu'aux dernières épouses et filles d'épouses royales après la chute de Toutankhamon et l'avènement d'une nouvelle lignée avec le général Ay. C'est une longue aventure qui nous attend.

Cependant, je dois avouer que l'angle d'écriture choisi par l'autrice n'est pas de ceux qui me passionnent le plus... En effet, ce fut une bonne lecture, bien écrite, très riche en détails et vivant, mais où je m'attendais à plus dans la reconstitution des personnages historiques. Je sais que le titre est Les Thébaines et non Hatchepsout mais j'aurais souhaité la voir vraiment s'incarner sous mes yeux et ce ne fut pas le cas...

Premier tome d'une série de quatre consacrés à Hatchepsout et les femmes de son époque, ce sont peut-être ces dernières plus que la première qui ont eu le devant de la scène. Or, je suis une indécrottable fan de grandes figures historiques et si l'une d'elle est citée, il me faut la voir vivre et suivre pas à pas ce qu'elle fait. Ça ne me dérange pas qu'à côté on suive des personnages plus modestes à grands renforts de détails, mais j'ai besoin que la future souveraine soit traitée de même et ce ne fut pas le cas. le concept, sur le papier, est donc une bonne idée. Ça change de suivre les femmes autour de la future reine. Mais la réalisation ne m'a pas pleinement convaincue.

Avec un appui historique certain, l'autrice offre une bonne reconstitution de l'époque, riche en détails sur le quotidien de ces hommes et femmes gravitant autour de la famille royale. On sent revive sous nos yeux les fresques et papyrus que les archéologues modernes ont découverts et qui sont exposés dans nos musées mais ça manque d'une histoire immersive à nous faire vibrer. Tout n'est qu'une suite de petits moments, petits fragments, qui s'agencent parfois mal les uns avec les autres, comme avec des manques et surtout qui manque de vie car cela manque de dialogues pour faire entendre leurs voix.

L'autrice s'attarde ainsi énormément pour faire revivre les us et coutumes de l'époque, le quotidien des hommes et femmes entourant les pharaons et leur famille, surtout les femmes mais ça reste un peu froid. Et surtout quand on connaît déjà la vie sous l'Egypte ancienne, c'est assez redondant au final et il n'y a presque pas d'histoire, voire de grande Histoire autour pour compenser et animer cela. C'est juste une suite de beaucoup de détails sur le mode de vie, le rythme, les activités, les tenues, les objets du quotidien,  la religion, etc de l'époque qui empiète sur l'histoire. le destin d'Hatchepsout et des femmes de son époque (courtisane, danseuse, artisane, épouse...) qu'on suit n'est pas assez creusé, détaillé, rendu vivant. On saute énormément de moments et on a l'impression d'être face à un résumé de sa vie où en plus on n'entend presque jamais sa voix. Les pharaons et héritiers potentiels souffrent du même problème et disparaissent en une ligne comme si de rien n'était... En général, dans les romans historiques les auteurs se servent justement des blancs de l'Histoire pour donner corps et vie aux personnages, ici l'autrice ne le fait pas et ça rend l'ensemble très froid et formel. 

La lecture des Thébaines de Jocelyne Godard souffre donc énormément pour la fan d'égyptologie que je suis de ma comparaison avec des lectures passées bien plus romanesques. Ici, cet entre deux entre récit documentaire et récit qui aurait dû se vouloir plus vivant pour conter le destin de ces femmes est bancal. Quelqu'un qui connaît peu l'Egypte ancienne prendra plaisir à découvrir tous ces détails. Mais quelqu'un qui souhaite vivre un vrai récit historique avec des figures connues ou méconnues qui emportent et transportent sera peut-être un peu plus sur la réserve comme moi. Je retiendrai donc le plaisir à retrouver cette ambiance, cette époque et à y découvrir une société bien plus égalitaire juridiquement parlant au moins que je m'en souvenais. Mais ayant lu les tomes de Violaine Vanoeyke consacrés au règne d'Hatchepsout, j'ai plus envie de retourner à ceux-ci pour revivre cette époque, car ici l'intrigue est bien trop effacée derrière le contexte historique et culturel pour moi.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          60
Nous sommes en Egypte, au temps de Thoutmosis. En tout cas, au début du livre, car, assez vite, c'est sa fille qui prend le relais. Sa fille ??!! scandale (déjà à l'époque) une femme au pouvoir. Et en plus, elle ne sera pas la seule femme qui occupera un poste de pouvoir, il y a également son amie Séchat.

J'ai lu cette première partie dans la version pocket qui regroupe 2 épisodes de cette longue saga égyptienne. J'ai donc lu "la couronne insolente" et à sa suite "de roche et d'argile".
J'avais envie de lire ce roman depuis très longtemps car les critiques en étaient fort élogieuses.
L'Egypte n'est pas mon sujet de prédilection. du coup, j'ai parfois eu du mal à me plonger dans le lecture. Néanmoins, j'ai trouvé fort intéressant ce regard que porte l'auteur sur le Croissant fertile. J'ai appris beaucoup de choses, notamment sur les rites d'embaumement. J'apprécie le style d'écriture de Jocelyne Godard. Je ne suis pas sure de continuer à lire les aventures de la Grande Hatchepsout car j'ai beaucoup d'autres livres très passionnants qui me tentent mais, ceci dit, je pense que je pourrais être intéressée par la série "Alix" du même auteur.

J'imagine que cette série s'adresse plus à des fans de Christian Jacq par exemple.
Commenter  J’apprécie          30
Ce livre ne m'a pas plu du tout! L'histoire aurait pû être intéressante mais le style de l'auteur est plat et à aucun moment Jocelyne GODARD ne donne envie de partager la vie de ses personnages et on subit son récit sans une étincelle d'intérêt. de plus, le livre est tellement émaillé de fautes de grammaire et de syntaxe que parfois il faut relire plusieurs fois la même phrase pour suivre le fil du récit. Bref, je ne recommande pas ce livre aux passionnés d'Egypte ni à ceux qui voudraient s'initier à l'Histoire de ce pays.
Commenter  J’apprécie          60
Une vision féministe de l'Egypte antique, à travers le destin de la jeune Hatchepsout et de ses amies d'enfance, les "Thébaines". Intrigues de cour et jalousies meurtrières jalonnent le destin hors du commun de trois jeunes filles, Isis, la danseuse du temple sacré, Séchat, l'énarque avant la lettre et bien sûr Hatchepsout, seule descendante du pharaon Thoutmosis 1er à pouvoir régner à sa suite, grâce à son "sang" royal. Mais il faudra qu'elle bataille dur pour y arriver. Une oeuvre d'imagination, nourrie de bases historiques mais dont le message reste très actuel. On passe un très bon moment à sa lecture. Malheureusement, comme cela semble maintenant la règle dans les ouvrages destinés au grand public, la langue française est vraiment malmenée. Même le correcteur de mon micro-ordinateur ne laisserait pas passer les fautes grossières qui émaillent le texte. Dommage...
Commenter  J’apprécie          30
Ce roman permet de découvrir le fonctionnement de la société égyptienne au niveau de toutes les couches sociales : du paysan à l'artisan, des prètres au pharaon. Seule la découverte de ce fonctionnement, des us et coutumes de l'époque ( l'enseignement, l'importance et le rôle des dieux, le harem, l'organisation des métiers, le gouvernement...), la position de la femme dans cette société, rend ce roman attrayant car un trop grand nombre de personnages interviennent même si l'aventure est centrée sur Hatchepsout et Séchat.
Cela tourne parfois trop au féminisme pure.
Ce tome retrace principalement : la naissance d'Hatchepsout à son sacre en fin de livre et celle de Séchat. Pour ces deux Thébaines, l'enfance y est largement survolée pour ne s'attarde que sur leur destin de femme égyptienne.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Tant de terres lointaines l’attiraient et même si elle prenait conscience de l’importance considérable de son pays, un curieux pressentiment l’avertissait et lui suggérait que tout n’y était pas accompli de façon parfaite. Ses réflexions la portaient souvent au-delà de grandes idées, bien plus que les simples contingences indéracinables fixées par les lois égyptiennes. Ces mêmes lois qui, par exemple, empêchaient les filles de suivre l’école, à l’exception de celles dont la descendance noble annulait cette interdiction, ce qui représentait son cas.
Commenter  J’apprécie          30
Mais, il était écrit que le destin d’Isis devait s’enrayer par un grain de sable imprévu. Tout aurait pu être simple si, depuis quelque temps, la jeune fille n’avait refoulé ses secrets, ses désirs d’indépendance, ses envies d’explosion, ses flambées d’amour, son besoin soudain d’éclatement, de liberté.
Non pas qu’elle souhaitât l’indiscipline ou l’insoumission, mais elle aspirait à d’autres volontés, d’autres énergies qui pouvaient faire d’elle un être que l’on ne dirigeât plus à sa place.
Commenter  J’apprécie          10
À bout de souffle, épuisée, rongée par la souffrance, Séita se laissa fléchir sur les genoux. Les deux plus fortes femmes la retinrent accroupie. La tradition ancestrale voulait que les femmes égyptiennes accouchent dans cette position. Soulever chaque pied pour qu’on lui posât en dessous quelques briques afin de laisser le passage au nouveau-né lui réclamait une telle concentration d’esprit qu’elle laissa échapper une nouvelle plainte.
Commenter  J’apprécie          00
Mais qu’importe ! Le sang qui coulait dans les veines de la petite fille était de la race la plus noble qui soit. Et, si l’enfant ne pouvait combler le vœu le plus cher du pharaon, celui d’être née mâle, du moins restait-elle pour lui l’objet d’une sincère admiration. Sa naissance la plaçait au-dessus de tous. Sans nul doute, Hatchepsout détenait l’héritage du sang royal qui perpétuait la lignée des grands pharaons.
Commenter  J’apprécie          00
Des génies, ma petite fille, la société en fabrique très peu, même dans notre immense Égypte. Il faut être hors du commun pour accéder à cet état de fait, ne pas être concerné par le quotidien des choses, faire abstraction de tout et ne poursuivre qu’un unique but, un seul, Séchat. Pas même deux.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : egypteVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (186) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3248 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..