AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.9 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1953
Biographie :

Laurent Greilsamer est un journaliste, ancien élève de l'École supérieure de journalisme de Lille1 (49e promotion) Il a été journaliste au Figaro de 1974 à 1976 et au Quotidien de Paris en 1977.
.Il entre au Monde en 1977 où il occupera successivement les postes de grand reporter, de rédacteur en chef de 1994 à 2005, puis directeur adjoint de la rédaction jusqu'en juin 2007. Il est aujourd'hui directeur de collection chez Perrin et enseignant à Sciences-Po.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont trois biographies : "Le prince foudroyé : la vie de Nicolas de Staël" en 1998 (prix Elle et grand prix de la Société des gens de lettres), "L'éclair au front : la vie de René Char" et "L'homme du Monde : la vie d'Hubert Beuve-Méry". En même temps qu'un imposant Dictionnaire Michelet, chez Perrin, il a publié "La Favorite" (chez Fayard) , chronique au vitriol des cent jours de Valérie Trierweiler comme première dame

+ Voir plus
Source : Wikipediawww.lemonde.fr/.../
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
les matins - Départementales 2015 : les nouvelles cartes du FN .
Hervé le Bras Démographe, Directeur d'études à l'INED, enseignant à l?EHESS Spécialiste en histoire sociale et démographie « La question de l?immigration, c?est terminé. le FN est porté par les inégalités sociales » entretien avec par Eric Fottorino et Laurent Greilsamer va paraître dans le nouveau numéro du journal « le un » Nonna Mayer Politologue Directrice de recherche au CNRS, professeur à Sciences-Po Son article « Quand les femmes s?y mettent » va paraître dans le nouveau numéro du journal « le un ».
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Jolap   12 juin 2018
Hubert Beuve-Méry de Laurent Greilsamer
Pour être un bon journaliste il ne faut pas ennuyer son lecteur, il faut l'intéresser, l'émouvoir, lui apprendre quelque chose, le distraire, autrement dit être féminin.
Commenter  J’apprécie          2517
Jcequejelis   25 octobre 2014
La vraie vie du capitaine Dreyfus de Laurent Greilsamer
Leur bibliothèque (à Lucie et lui), en expansion permanente, contient les grands classiques de la littérature. Son inclination le porte vers Shakespeare, les romanciers russes, Balzac. Curieusement, il ne supporte pas Baudelaire. La philosophie est aussi très présente, de Platon à Schopenhauer. L’histoire règne cependant en majesté avec de nombreux volumes sur l’histoire militaire, les guerres napoléoniennes, les histoires de France de Michelet, Fustel de Coulanges, Henri Martin.



2105 - [p. 33]
Commenter  J’apprécie          100
Jcequejelis   14 novembre 2014
La vraie vie du capitaine Dreyfus de Laurent Greilsamer
4 septembre 1897 – Moi, je ne vis que de ma fièvre, depuis si longtemps, au jour le jour, fier quand j'ai gagné une longue journée de vingt-quatre heures. Je subis le sort sot et inutile du Masque de Fer, parce qu'on a toujours la même arrière-pensée, je te l'ai dit franchement dans une de mes dernières lettres.



2157 – [p. 118/119]
Commenter  J’apprécie          90
Jcequejelis   09 novembre 2014
La vraie vie du capitaine Dreyfus de Laurent Greilsamer
Depuis le début, il profite des périodes où on l'autorise à recevoir des livres pour se constituer une bibliothèque. Elle devient son asile. Shakespeare lui permet de se confronter au réel ; Montaigne, son autre dieu, lui montre la voie de la sagesse.

En trois ans, depuis ses premiers tâtonnements à la prison de la Santé, il est parvenu à savoir suffisamment d'anglais pour lire Shakespeare dans le texte. Il exerce sa mémoire en apprenant par cœur de longues tirades d'Hamlet, du Roi Lear. Sa lecture quotidienne des Essais de Montaigne est l'occasion d'une réflexion permanente : il rédige, lui aussi maximes et axiomes, parfois en latin, qu'il inscrit dans ses cahiers d'étude.



2147 – [p. 113]
Commenter  J’apprécie          80
Jcequejelis   29 octobre 2014
La vraie vie du capitaine Dreyfus de Laurent Greilsamer
Cela fait plus de eux semaines que le secret tient. Un secret de plomb. Un secret asphyxiant auquel seul Dreyfus et sa famille sont tenus.

Dans l'enceinte de la prison du Cherche-Midi, le détenu 164 resté placé au secret absolu, aveugle et sourd, ligoté, condamné à subir. Son ordre d'arrestation avait été signé avant même qu'il ne s’explique. L’enquête préliminaire a été bouclée sans qu'aucun témoin, à charge ou à décharge, n'ait été entendu par le commandant du Paty de Clam.



2113 - [p. 53]
Commenter  J’apprécie          80
Jcequejelis   24 octobre 2014
La vraie vie du capitaine Dreyfus de Laurent Greilsamer
... avant de terminer les cours de l'Ecole de guerre, il apprend que le général de Bonnefond, membre du jury, l'a saqué au motif que les Juifs n'auraient rien à faire à l'état-major. Cette information le scandalise et le rend littéralement malade. La publication des résultats, en novembre 1892, confirme ses craintes. Ses notes devaient lui valoir de sortir 3e de sa promotion ; il est rétrogradé à la 9e place sur 81.



2095 - [p. 29]
Commenter  J’apprécie          80
Ladouce   15 mai 2015
Le Prince foudroyé : La Vie de Nicolas de Stael de Laurent Greilsamer
lettre de Romain Gary à Nicolas de Staël

"Cher Monsieur,je viens de voir,chez Rosenberg, vos toiles admirables et je tiens à vous dire le plaisir incessant que je prends à les regarder.Ce qu'une telle simplicité trompeuse peut cacher de finesse et de profondeur,sans parler d'années de travail,ce n'est pas à moi de vous le dire,mais c'est une peinture, en quelque sorte, illimitée, qui vous donne de l'imagination et vous force, vous, simple spectacteur, à avoir du génie. Vous êtes le seul peintre moderne qui donne du génie au spectacteur. Chaque toile ouvre des possibilités de rêve absolument étonnantes."
Commenter  J’apprécie          61
Jcequejelis   17 novembre 2014
La vraie vie du capitaine Dreyfus de Laurent Greilsamer
Qui sait ce que lui et les siens ont souffert, continuent de souffrir ? Au fil des conversations avec Lucie, il apprend que se neveux, dès 1895, ont été renvoyés du lycée de Belfort. Les deux fils de son frère aîné, Jacques, ont été contraints de renoncer à préparer Polytechnique. Mathieu, qui a patiemment organisé sa défense, a sacrifié cinq ans entièrement consacrés au service de sa cause.



2167 - [p. 144]
Commenter  J’apprécie          60
Jcequejelis   02 novembre 2014
La vraie vie du capitaine Dreyfus de Laurent Greilsamer
Son journal lui permet de réfléchir, de revenir sur l'unique élément sur lequel a reposé sa condamnation : le bordereau soi-disant rédigé de sa main, retrouvé dans une ambassade étrangère. Il note le 22 septembre 1895 : « Condamné sur une preuve d'écriture, voilà bientôt un an que je demande justice, et cette justice, que je réclame, ce n'est pas une discussion sur l'écriture, mais la recherche, la découverte du misérable qui a écrit cette lettre infâme. Le gouvernement a tous les moyens pour cela. Nous ne sommes pas en face d'un crime banal, dont on ne connaisse ni tenants ni aboutissants. Les aboutissants sont connus, donc la lumière peut être faite, quand on voudra bien la faire. »



2131 – [p. 95/96]
Commenter  J’apprécie          50
Jcequejelis   31 octobre 2014
La vraie vie du capitaine Dreyfus de Laurent Greilsamer
(A l’île du Diable) Par formation, par instinct, il sait qu'il lui faut établir un emploi du temps, rythmer ses journées. La discipline est une vertu qui permet de se garder de la chute. Il l'a intégrée, dès l'adolescence lorsqu'il était interne au collège Sainte-Barbe... Il ne s'en écartera pas. Pour profiter des premières heures fraîches de la journée, il se lève avec le soleil. C'est le temps des corvées : fendre du bois pour pouvoir alimenter son feu et cuisiner, essayer de tenir son intérieur, son linge et lui-même le plus propre possible. Il bricole avec un vieux morceau de tôle une sorte de grill ; récupère des casseroles rouillées ; se sert de boites de conserve comme de gamelle. Il se retire ensuite dans sa case pour étudier l’anglais dans un livre qu'il a conservé depuis son départ. A midi, il sort pour consulter son cadran solaire de fortune. Son repas est frugal : il délaisse la plupart des provisions qui lui sont apportées de l'île Royale. Le lard est faisandé, le café trop vert. Il mange le pain, prend du bouillon, fait cuire une poignée de riz, se prépare du thé et croque de la cassonade. Les premières heures de l'après-midi sont réservées à sa correspondance et à son journal. Et avant que le soleil ne s'effondre sous la ligne d'horizon, il se promène sur les quelques centaines de mètres carrés qu'il est autorisé à fouler.



2127 – [p. 88/89]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Petit hommage au chanteur Christophe

Christophe, né ...

Lucien Ginsburg
Claude Moine
Daniel Bevilacqua
Hervé Forneri

8 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , biographie , Chansons françaisesCréer un quiz sur cet auteur