AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.53 /5 (sur 437 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Cesena , 1975
Biographie :

Manuele Fior est un auteur de bandes dessinées et illustrateur italien, vivant à Paris.

Il obtient un diplôme de l'Université IUAV de Venise en architecture en 2000. Il vit ensuite à Berlin, où il travaille en tant qu'architecte et illustrateur.

Il publie en 2001 de courtes histoires dans le magazine Plaque des éditions Avant-Verlag. À partir de ce moment, il publie de nombreuses histoires courtes, parfois écrites par son frère Daniel, dans diverses revues

Il est notamment l'auteur des "Gens le dimanche", "Icarus", "Mademoiselle Else", adaptation graphique du roman d'Arthur Schnitzler, "Cinq mille kilomètres par seconde".

Depuis le 1er mars 2010, il participe au feuilleton en ligne Les Autres Gens scénarisé par Thomas Cadène.

"Cinq mille kilomètres par seconde" a reçu le Prix du Meilleur Album Fauve d’Or au 38e Festival de la BD d’Angoulême 2011.





+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Manuele Fior - La Vie devant Soi
Podcasts (1)

Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
Chrisdu26   12 mai 2013
L'entrevue de Manuele Fior
"Même quand je suis seule, je sens que votre regard me rejoint. Il m'arrive par vagues, de plus en plus fortes. Comme une marée de douceur infinie. Il passe à travers le mur et je reste désarmée, paralysée, en attendant la vague suivante."

Commenter  J’apprécie          300
alouett   21 juin 2010
Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
Tu sais ce qui est pire que partir ?

Revenir. Te dire que tu as fait tes expériences. Et qu'il est temps de rentrer à la maison. Tout retrouver comme tu l'as laissé. Rien n'a changé à part toi-même
Commenter  J’apprécie          250
milado   02 février 2013
Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
- La première approche est décisive, tu sais ? Si ça rate, c'est fini pour toi, le contact physique par exemple, c'est très important. Les femmes aiment être touchées ! Tu lui tiens la main, une caresse à gauche, une caresse à droite, et là tu lâches une connerie du genre...

- T'es trop belle.

- Exact.

- Et ça se termine au lit. Ensuite on se marie, on fait des enfants et on vieillit ensemble. C'était quoi déjà la première chose à faire ?
Commenter  J’apprécie          220
marina53   20 novembre 2015
L'entrevue de Manuele Fior
Que serions-nous s'il ne nous restait même pas les rêves?
Commenter  J’apprécie          220
marina53   29 juin 2012
Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
Figure-toi que je vois le même paysage depuis que je suis née. Crois-moi si tu veux mais c'est comme si je ne ressentais pas le besoin de voir autre chose. Au contraire, le plus petit changement me dérange. Je voudrais que tout reste pareil.
Commenter  J’apprécie          160
colimasson   08 mai 2011
Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
Hassan me dit souvent que je devrais retourner à la maison. Je lui réponds que je me sens libre ici. Que je suis heureux. Vous savez ce qu’il me répond ? Que ce n’est pas une question de liberté ou de bonheur mais de faire le bon choix.
Commenter  J’apprécie          110
10clap   26 octobre 2012
Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
Nous ne serons jamais vraiment d'ici. Mais en partant, nous avons aussi cessé d'appartenir à l'endroit que nous avons quitté.

Nous seront toujours des étrangers ici. Et avec le temps, nous le devenons également aux yeux de ceux que nous aimons. Nous croyons être libres.

En vérité, nous sommes des exilés, des âmes égarées.
Commenter  J’apprécie          100
alouett   17 avril 2013
L'entrevue de Manuele Fior
Que serions-nous s’il ne nous restait même pas les rêves ?
Commenter  J’apprécie          100
cicou45   08 février 2013
Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
_"Tu sais ce qui est pire que partir ?

_....

_Revenir."
Commenter  J’apprécie          100
alouett   17 avril 2013
L'entrevue de Manuele Fior
Je n’ai plus envie de voir personne. Sauf vous. Même quand je suis seule, je sens que votre regard me rejoint. Il m’arrive par vagues, de plus en plus fortes. Comme une marée de douceur infinie. Il passe à travers les murs et je reste désarmée, paralysée, en attendant la vague suivante
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..