AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 68 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Clichy , le 10 mai 1938
Biographie :

Marina Vlady, au civil Catherine Marina de Poliakoff-Baïdaroff, est une actrice et écrivain française née le 10 mai 1938 à Clichy, dans la banlieue de Paris.

Elle a été mariée à Robert Hossein, dont elle a deux enfants : Pierre et Igor ; puis à Jean-Claude Brouillet, dont elle a un enfant : Vladimir. Après son divorce, elle se remarie avec Vladimir Vissotsky avec lequel elle vivra douze années en URSS jusqu'à la mort de celui-ci en 1980. Elle vit ensuite pendant vingt-trois ans avec Léon Schwartzenberg. Le 5 avril 1971, elle est l'une des 343 signataires du manifeste dit « des 343 salopes » paru dans le journal Le Nouvel Observateur.

Elle est la sœur des actrices Odile Versois, Hélène Vallier et Olga Varen. Selon Paris-Match du 11 juin 1955, l'initiale V commune aux quatre pseudonymes Varen, Versois, Vallier et Vlady, serait le V de la victoire.


+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
kilitou   11 août 2010
Le fol enfant de Marina Vlady
Je mesure les contradictions de mon attitude vis-à-vis de tout ce passé, et combien elles me rendent injuste. Mais comment cacher que je souffre que tu aies perdu, dans ce passage sur l'autre versant de la vie, ce qui, voici encore quelques années, me rendait folle d'angoisse ? Tout comme j'en étais presque venue à regretter le calme plat de ton coma, par comparaison avec l'effrayant spectacle de tes fureurs animales...
Commenter  J’apprécie          130
krzysvanco   12 janvier 2021
Vladimir ou le vol arrêté de Marina Vlady
Ce récit curieusement traduit du tibétain en français puis en russe, le voici :

"Un jeune moine, passant devant la maison d'une veuve, est happé par celle-ci, qui l'enferme dans la maison et lui dit : "Je ne te laisserai sortir que si tu fais l'amour avec moi, ou bien si tu bois du vin, ou bien si tu tues ma chèvre." Le jeune moine, atterré, ne sait que répondre : ayant fait voeu de chasteté, il ne peut faire l'amour, ayant fait voeu de sobriété, il ne peut boire, et surtout il ne peut attenter à la vie quelle qu'elle soit. Mais il doit choisir, et après une longue réflexion, il décide que boire du vin est la moindre des péchés."A ce moment du récit, Kalou Rimpotche éclate d'un rire malicieux et dit : "Il but le vin, puis il aima la femme et ensuite il tua la chèvre."
Commenter  J’apprécie          121
SZRAMOWO   08 mai 2016
C'était Catherine B. de Marina Vlady
Depuis vingt-cinq ans, cette harmonie dans le désastre, cette fuite devant le grêle des coups du sort, ces éblouissements au cœur des réussites, ces plages de voluptés partagées alors que rien ne devait nous réunir, nous, filles de cultures si différentes, : la mienne, artistique, presque exclusivement féminine, foutraque mais folle de discipline, danse classique oblige ; la sienne, scientifique, bourgeoise, resserrée sur son axe, dont la giration a peu à peu exclu la petite Catherine, en recherche d’une créativité hors normes !
Commenter  J’apprécie          100
zabeth55   09 novembre 2012
Sur la plage, un homme en noir de Marina Vlady
Je n’ai jamais autant ri qu’avec

lui.

Je n’ai jamais autant pleuré qu’à

cause de lui.

Je n’ai jamais autant bu que sans

lui.

Commenter  J’apprécie          90
Epictete   26 janvier 2014
Sur la plage, un homme en noir de Marina Vlady
Je le guette chaque nuit, à l'instant fatidique des besoins impérieux, pour l'attraper, l’empêcher de tomber, le relever lorsqu'il le faut, l'accompagner dans le périlleux périple entre le lit et la salle de bain.
Commenter  J’apprécie          70
zabeth55   09 novembre 2012
Sur la plage, un homme en noir de Marina Vlady
Jamais, jamais plus, plus jamais… Répercutés dans la gorge, le crâne, le ventre, ces mots assassins, dont chaque syllabe arrache des sanglots, demeurent sans écho.
Commenter  J’apprécie          70
krzysvanco   12 janvier 2021
Vladimir ou le vol arrêté de Marina Vlady
Un soir d'octobre, je prie nos amis de nous laisser seuls chez eux. Cette manière peut paraitre cavalière, mais à Moscou où la plupart des gens ne peuvent aller à l'hôtel, ceux-ci étant réservés aux étrangers ou aux citoyens soviétiques d'autres villes, il est normal de demander ce genre d'hospitalité. La maitresse de maison s'éclipse chez une voisine. Nos autres amis, émus et discrets s'en vont après nous avoir serré dans leurs bras.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombe   04 février 2013
Le voyage de Sergueï Ivanovitch de Marina Vlady
Sergueï est resté seul.Il ne peut détacher ses yeux des corps disloqués de ses victimes.Il a tué des innocents.Il est à son tour devenu un assassin.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe   04 février 2013
Le voyage de Sergueï Ivanovitch de Marina Vlady
Beaucoup rêvaient de la grand-ville. Les filles surtout. Cette vie de labeur rythmée par les grossesses et les deuils ne les satisfaisait plus.Elles voulaient la liberté que dispense le travail en usine,les magasins illuminés remplis de ces tissus chatoyants dont elles aimaient à se parer;elles voulaient voir du monde,rencontrer des garçons,aller danser.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombe   04 février 2013
Le voyage de Sergueï Ivanovitch de Marina Vlady
Comment supporter de voir disparaître six êtres humains en une fraction de seconde,de les voir réduits à l'état de déchets parsemant la terre aride qui a déjà bu tout le sang répandu? Comment peut-on encore parler, respirer? Pourquoi ne meurt-on pas sur le coup devant une horreur pareille?
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

NASA

Comment s'appelle le père de Katherine ?

Jack
Joshua
Charles
Jimmy

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : biographie , histoire et société , adapté au cinémaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..