AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.46 /5 (sur 592 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Colombo, Sri Lanka , le 12/09/1943
Biographie :

Michael Ondaatje est un poète, romancier, cinéaste et éditeur.

En 1954 sa famille émigre vers l'Angleterre. En 1962, il immigre au Canada et devient citoyen canadien en 1965. Il obtient un B.A. à l'Université de Toronto, puis un Master of Arts à l'Université Queen's. En 1970, il s'établit à Toronto où il enseigne la littérature anglaise à l'Université York et au Collège universitaire Glendon.

Il se fait d'abord une réputation littéraire en tant que poète. Ses premiers recueils de poésie s'intitulent "The Dainty Monsters" (1967), "L'Homme aux sept orteils" (1969) et "Rat Jelly" (1973). "Les Œuvres complètes de Billy the Kid" (1996), récit de la vie réelle et romancée du célèbre hors-la-loi, remporte le Prix du Gouverneur général en poésie en 1970, et est adapté pour la scène et présenté à Stratford, à Toronto et à New York.
Son premier roman, "Le blues de Buddy Bolden" (Coming Through Slaughter) paraît en 1976.

En 1992, il publie son roman le plus célèbre, "L'homme flambé". Prix du Gouverneur général en 1992 (romans et nouvelles), cet ouvrage lui permet de figurer parmi les lauréats du prestigieux Booker Prize et d'être le premier Canadien à recevoir cet hommage. La version cinématographique du roman, "The English Patient" (Le patient anglais), tournée en 1996, remporte 9 oscars.

Ondaatje est aussi scénariste et réalisateur: "Sons of Captain Poetry" (1970), "The Clinton Special" (1974). Il signe aussi un ouvrage critique sur Leonard Cohen, publié en 1970. Comme éditeur de Mongrel Broadsides, il fait paraître des poèmes de James Reaney, Margaret Atwood et d'autres écrivains. Ondaatje publie un livre sur des animaux, "The Broken Ark: A Book of Beasts" (1971).

En 2000, la parution du roman "Le fantôme d'Anil" (Anil's Ghost) est couronné au Canada par un autre Prix du Gouverneur général, et en France, par le Prix Médicis étranger. En 2007, il gagne un cinquième Prix du Gouverneur général pour "Divisadero".

Son roman "Ombres sur la Tamise" (Warlight) a été sélectionné pour le Man Booker Prize en 2018.
+ Voir plus
Source : www.thecanadianencyclopedia.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Michael Ondaatje   (20)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'auteur du Patient anglais, Michael Ondaatje, est de retour avec son nouveau roman Ombres sur la Tamise. C'est l'événement de ce mois-ci, que vous conseille Baptiste Liger du magazine Lire. Et la découverte à ne pas manquer s'intitule Les Jours, le premier roman, et pas des moindres, de Sylvain Ouillon. La chronique complète sur Fnac.com : https://www.fnac.com/L-Instant-Lire-a-la-Fnac-le-match-France-Angleterre/cp43515/w-4 Tous les RDV de L'Instant Lire à la Fnac : https://www.youtube.com/playlist?list=PLE6647C332F180CFA Retrouvez-nous sur Facebook : https://fr-fr.facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac

+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (121) Voir plus Ajouter une citation
Michael Ondaatje
Jean-Daniel   16 janvier 2021
Michael Ondaatje
Ce que je regrette le plus, concertant mon père, c'est de n'avoir pas eu le temps de lui parler en adulte.
Commenter  J’apprécie          330
Gwen21   05 mars 2015
Le patient anglais de Michael Ondaatje
Pleurer fait perdre plus d'énergie que toute autre activité.
Commenter  J’apprécie          320
palamede   27 avril 2019
Ombres sur la Tamise de Michael Ondaatje
Les tunnels de la taupe sont écrasés par les roues,

Les œufs de l’alouette dispersés, leur propriétaire envolée,

Et le sapeur-mineur descelle le foyer du hérisson à grands coups.

L’escargot se rétracte sous l’horrible poussée

Mais en vain ; il est écrasé par le rebord de la jante malsaine.

Le lombric demande ce qu’il entend là-haut dans la mêlée

Et s’enfonce dans le sol pour ne plus voir cette lugubre scène,

Et il se croit en sécurité… 



(Thomas Hardy sur le carnage des petits animaux dans les quelque soixante-dix champs où se livra la bataille de Waterloo)
Commenter  J’apprécie          250
Gwen21   08 mars 2015
Le patient anglais de Michael Ondaatje
Le désert ne pouvait être ni revendiqué ni possédé : c'était une pièce de drap emportée par les vents, que jamais les pierres n'avaient su retenir [...].
Commenter  J’apprécie          240
palamede   26 avril 2019
Ombres sur la Tamise de Michael Ondaatje
... comment survivre à la longue et difficile traversée de l’adolescence, que nous entreprenons sans véritable connaissance de nous-mêmes  ? « Le moi n’est pas ce qui compte le plus », m’avait un jour murmuré Olive Lawrence.
Commenter  J’apprécie          210
palamede   22 avril 2019
Ombres sur la Tamise de Michael Ondaatje
Quand on est jeune, on est moins gêné par la réalité de sa situation qu’effrayé à l’idée que d’autres la découvrent et nous jugent. 
Commenter  J’apprécie          210
palamede   26 avril 2019
Ombres sur la Tamise de Michael Ondaatje
Les guerres ne sont pas glorieuses.
Commenter  J’apprécie          190
Palmyre   23 juin 2015
Le patient anglais de Michael Ondaatje
Les moments avant de s'endormir sont ceux où elle se sent le plus en vie, elle saute par-dessus les fragments de la journée, emportant au lit chaque instant, comme l'enfant y emporte livres de classe et crayons.
Commenter  J’apprécie          170
Gwen21   09 mars 2015
Le patient anglais de Michael Ondaatje
- [...] Il n'y a que les riches qui ne puissent pas s'offrir le luxe d'être malins. Ils sont compromis. Ils se sont laissé enfermer dans leurs privilèges depuis de longues années. Ils doivent protéger ce qui leur appartient. Personne n'est plus méchant que les riches. Tu peux me faire confiance. Ils doivent se conformer aux usages de leur monde civilisé de merde. Ils déclarent la guerre, ils ont leur honneur, ils ne peuvent pas partir.
Commenter  J’apprécie          160
Gwen21   10 mars 2015
Le patient anglais de Michael Ondaatje
La bouche révèle le manque de confiance en soi, la suffisance, ou tout autre nuance de caractère. Pour lui, elle est ce qu'un visage a de plus complexe. Il n'est jamais sûr de ce qu'un oeil révèle. Mais il peut lire la façon dont la bouche peut s'assombrir jusqu'à la dureté, suggérer la tendresse. Il est aisé de se méprendre sur un oeil [...].
Commenter  J’apprécie          160

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'île de l'oubli - Qui est le fils ou la fille de qui ??

Qui est la fille de maléfique ?

Mal
Emma
Mel
Méchante

8 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Descendants - L'Île de l'Oubli de Melissa de La CruzCréer un quiz sur cet auteur

.. ..