AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.09/5 (sur 85 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pontivy , le 25/03/1946
Biographie :

Michel Pierre est un historien français.

Après des études secondaires au lycée Joseph Loth de Pontivy, il devient étudiant en histoire à la faculté des lettres de Rennes. Titulaire d’une licence d’histoire de l’art et archéologie, d’une maîtrise d’histoire contemporaine, il est agrégé d’histoire en 1972.

Après avoir été enseignant, il entre dans l’édition (directeur littéraire aux éditions Casterman de 1981 à 1988) tout en devenant maître de conférences à l’Institut d'études politiques de Paris.

En 1988, il est nommé attaché culturel à l’ambassade de France à Alger puis directeur de l’Institut français de Florence (Italie) de 1992 à 1997. À cette date, il rejoint la ville de Bordeaux où il est nommé directeur général des affaires culturelles. En 2001, il reprend des fonctions à l’Ambassade de France à Alger comme conseiller de coopération et d’action culturelle (COCAC).

De retour en France, il dirige le département Archéologie et recherche en sciences sociales du Ministère français des Affaires étrangères.

Parallèlement à ses responsabilités professionnelles, Michel Pierre est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, de très nombreux articles et de réalisations diverses pour des commissariats d’expositions.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Michel Pierre   (63)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Michel Pierre vous présente son ouvrage "Histoire de l'Algérie : des origines à nos jours" aux éditions Tallandier. Entretien avec Christophe Lucet. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2744332/michel-pierre-histoire-de-l-algerie-des-origines-a-nos-jours Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
La daurade des Pâques mexicaines

Disposer les filets de poisson dans un plat à four huilé.
Couvrir de tranches d'oignons, de poivrons et de tomates.
Mélanger les épices, l'huile d'olive, le jus de citron et le vin. Verser le mélange sur le poisson. Préchauffer le four. Faire cuire au four (thermostat 6) pendant 1/2 h. Servir en saupoudrant de poudre de piment, de câpres et d'olives hachées.

Valdobbiadene Prosecco D.o.l. Extra Dry
Température de service : 8-10°
Vénétie- Italie

La bibliothèque du professeur Steiner comportait quelques livres curieux ou rares tels que le Très Nouvel Art de la Cuisine ou une Excellente Collection des Meilleures Recettes aux Meilleurs Prix dédiées aux jeunes filles Mexicaines publié en 1831 et qui précisait cette manière d'accommoder les daurades pour le temps de Pâques.
Commenter  J’apprécie          132
....." Les bagnes de Guyane sont essentiellement des charniers où, s'alliant à la syphilis et à la tuberculose, tous les parasites tropicaux deviennent les auxiliaires les plus sûrs d'une administration dont le rôle est de regarder fondre les effectifs qui lui sont confiés "

Docteur Louis Rousseau
Commenter  J’apprécie          120
"On peut condamner un coupable à la détention perpétuelle ; la loi permet de le condamner à mort ; mais notre coeur, notre sentiment intime, nos croyances diverses, notre christianisme, en particulier, nous interdisent de condamner aucun homme à descendre plus bas qu'il n'est."

Marc Rucart
Commenter  J’apprécie          110
Idée généreuse du bonheur


Des hommes rentrent du passé, fourbus, avec
des escarres dans les godillots. Ils salivent à la
cheminée, se taisent à cause du ciel qui écoute
et que l'on aperçoit penché au dessus de leurs
épaules vides. Leurs mains portent encore la
marque des ténèbres. Dans leur regard gît le
temps. Ils ont accroché leurs chapeaux à la cor-
ne de la lune et dès que sonne un anniversaire
ils s'agenouillent face au vaisselier qui contient
les mystères profonds du bonheur. Alors les
enfants glissent d'une étoile à l'autre jusqu'à
ces cahiers où s'inscrivent toutes les histoires
anciennes que les parents ne comprennent
plus.

p.14
Commenter  J’apprécie          90
"Car l'Enfer est au bagne et non pas chez Satan."
Commenter  J’apprécie          100
L'après Van Gogh


Après Van Gogh une tristesse avide comme
l'éclat d'un pavot. La nostalgie s'écoule d'une
oreille morte et sur la toile une touche aigre
constitue le pissot du drame. Cependant
qu'un majestueux corbeau désarticule les oli-
viers et que plus loin encore je prends le car
d'Auvers au coin de ma tête. À supposer qu'un
dieu me fusille en plein dimanche, ce que vous
appelez la folie n'est que la porcelaine d'une
âme seule dans un univers d'éléphants.
Lorsque les doigts interrogent la souffrance au
lieu de la peindre il est temps de laisser à la
femme ses certitudes sensorielles. Ce qui rassu-
re est ce que l'on devient, sans chercher à
savoir ce que l'on était vraiment. L'équilibre est
une fuite.

p.16
Commenter  J’apprécie          50
Un peu de miel


Un peu de miel suinte de l'âme des vieillards
lorsqu'ils s'adossent au bois de l'aube, repla-
cent la petite aiguille hors du temps, lèvent un
mouchoir perdu jusqu'à leurs yeux de porce-
laine, appellent père et mère avec le frémisse-
ment des animaux sauvages, saluent la vitre où
blanchit la solitude qui porte un nom de
famille, attendent qu'une larme déferle pour
s'y noyer.
Commenter  J’apprécie          50
"L'Histoire n'est jamais une leçon, surtout lorsque les maîtres changent..."
Commenter  J’apprécie          60
En à peine une vingtaine d’années (1792-1814), la Révolution et l’Empire de Napoléon sont le Moloch qui dévore des générations entières. Toujours plus de jeunes gens connaissent toujours plus de champs de bataille, jusqu’au desastres des campagnes d’Espagne et de Russie et à la défaite finale de Waterloo. On peut évaluer à environ un million les militaires morts en campagne lors des guerres de Révolution et de l’Empire. Une hécatombe d’hommes jeunes même au regard d’une nation estimée à 30 millions d’habitants en 1810 (l’Empire russe en compte, à cette date, 43 millions et l’Angleterre, 11 millions). Le retour des Bourbons se fait à la tête d’une France épuisée où le fait militaire domine l’esprit de tous, où le héros et le lâche, le survivant et le disparu, le grognard et le déserteur deviennent les personnages récurrents de légendes familiales, de récits colportés par écrit ou oral, et bientôt de romans.
Commenter  J’apprécie          20
" J'habite cet enfer qu'on appelle les Iles du Salut de la Guyane où l'on peut en pleine réalité, placer la fameuse inscription que Dante écrivit au fronton des enfers fictifs :
Toi qui pénètres ici dans ce lieu de souffrance
A la porte en entrant laisse ton espérance
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Michel Pierre (200)Voir plus

Quiz Voir plus

Règles typographiques sur les espaces dans la ponctuation

la virgule

mot,mot
mot ,mot
mot, mot
mot , mot

12 questions
128 lecteurs ont répondu
Thèmes : Ponctuation , grammaire , typographie , orthographeCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..