AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.89 /5 (sur 106 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nice , 1968
Biographie :

Michèle Pedinielli est journaliste de formation.

Après quinze années de ce métier elle est passée à la conception éditoriale web. Consultante en communication digitale, elle a formé des journalistes au web, tout en rédigeant quelques papiers, pour divers journaux.

De retour dans ses Alpes Maritimes natives, elle se destine à l’écriture faisant suite à la sélection de sa première nouvelle, "Celle que l’on ne voit pas", par le Festival Toulouse Polars du Sud. Elle obtient le troisième prix au concours de nouvelles Thierry Jonquet 2015.

Sur sa lancée elle écrit le roman policier "Boccanera" qui est édité en 2018 aux éditions de l'Aube. Michèle Pedinielli a reçu le prix Lion Noir 2019 pour son roman lors du festival du Livre Policier de Neuilly-Plaisance.

En mai 2019, elle a publié "Après les chiens", une nouvelle enquête menée par Ghjulia Boccanera.

Rédactrice, elle collabore à retronews.fr, le site d'actualités historiques de la BNF.

Michèle Pedinielli vit à Nice.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Michèle Pedinielli   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
fertiti65   26 octobre 2021
Après les chiens de Michèle Pedinielli
Si Tom a choisi l'électricité, ce n'est sûrement pas par hasard. Cet homme est branché en permanence sur un transfo. On est au-delà du mec bavard ou du moulin à paroles. C'est un flot "Made in Nice" avec l'accent, les expressions, les tournures à faire pâlir d'envie tous les rappeurs de la terre.
Commenter  J’apprécie          200
fertiti65   24 octobre 2021
Après les chiens de Michèle Pedinielli
Je regarde la liste des prénoms. Les filles se terminent en a (Kenza, Mélina, Louana, Cléa) et les garçons en o (Léo, Hugo, Matteo), sauf un Marc Aurèle qui peut légitimement prétendre aux lauriers pour sa victoire par KO en matière d'originalité.
Commenter  J’apprécie          160
fertiti65   24 octobre 2021
Après les chiens de Michèle Pedinielli
Comment résister dans une ville où le Vieux-Nice n'existe pas ? Comment tu fais en plein mois d'août pour trouver de la fraîcheur sans ces ruelles si étroites que le soleil n'y pénètre pas, sans les soupiraux au-dessus des portes qui brassent l'air et ventilent tout l'immeuble ? Il faut juste fuir les quatre axes de la vieille-ville fréquentée par les touristes.
Commenter  J’apprécie          150
fbalestas   11 août 2021
La patience de l'immortelle de Michèle Pedinielli
Letizia est morte ? Je ne comprends pas. J’essaie de détacher les trois mots. Letizia. Est. Morte. Puis de les répéter plus vite, Letiziaestmorte. Je cherche une signification cachée, j’essaie un code, je tente le double fond du tiroir. Letizia est morte. Ca n’a toujours pas de sens. Parce que Letizia, je n’en connais qu’une, c’est la nièce de Jo, la fille de se sœur Antoinette. Mais la nièce de Jo, la fille de sa sœur Antoinette, est une magnifique jeune femme qui n’a aucune raison de mourir. Je revois son visage parfois à la télévision à l’heure des informations régionales quand mon pouce zappe sur le canal de France 3 Corse où elle présente les journaux, vêtue d’un tailleur strict, comme pour faire oublier son visage juvénile.
Commenter  J’apprécie          70
RomansNoirsEtPlus   11 septembre 2021
La patience de l'immortelle de Michèle Pedinielli
«Putain,Nice-Ajaccio, c’est quarante minutes de vol et c’est aussi cher que pour partir à New York ! Tu étais au courant que pour aller en avion en Corse, il faut avoir vendu un rein à l’avance ?

- Oui, le second, c’est pour négocier le billet retour. »
Commenter  J’apprécie          61
RomansNoirsEtPlus   11 septembre 2021
La patience de l'immortelle de Michèle Pedinielli
Le soleil avait plongé dans l’eau depuis un bon bout de temps et je me suis pris les étoiles en pleine face. Des milliards d’étoiles qui se tiraient la bourre pour savoir qui brillerait le mieux et le plus longtemps. Entre celles qui palpitaient doucement comme un cœur de vieillard, celles qui faisaient semblant de disparaître pendant quelques secondes et les plus matures, solides et imposantes dans leur lumière blanche.
Commenter  J’apprécie          50
miriam   30 juillet 2021
La patience de l'immortelle de Michèle Pedinielli
Les oliviers, eux, ont la puissance e me transporter n'importe où sur les bords de la Méditerranée. A Oran, en Palestine ou en Crête, je me sentirais chez moi sous cet arbre. Installée sous sa ramure, rien ne t'empêche de voir la proue d'un bateau grec en toute pour Nikaia, une bergère de Bejaia qui ne bouge pas, le cœur fixe sur Majnoun et Leila. Ou Salvo Montalbano qui nage une dernière fois vers la plage de Vigata.
Commenter  J’apprécie          50
fertiti65   28 octobre 2021
Après les chiens de Michèle Pedinielli
Trois nanas en passe de secourir des bébés Pitbul, quitte à forcer une porte ou deux. Tu imagines quoi ? Les Drôles de dames ? Sans le brushing, les dents blanches et surtout le filet de sécurité de la voix qui crie "Coupez !", on a rien des anges de Charlie. On ressemble surtout aux Pieds nickelés, avec nos lampes de poche à deux balles et nos cages vides à l'arrière.
Commenter  J’apprécie          40
Matatoune   03 mars 2020
Après les chiens de Michèle Pedinielli
J'ai passé l'âge de discuter avec des mecs qui savent mieux que moi ce que j'ai envie de faire ,quand, où, et surtout avec qui.
Commenter  J’apprécie          50
Matatoune   01 mars 2020
Après les chiens de Michèle Pedinielli
La frontière, c'est idiot. Une ligne invisible qui nous fait Français ou Italien. Quand j'étais tout petit, c'était un jeu. (...) Explosant de rire et piétinant cette ligne qui n'existait que pour les autres. Depuis le début de la guerre, la frontière ne me fait plus rire. (...) Mais où qu'elle soit, elle nous tranchait en deux.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Michèle Pedinielli (106)Voir plus


Quiz Voir plus

Séries TV et SF 2/6

Lorsqu'un agent secret britannique démissionne, il est enlevé par un mystérieux groupe, et retenu prisonnier dans "le Village", un endroit d'où on ne peut sortir, et où on a pour seul nom un numéro. N° 6 n'a que deux solutions pour quitter "le Village" : avouer le motif de sa démission, ou trouver un moyen de s'échapper...

Le prisonnier
L'homme invisible
au delà du réel
jake 2.0

10 questions
229 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , télévisionCréer un quiz sur cet auteur