AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.24/5 (sur 272 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Kitimat, Colombie-Britannique , 1956
Biographie :

Michelle Good est une écrivaine, poète et avocate d’origine crie.

Son père était d’origine franco-anglaise, sa mère indienne crie, de la réserve de Red Pheasant, dans la province de Saskatchewan au Canada.

Elle est diplômée d'un MFA en création littéraire de l'Université de la Colombie-Britannique (2014).

Elle a travaillé comme avocate auprès des survivants des pensionnats autochtones pendant plus de 20 ans et elle a également publié de la poésie, des essais et des nouvelles dans de nombreux magazines et anthologies.

Son premier roman, "Cinq petits Indiens" ("Five Little Indians", 2020) a reçu, entre autres, le prix du Gouverneur général 2020 et le prix du public Canada Reads de Radio-Canada.

son site : https://www.michellegood.ca/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Michelle Good   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

CBC's Booked @VPL: Michelle Good


Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
J'avais rêvé si souvent au pensionnat de ce jour où je rentrerais auprès d'elle... Où je pourrais cuisiner avec elle, dormir en sécurité dans ma chambre, jouer librement et sans crainte sur la plage... J'aspirais désespérément grimper de nouveau sur cette chaise devant la cuisinière, à remuer le contenu d'une casserole sous son regard attentif, comme quand j'étais petite. Mais hélas, redevenir un enfant, vivre à nouveau dans l'insouciance, sans peur, sans coups - personne n'a droit une telle chance. Ne subsiste qu'un vide béant, un manque que rien ne peut combler.
Commenter  J’apprécie          270
NOTE DE L'ÉDITEUR

Le 28 mai 2021, les tombes de 215 enfants sont retrouvées près de l'ancien pensionnat autochtone de Kamloops, en Colombie-Britannique. Quelques semaines plus tard, ce sont 751 sépultures anonymes qui sont découvertes près de celui de Marieval, en Saskatchewan. De la fin du XIX ème siècle à 1996 (!), date de la fermeture du dernier pensionnat, les enfants autochtones au Canada ont été arrachés à leurs familles et envoyés dans ces écoles résidentielles pour y être « assimilés » et « civilisés ». L'objectif fièrement proclamé était de « tuer l'Indien dans l'enfant».
On considère que plus de 150000 enfants sont passés par ces 139 pensionnats, gérés en grande majorité à la demande du gouvernement canadien, par l'Église catholique. Séparés de leur famille,, coupés de leur langue e de leur culture, ils y ont été maltraités et abusés. En 2015, la Comission de vérité et réconciliation canadienne a estimé qu'au moins 4000 enfants y étaient morts. Ce sont les tombes de ces enfants que l'on retrouve aujourd'hui. Quant ceux qui ont pu grandir et en sortir, ils sontt devenus des « survivants ».
Commenter  J’apprécie          252
Tu sais ce que Mariah m'a appris à propos de nos disparus ? La seule chose qui leur fait de la peine, c'est de nous voir souffrir de leur absence.
Commenter  J’apprécie          250
"S'il n'était pas facile de prononcer les mots que tous ces gens voulaient entendre, il s'agissait avant tout d'aider ceux qui étaient complètement démunis devant la justice, qui se retrouvaient le plus souvent au tribunal pour avoir seulement essayé de survivre dans un monde auquel ils n'avaient pas été préparés et où ils avaient été abandonnés."
Commenter  J’apprécie          240
"_Tu as les yeux tout rouges, observa-t-elle. Toi, tu as encore pleuré...Tu sais ce que Mariah m'a appris à propos de nos disparus ? La seule chose qui leur fait de la peine, c'est de nous voir souffrir de leur absence."
Commenter  J’apprécie          240
"_Ce petit bouleau, là-bas. Même ici, en ville, il brille.
Clara plissa les yeux pour mieux voir. De fait, un arbuste à peine plus haut qu'elle dressait sa silhouette solitaire dans un modeste carré de terre entouré de bitume. La pluie s'était arrêtée et le ciel s'éclaircissait déjà. Clara vit les feuilles du bouleau luire d'un doux reflet argenté dans les premières lueurs du jour. La vieille femme posa sur elle des yeux aussi noirs que la nuit et lui pressa la main.
_Le pouvoir de la Création est partout. Dans cet arbre, en toi, en nous tous..."
Commenter  J’apprécie          230
Si les premières minutes se révélèrent éprouvantes pour lui le reste de la journée passa toute vitesse. Il parla de la fête d'anniversaire et de ce flic ui l'avait arraché àà sa mère. Il parla de la peur permanente, de la faim et du sentiment d'impuissance. Et aussi de Kenny.
_ C'était mon ami. Il m'a appris à survivre mais lui, il est mort sans avoir eu l'occasion de confier ses souffrances à quelqu'un. Si je suis ici aujourd'hui, c'est pour lui et pour tous ceux qui sont morts loin de leur famille seuls et sans défense. On n'était que des gamins...
Commenter  J’apprécie          200
"A l'époque, il n'y avait pas tout à fait cinq miles d'Agassiz à la prison : à présent, il y avait presque hui kilomètres (Le Canada s'est converti au système métrique en janvier 1970). On peut changer certaines choses, comme la façon de mesurer les distances, mais d'autres ne changent jamais."
Commenter  J’apprécie          200
"Comment les anges ou les ancêtres pouvaient-ils permettre que des enfants innocents soient brisés et tués ?
_La vie est un mystère, Clara."
Commenter  J’apprécie          200
"Machinalement, elle effleura les cicatrices sur son cuir chevelu - autant de rappels de la punition préférée de Sœur Mary. Et une punition pour quoi ? Pour rien. Pour n'avoir été qu'une enfant."
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Michelle Good (350)Voir plus

Quiz Voir plus

la mythologie grecque

Qu i sont les premiers enfants d'Ouranous et de Gaia ?

les titans
les cyclopes
les titans et les titanides
les titanides

50 questions
835 lecteurs ont répondu
Thèmes : mythologie grecqueCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..