AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.94 /5 (sur 3886 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Belgrade, Serbie , le 07/10/1951
Biographie :

Enki Bilal, de son vrai nom Enes Bilanović, est un réalisateur, dessinateur et scénariste de bande dessinée.

Né d'un père bosniaque et d'une mère tchèque, il arrive à Paris en 1960 avec sa famille, qui sera naturalisée sept ans plus tard.

Il entame de brèves études aux Beaux-Arts puis publie en 1972 sa première histoire, "Le Bol maudit", dans le journal "Pilote".

En 1975 paraît son premier album, "La Croisière des oubliés", sur un scénario de Pierre Christin, suivi en 1979 des "Phalanges de l'Ordre Noir", avec le même scénariste. En 1980 , Bilal publie sa première série personnelle, dans "Pilote": "La Foire aux immortels". La seconde partie: "La Femme piège", est éditée en album en 1986.

Entre 1980 et 1982, Enki Bilal collabore avec Alain Resnais, pour qui il signe l'affiche du film "Mon oncle d'Amérique" puis dessine sur verre une partie des décors de "La Vie est un roman". Il travaille aussi avec Jean-Jacques Annaud sur "Le Nom de la Rose" en 1985.

En janvier 1987, Bilal obtient le Grand Prix du 14ème Salon international de la bande dessinée d'Angoulême.

En 1989 sort le premier film de Bilal, "Bunker Palace Hôtel", avec notamment Jean-Louis Trintignant et Carole Bouquet.

Les Humanoïdes associés rééditent l'ensemble des œuvres de Bilal, publiées auparavant aux éditions Dargaud, en 1990 : "Mémoires d'outre-espace", "La Croisière des oubliés", "Le Vaisseau de pierre", "Les Phalanges de l'Ordre noir", "Partie de chasse", ainsi que "Cœurs sanglants et autres faits divers".

La même année il dessine les décors et costumes d'"O.P.A. Mia", un opéra de Denis Levaillant, pour le Festival d'Avignon. Ses œuvres sont exposées en novembre 1991 à la Grande Halle de La Villette (Opéra bulle), puis en 1992 à La Défense (Transit), et en 2013 au musée des Arts et Métiers (Mécanhumanimal) et au Louvre (les fantômes du Louvre).

En 1992, il obtient le prix Palmarès du meilleur livre de l'année du Magazine Lire pour "La Trilogie Nikopol, Tome 3 : Froid Équateur".

Entre 1998 et 2007, il publie la tétralogie du "Monstre" pour laquelle il obtient le prix Töpffer. En 2011, il publie l'album "Julia et Roem" ainsi qu'un livre d'entretiens sur sa vie et son œuvre, "Ciels d'orage". En 2019, sort le second tome de sa nouvelle série, "Bug", annoncée par lui-même comme une suite de cinq volumes.

site officiel : http://enkibilal.fr/

+ Voir plus
Source : http://www.enkibilal.com/
Ajouter des informations
Bibliographie de Enki Bilal   (81)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (92) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Pour quoi vous levez-vous le matin ? Se construire et construire Pour la première fois, une centaine de personnalités - astronaute, philosophe, biologiste, chef cuisinier, artiste, pilote de ligne, astrophysicien, mathématicien... - dévoilent leur moteur intime. La motivation qui les pousse à agir, créer, travailler, espérer, vivre au mieux chaque jour et à donner du sens à leur existence. Leurs réponses poétique, amusantes, profondes, tragiques ou ludiques sont autant de témoignages de vie. Ces textes courts, illustrés par Hélène Crochemore, offrent tout à la fois connivence, réconfort, plaisir et inspiration. https://www.belin-editeur.com/pour-quoi-vous-levez-vous-le-matin Pour laisser votre propre témoignage : Site de l'ouvrage : https://whygetup.org/fr/ Les auteurs par ordre d'apparition : Cédric VillaniJacques Arnould • Jean-Louis Israël • Monique Atlan • Jean Audouze • Nicholas AyacheJean-Paul DelahayeGérard Berry • Catherine Bréchignac • Alexandre Fleurentin • Edgardo D. Carosella • Thibault Damour • Jean Botti • Enki BilalAnne ChengMaxime Abolgassemi • Catherine Maunoury • Rémy Camus • Gérald BronnerLaurent de Wilde • Mercedes Erra • Roger-Pol Droit • Étienne Klein • Yohann Thenaisie • Alexei GrinbaumMarc DugainDavid ElbazXavier Emmanuelli • Hervé Fischer • Marc Fontecave • Maud Fontenoy • Jean-Gabriel Ganascia • Claire Gibault • Pascal Pujol • Olivier GechterAnatole LécuyerYves GingrasGabrielle HalpernHartmut RosaMarcel HibertJean-Jacques Hublin • Patrick Iglesias Zemmour • Marc Lachièze-ReyGilles Macagno • Virginie Martin • William Marx • Jean-Michel Othoniel • Patrick Pissis • Cyril Rigaud • Aldo NaouriEmmanuelle PouydebatFrédéric ThomasAdrien Rivierre • Thomas Sterner • Étienne Vernaz • Matthieu Ricard • Stuart Vyse • Sylvie CafardyJean-Pierre Sauvage • Norbert Gautrin • Claire MathieuJacques-Alain Miller • Jean- Philippe Uzan • Miroslav RadmanGeneviève Héry-ArnaudGiancarlo FainiJean-Louis Étienne • Jean-Pierre LuminetGuillaume NéryAlain BernardGuillau
+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (273) Voir plus Ajouter une citation
Enki Bilal
Pavlik   21 mars 2015
Enki Bilal
Aujourd'hui, je ne peux plus parler de politique, au sens où j'en parlais avant avec Christin, sinon à constater que malheureusement nos élites issues du XXe siècle sont incompétentes à gérer le monde d'aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          390
Enki Bilal
colimasson   01 janvier 2013
Enki Bilal
Est-ce que mes livres sont sombres ? Je ne crois pas. Ils sont sombres d'un point de vue visuel, parce qu'ils sont monochromes. Mais l'apocalypse n'est pas dans mes livres. La reconstruction, si.



-Hors-série Bande Dessinée Lire n°15-
Commenter  J’apprécie          370
Fandol   21 janvier 2022
Nu avec Picasso de Enki Bilal
Picasso, tourné vers sa toile, écarte les bras, l’air de dire : « Voilà, ça, c’est de moi, ma révolte contre l’association sombre Franco-Mussolini-Hitler. » Il savoure, pressentant qu’avec ces trois-là il couvrirait un bon siècle d’engagement d’artiste inattaquable et consensuel. Dora l’admire aussi pour ça, et moi je m’incline.

(pages 75-76)
Commenter  J’apprécie          350
Enki Bilal
Enki   09 février 2017
Enki Bilal
La sensualité passe par l'éloge de l'imperfection. La perfection du grain de peau, c'est ennuyeux. C'est bon pour le papier glacé des magazines à retouche... Je trouve émouvant et sensuel un corps blessé ou imparfait, même si dans la plastique et les proportions, je suis plutôt exigeant.
Commenter  J’apprécie          340
Enki Bilal
FRANGA   28 juillet 2015
Enki Bilal
Le pessimiste, c'est un optimiste qui a compris.
Commenter  J’apprécie          351
Cancie   21 juillet 2019
Bug, livre 2 de Enki Bilal
- Alors ? Plus fortes que les hommes, les femmes ? Les premières études de nos comportements face à ce Bug semblent le montrer.

- Effectivement... et sans tomber dans des généralités faciles, on constate une capacité de résilience plus marquée chez les femmes, une lucidité plus aigüe aussi... l'éternel argument de la mise au monde d'enfants permet aux femmes d'éprouver la puissance de leur corps et de leur esprit, en puisant au plus profond de leurs ressources instinctuelles... ce qui fait défaut aux hommes actuellement. Ce sont des modèles d'identification positifs... L'épreuve du Bug les rend plus démunis, plus brouillons dans la résolution des problèmes ... les faillites des hommes d'état et leur remplacement par des femmes est assez significatif ...
Commenter  J’apprécie          310
Enki Bilal
Alfaric   09 juin 2017
Enki Bilal
Inconsciemment, je crois être du côté des femmes. Très tôt, j’ai pris conscience d’un décalage entre le rôle social et historique qu’elles avaient et la place ridicule qui leur était accordée dans la bande dessinée.
Commenter  J’apprécie          305
Wyoming   09 février 2022
La Couleur de l'Air de Enki Bilal
La globalité de la situation est devenue intellectuellement ingérable, comme si les mots, les concepts habituels de nos pensées s'étaient brutalement trouvés inopérants, obsolètes...
Commenter  J’apprécie          290
Wyoming   07 février 2022
Animal'z de Enki Bilal
Ce mec était tout en ismes, du gigantisme de notre mariage jusqu’à l’anticonformisme de sa mort…
Commenter  J’apprécie          290
Dionysos89   15 juillet 2012
Le Monstre, Tome 1 : Le Sommeil du Monstre de Enki Bilal
J'ai dix-huit jours, et I remember les grosses mouches noires et l'air tiède de l'été qui s'engouffre par les trous béants de l'hôpital. À dix-huit jours, je peux reconnaître le souffle de l'air du souffle des bombes, et un tir de mortier d'un tir de T.34. À dix-huit jours, je sais que je suis orphelin et qu'on m'appelle Nike (prononcer Naïk). À ma gauche, dans le même lit, Amir, un jour de moins, dort, et à ma droite, Leyla, la cadette, dix jours à peine, braille. Eux aussi sont orphelins, mais ils ne le savent pas. Je suis l'aîné, et je jure sur les étoiles qui brillent au-dessus du plafond envolé de les protéger toujours. Je le jure.
Commenter  J’apprécie          272

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Enki Bilal - la trilogie du "Coup de sang"

Que désigne le "Coup de sang" ?

une guerre
un groupuscule terroriste
un tsunami
un bouleversement climatique

10 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Enki BilalCréer un quiz sur cet auteur