AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Milo Manara (Illustrateur)Christine Vernière (Autre)
EAN : 9782203334021
118 pages
Éditeur : Casterman (01/01/1980)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 36 notes)
Résumé :

Il y a des jours comme ça, où l'envie vous prend de tout plaquer, pour partir... vivre la Grande Aventure, complètement libre. C'est ce qui arrive, un matin, à Giuseppe Bergman.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MENALKE
  02 avril 2017
es Aventures de Giuseppe Bergman firent découvrir au public le génie graphique et scénaristique de l'auteur. Giuseppe Bergman est un anti-héros à l'italienne mais dont le destin est d'aller à l'aventure. Car là est le principal objet de cette série de bandes dessinées : l'aventure, sous toutes ses formes. Explorant de nouvelles voies graphiques et de nouveaux procédés créatifs, Manara réinvente l'art de la bande dessinée en faisant participer son personnage préféré à une aventure alternant entre le fantastique, l'érotique, le grotesque et le terrifiant. Dans cet univers fou, décadent et pourtant réaliste, Giuseppe est guidé par un « maître d'aventure ».
Ce maitre est un véritable virtuose puisqu'il s'agit d'un certain HP, initiales derrière lesquelles ont reconnaît aisément Hugo Pratt, vieil ami de Manara. HP est en quelque sorte le fil rouge de l'histoire. Il est le chef d'orchestre qui déroule la succession d'obstacles et de rebondissements devant Giuseppe pour lui permettre de devenir le héros de sa propre aventure. L'inventivité du scénario et le raffinement du dessin de Manara (alors très sensible aux créations de Moebius) marqueront la naissance d'une véritable famille de dessinateurs italiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
mikaelunvoas
  01 janvier 2019
Tout en noir et blanc, les aventures de Giuseppe BERGMAN ont animé les pages de la revue "A SUIVRE" à partir de 1978. On retrouve un peu les chapitres en fonction des parutions du mensuel, notre héros suit un parcours onirique qui le ballade de Venise au fleuve Orenoque, tombant toujours dans les bras de filles nues ou peu habillées, puis fuyant des personnages très différents. C'est l'époque du LSD, on peut le prendre comme une sorte de délire très en vogue à cette époque.
Commenter  J’apprécie          31
hermankamdem15
  28 mai 2020
Nan
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
mikaelunvoasmikaelunvoas   01 janvier 2019
- Tu cherches quelqu'un ?
- Ben. Oui ! Mon maître d'aventures...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Milo Manara (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Milo Manara
Lamia Ziadé Bye Bye Babylone Beyrouth 1975 -1979 éditions P.O.L : où Lamia Ziadé tente de dire de quoi et comment est composé son livre "Bye Bye Babylone" et où il est question notamment de la guerre au Liban entre 1975 et 1979, de l'enfance et de la guerre des hôtels, des milices et des barbes à papa, des chrétiens et des musulmans, à l'occasion de sa parution aux éditions P.O.L, à Paris le 28 octobre 2019. "Dans ce livre, il y a des chewing-gums et des kalachnikovs. Il y a des bonbons, des chocolats, des barbes à papa, des bombes, des obus, des missiles et des grenades, des armes en tous genres. Il y a des Smacks, du Bonjus, et des roquettes de 140 mm. Il y a moi et mon petit frère, il y a des miliciens et des miliciennes, des phalangistes, des palestino-progressistes, des nassériens, des tigres, des fidayins, des moudjahidins et des mourabitouns. Il y a des leaders politiques. Des lugubres, des cruels, des cyniques, des monstres, ils planent sur la ville. Il y a des keffiehs, des treillis, des lunettes de soleil, des croix et des turbans, des chemises hawaiiennes et des sahariennes. Il y a les néons de Hamra et le hamburger du Holiday Inn, la bataille des hôtels et le massacre des camps, l?incendie des souks et le pillage de la rue des Banques. Il y a des enlèvements, des explosions, des assassinats, des rafales de mitraillette, et des cigarettes. Des Gitanes, des Marlboro, des Dunhill, des Viceroy, des Winston, et surtout des Kent. Des cendriers, des allumettes, des briquets Cartier en or, de la fumée, beaucoup de fumée, et du feu. Il y a des cartes à jouer, des dessins animés, des bandes dessinées, des jeux de société, des Matchbox, des bulles de savon, une panoplie d?Indienne et ma collection d?éclats d?obus. Il y a le magasin de mon grand-père et le foulard en soie de ma grand-mère, la Nivea de ma nounou et le Petzi de Walid. Il y a des cinémas en feu, le Roxy, le Radio City, le Dunia, l?Empire, le Rivoli, et des hôtels en flammes, le Palm Beach, le Vendôme, le Saint-Georges, le Phoenicia, l?Alcazar. Il y a la ligne de démarcation et la corniche de Manara. Dans ce livre il y a Beyrouth, en feu, en flammes, en étincelles, en explosions, dans le noir absolu, il y a Beyrouth qui brille."
+ Lire la suite
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Romans, contes, nouvelles (653)
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La bande dessinée de Manara

Milo Manara est un auteur de bande dessinée :

Argentin
Italien
Espagnol
Brésilien

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Milo ManaraCréer un quiz sur ce livre