AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.41 /5 (sur 539 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) : 1951
Biographie :

Après des études des lettres à Bonn, elle travaille comme journaliste. Elle se consacre aujourd'hui entièrement à l'écriture pour la littérature de jeunesse. Elle écrit des livres, des scénarios et histoires pour la radio. Ses ouvrages sont traduits dans de nombreux pays. Quatre de ses livres ont été portés à l'écran.
Les prix 2004 du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil ont récompensé, pour le Tam-tam du livre de jeunesse : catégorie Je bouquine : « Vol envol » de Monika Feth, trad. Bernard Friot, éditions Thierry Magnier.

Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Monika Feth et Antoni Boralynski : Monsieur Toutencouleur
Olivier BARROT, au jardin des Tuileries, présente le livre de Monika FETH et Antoni BORALYNSKI, "Monsieur TOUTENCOULEUR", édité chez Actes Sud Junior
Citations et extraits (103) Voir plus Ajouter une citation
florencem   26 mars 2011
Le cueilleur de fraises de Monika Feth
Maman avait toujours eu besoin d'écrire. pour "supporter le quotidien", selon sa propre expression. A l'époque, elle le ressentait peut-être encore davantage, parce qu'en plus du quotidien, elle devait supporter mon père.
Commenter  J’apprécie          110
MyaRosa   16 février 2010
Le cueilleur de fraises de Monika Feth
- On n'est que des fourmis ! On s'affaire, on s'active dans tous les sens, et peu importe si on se fait faucher, parce que toutes les autres continuent à s'affairer, à s'activer sans nous.

- Chut ! fit Merle en me fourrant du pop-corn dans la bouche.

Elle avait raison. Rien dans la vie n'était assuré. Il fallait rire et manger du pop-corn, tant qu'on le pouvait
Commenter  J’apprécie          100
lilimarylene   06 août 2010
Le peintre des visages de Monika Feth
Elle se faisait l'effet d'une marionnette. Comment arracher les ficelles alors qu'elle avait les mains liées ?
Commenter  J’apprécie          110
RoroBouquine   01 décembre 2013
Le cueilleur de fraises de Monika Feth
« Et qui protégera l'homme de l'homme ? »
Commenter  J’apprécie          111
florencem   26 mars 2011
Le cueilleur de fraises de Monika Feth
Il ne comprenait pas qu'on puisse parler sans arrêt. La plupart des gens ne distinguaient pas l'accessoire de l'essentiel, vous mitraillaient de mots stupides et médiocres.
Commenter  J’apprécie          90
MyaRosa   16 février 2010
Le cueilleur de fraises de Monika Feth
Au cours de la réunion matinale, le patron avait évoqué à plusieurs reprises "notre meurtrier". Bert avait beau savoir qu'il s'agissait d'une formule creuse, employée sans réfléchir par quantité de fonctionnaires de police, il s'était retenu de se ruer sur lui.

"Notre meurtrier." Une expression aux accents redoutablement familiers. En revanche, personne n'aurait jamais osé évoquer "nos mortes". De quel côté étaient-ils?
Commenter  J’apprécie          80
Chocoo   01 octobre 2014
Le peintre des visages de Monika Feth
Le visage dans le miroir était celui d'une étrangère. Elle avait un peu peur de cette jeune femme aux yeux tristes et sérieux. Et elle l'enviait. Car cette inconnue était en sécurité dans son monde, de l'autre côté du miroir.
Commenter  J’apprécie          70
MyaRosa   16 février 2010
Le cueilleur de fraises de Monika Feth
C'était affreux de lire cet article. De savoir qu'il allait déclencher chez les gens ce frisson, mélange d'effroi et de bien-être, qui se produisait lorsqu'on apprenait une mort tragique - parce qu'on était sain et sauf et qu'on se contentait d'en lire le récit. Comme au spectacle, dans une loge. En sécurité. De là-haut, on ne distinguait pas le danger. Tout restait parfaitement ordinaire.
Commenter  J’apprécie          60
ALEXIAA   29 juin 2014
Le cueilleur de fraises de Monika Feth
Au moment de repartir, je me retournai une dernière fois. Le drap recouvrait à nouveau le corps nu et sans défense de Caro.

- S'il vous plaît, mettez-lui quelque chose. Elle est tellement frileuse !

L'homme en blouse verte hocha la tête.

Sans objecter que les morts n'avaient plus jamais froid.

Je le pensai de moi-même. Et ce fut bien pire.
Commenter  J’apprécie          60
Tiboux   29 septembre 2010
Le cueilleur de fraises de Monika Feth
" Le monde est décidément un lieu froid et hostile " (Imke)



" Pas de travail sans sueur. L'ordre simplifie la vie. Ne remets pas au lendemain ce que tu peux faire le jour même. On ne récolte qu'ingratitude en ce bas monde. Ce qu'on n'apprend pas jeune, on ne l'apprend jamais. " (Grand père de Georg)
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

le cueilleur de fraises

Comment s'appelle la meilleure amie de Jette ?

Caro
Zoé
Amélie
Imke

6 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Le cueilleur de fraises de Monika FethCréer un quiz sur cet auteur
.. ..