AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782012034044
452 pages
Éditeur : Hachette Black Moon (06/11/2013)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 22 notes)
Résumé :
La mère de Jette est harcelée par un stalker. La célèbre auteur de romans policiers est bientôt obligée de partir mais ce sont Jette, Merle et son ami Tilo qui se retrouvent bientôt dans une situation dangereuse. De son côté, le commissaire Bert a bien du mal à trouver des indices pour confondre le stalker...quelle sera l'issue de ce thriller menaçant ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
cats26
  13 juin 2015
C'est une série que j'aime beaucoup, surtout les premiers dans lesquels je trouvais un suspense haletant et une intrigue extrêmement prenante.
La magie a un peu disparu avec ce tome.
Je commence à me dire qu'il leur arrive quand même beaucoup de "tuiles" à cette famille (c'est le hic des séries à suspense gardant les mêmes protagonistes; on se dit qu'ils "attirent les ennuis", les pauvres).
Ici, le pitch est très crédible, vu le métier de Imke; l'analyse de la psyche de Manuel, l'"adorateur" tient la route (on comprend bien les mécanismes de sa mythomanie), le rythme du roman aussi mais alors pourquoi n'ai-je pas été "accrochée"?
En fait, comme souvent pour moi, je ne me suis pas du tout attachée aux personnages et de ce fait, ce qui leur arrivait m'intéressait moins : Jette est "naïve" ou imbécile?
Après, ce qui lui était arrivé dans les tomes précédents, elle craque quand même pour le premier venu qui lui témoigne de l'intérêt et part avec un parfait inconnu sans prévenir.
Merle et sa relation toxique avec Claudio m'a aussi énervée. C'est peut-être car elles sont bien loin des héroïnes fortes et décidées de mes dystopies habituelles.
Là, on a juste deux filles "normales" qui essaient de se remettre de pas mal d'événements dramatiques. Cela ne m'a pas emballée.
comportement du commissaire envers Imke et surtout son monologue intérieur quand il la voit ou pense à elle m'ont aussi fait lever les yeux au ciel. Imke qui se comporte en hystérique mais n'agit pas en conséquence également : elle a été totalement effrayée par le stalker mais fait la femme forte.
J'ai eu aussi l'impression que leurs actions étaient parfois illogiques : Imke et Tilo dans une chambre la nuit et Imke qui a peur de traverser la maison pour appeler la police car elle pense qu'il y a un intrus dans la maison : et leurs portables alors?.
le stalker qui appelle tout le temps et les protagonistes qui décrochent quand même systématiquement le téléphone. J'avais envie de dire: "Euh, prenez un répondeur pour filtrer les appels?".
Le stalker qui s'introduit plusieurs fois dans la propriété: "Euh, mettez un système de détection au lieu de sombrer dans la paranoïa?"
Bref, rien de ce que faisaient les personnages ne trouvait grâce à mes yeux.
Il y a des fois, comme ça, où l'intrigue est intéressante, où le livre se lit bien mais l'alchimie ne se fait pas et on passe à côté.
Ce fut le cas cette fois avec ce tome.
Par contre, encore une fois, j'ai apprécié les passages sur le processus de l'écriture. On sent que l'auteure met d'elle même dans ce que ressent la mère de Jette quand elle écrit.
En résumé, un tome que j'ai trouvé moins prenant que les autres. Cependant, la série reste de très bonne facture et a le mérite de bien se renouveler en demeurant dans ce genre.
A partir de 14-15 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ninoulol81
  22 janvier 2017
Comme les autres tome j'ai adoré.
On retrouve Imke, sa fille Jette, Merle et les autres.
Jette et Merle cherchent une maison pour vivrent en colocation avec mina, Mike et Ilka. Mais les trois derniers personnages ne peuvent être présent pour l'instant , Mina est dans une clinique pour son problème psychologique et le couple sont en voyage.
Histoire très addictive et bien ficelée.
L'intrigue est très prenante, le suspens est bien présent. Quand je devais arrêter ma lecture je ne voulais pas, j'étais tellement absorbé par le savoir si l'inspecteur allait trouver l'adorateur.
D'ailleurs ce personnage l'adorateur qui traque la mère de Jette, est très amoureux d'elle, peu trop même. Sa maladie psychotique le rend attendrissant et effrayant a la fois. Cela doit être fatigant pour lui de paraître auprès de son patron et autre habitants qu'il est normal. Et effrayant, je m'imaginais être a la place de Imke ou même sa fille, leur ressenti et mal être face a un homme qu'elle n'ont jamais vu et ne connaissent pas.
Triste également pour lui , son comportement pour lui est normal que Imke n'est pas le droit d'aimer un autre homme ce doit être lui et lui seulement, il veut juste être aimé de son auteur favori.
Petit point négatif, j'aurais aimé savoir si Mina et le couple iront emménager avec Jette et Merle?
Y aura-t-il une suite pour éclairer ce point et bien d'autres?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
faeli
  09 novembre 2015
Après le Cueilleur de fraises, le Peintre des visages, Le voleur d'éclats dans lesquelles Jette et Merle font face à de nombreuses aventures, Monika Feth se renouvelle un peu et nous offre un roman dans lequel le rôle principal est tenu par Imke, mère de Jette et auteure de polars.
Harcelée par un fan qui apparaît rapidement dangereux, Imke est partagée entre l'envie de faire face, de ne pas se laisser abattre et déposséder de sa vie en allant se cacher jusqu'à ce que son harceleur se fatigue. Mais c'est sans compter sur sa ténacité et son esprit torturé prêt à tout pour la faire sortir de sa cachette.
L'adorateur est un roman qui se lit vite et bien dans la mesure où il est destiné à un public jeunesse. Même si on se doute que comme dans les autres opus de la série, tout finira bien, il n'en reste pas moins que l'histoire est prenante, rythmée pas les événements et retournements.
Espérons que la suite des aventures de Jette, Merle, Imke & co soient traduites histoire qu'on puisse suivre encore un peu l'évolution de ces attachants personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
linagalatee
  18 mars 2014
Imke Thalheim, auteur de polar reçoit beaucoup de courrier de ses lecteurs, mais cette fois-ci c'est différent : elle a peur et contacte le commissaire Bert Melzig.
Sa fille Jette, étudiante, vit en colocation avec quatre autres personnes. Elle vient de trouver « la » maison de leurs rêves, il y a même un grand jardin pour les chats, mais elle est dans un état catastrophique. Elle rencontre par la même occasion Lukas Tadikken.
Manuel est mécanicien depuis qu'il s'est enfui, d'abord embauché en tant qu'apprenti, il a continué de travailler avec Alfred qui lui a tout appris.
Un soir en rentrant de visiter la nouvelle maison des filles, Imke est inquiète, tout est trop silencieux. Elle découvre un paquet sur le pas de la porte mais le téléphone sonne, elle y répond. Une voix lui ordonne d'ouvrir le paquet. Terrorisée, elle appelle Bert. Cette fois-ci c'est sûr ils ont affaire à un obsessionnel, un déséquilibré !
Tilo Baumgart est psychologue, et le compagnon d'Imke. Il est souvent absent en raison des nombreuses conférences qu'il donne. Mais ce soir il a un pressentiment, il est inquiet et décide de rentrer plus tôt que prévu.
Que dire de cette lecture, que malheureusement on sait très vite qui est ce fou qui voue une adoration sans limite à Imke, donc pas de suspense à ce niveau là.
Que la frayeur qui devrait être celle d'Imke et de ses proche est décrite bien sûr, mais qu'elle aurait pu être beaucoup plus intense, à la limite de mettre le lecteur au bord de la crise d'angoisse.
Qu'il n'y a aucune surprise quant aux évènements, tout est tellement prévisible. Et que l'on connaît déjà l'issue parce qu'il ne peut y avoir 50 scénarios possibles.
En revanche, le texte est bien écrit et se laisse lire très facilement. Il ravira certainement les plus jeunes mais les amateurs de thrillers psychologiques n'y trouveront pas leur compte.

Lien : http://www.onirik.net/L-ador..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
passion-lecture31
  23 décembre 2013
Un petit bijoux, une véritable bombe. Les livres de Monika Feth se font attendre en France, mais une fois que l'on a lu cet ouvrage, on en oublie la longue attente entre ce tome et le précédent.
On est pris dans le récit dès le début, on est tenu en haleine jusqu'à la dernière ligne.
On découvre la psychologie tordue du stalker, on suit le cheminement de ses pensées les plus tordues.
C'est un véritable bonheur que de retrouver Jette, Merle et Imke, elles m'avaient beaucoup manquées.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2015
Le bonheur me donnait le vertige, et l’instant d’après, la peur me révulsait l’estomac. Mes pieds étaient glacés, mes mains moites, mon crâne brûlant, et je n’arrêtais pas de courir aux toilettes.
C’était épouvantable de tomber amoureux. Épouvantable et beau.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2015
Toutes les cultures vénèrent des créatures pour les pouvoirs qu’elles leur attribuent. Les chouettes, par exemple. Les loups. Ou les serpents. Simplement, dans un monde sans magie, ces pouvoirs n’ont plus leur place et ils deviennent étrangers à l’homme.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2015
Lire, c’était la liberté absolue. Encore plus que le cinéma. Parce que personne, vraiment PERSONNE n’intervenait, ni réalisateur, ni comédien, ni cameraman. Il n’y avait que l’histoire, et lui qui la lisait.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2015
On ne se débarrassait pas des crottes, du vomi et de l’urine comme par magie. Si on pouvait toujours porter des gants en caoutchouc et des tabliers en plastique, le nez et l’estomac n’étaient pas armés face aux odeurs. Les griffes d’animaux craintifs ou agressifs ne se rétractaient pas devant un jean de marque, et le terrain accidenté du refuge signait l’arrêt de mort d’une paire de chaussures trop chic.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2015
Chaque chose en son temps. J’ai attendu si longtemps. Que représentent quelques minutes de plus ?
Commenter  J’apprécie          30

Video de Monika Feth (1) Voir plusAjouter une vidéo

Monika Feth et Antoni Boralynski : Monsieur Toutencouleur
Olivier BARROT, au jardin des Tuileries, présente le livre de Monika FETH et Antoni BORALYNSKI, "Monsieur TOUTENCOULEUR", édité chez Actes Sud Junior
autres livres classés : stalkerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

le cueilleur de fraises

Comment s'appelle la meilleure amie de Jette ?

Caro
Zoé
Amélie
Imke

6 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Le cueilleur de fraises de Monika FethCréer un quiz sur ce livre