AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 92 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Salt Lake City , le 08/02/1926
Mort(e) à : San Miguel de Allende, Mexique, , le 04/02/1968
Biographie :

Neal Cassady est une personnalité américaine.

A 14 ans, il est arrêté une première fois pour vol à l'étalage, à 15 ans, pour vol de voiture et en 1944, il purge une peine de onze mois de prison pour recel. C'est lors d'un séjour en maison de correction qu'il entretient une correspondance avec Hal Chase, un ami de Jack Kerouac et d'Allen Ginsberg.

En 1947, Neal se rend à New York en compagnie de LuAnne Henderson, une fille de seize ans qu'il a épousé à sa sortie de prison en 1945 avec pour ambition d'apprendre la philosophie auprès d'Allen Ginsberg. C'est à partir de cette époque que Neal entame une liaison homosexuelle avec Allen Ginsberg. Ce dernier le présente à Jack Kerouac.

Kerouac et Cassady feront plusieurs voyages à travers les États-Unis, parcourant de nombreuses villes et rencontrant de nombreuses personnes. Neal Cassady a largement inspiré le personnage de Dean Moriarty dans le livre Sur la route.

En 1948, il épouse Carolyn Robinson, et s'installe dans un ranch à Monte Sereno en Californie, près de San Francisco. En 1958, Neal est arrêté pour possession de marijuana dans une boîte de nuit et il est envoyé en prison. Il en ressort en 1960, Carolyn demande le divorce en 1963. Il s'installe alors dans un appartement avec Allen Ginsberg et Charles Plymell.

C'est en 1962 qu'il rencontre Ken Kesey qui lui propose de tenir le volant du bus des Merry Pranksters pour un voyage hallucinatoire dans l'Amérique des années 1960 en pleine découverte de l'acide, drogue aux multiples visages. Toute cette période de sa vie a été relatée dans l'ouvrage de Tom Wolfe Acid test.

Cassady avait commencé une autobiographie, dont seule une ébauche put paraître de façon posthume en 1971, grâce à Lawrence Ferlinghetti : "The first third" (publié en français en 1998 sous le titre "Première Jeunesse", aux éditions Flammarion).

Un film basé sur sa vie et intitulé Neal Cassady est sorti en octobre 2007 aux États-Unis.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Lettres 1944-1950 de Neal Cassady, publiée par les éditions Finitude. www.finitude.fr
Podcasts (7) Voir tous

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
Neal Cassady
Fleitour   25 septembre 2017
Neal Cassady
C'étaient des ivrognes dont l'esprit,

rongé par l'alcool et des décennies de servilité,

ne paraissaient obsédés que par le souci d'enfoncer des portes ouvertes.

p 57
Commenter  J’apprécie          140
Neal Cassady
Fleitour   24 septembre 2017
Neal Cassady
Je veux que tout le monde soit content,

et si tu as plaisir à être avec moi pendant que je me laisse aller aux singeries qui me font souvent passer pour un con à tes yeux,

je serai le plus heureux des hommes.
Commenter  J’apprécie          130
Fleitour   25 septembre 2017
Première jeunesse de Neal Cassady
Eh oui, c'est en observant depuis le fond de la poubelle les rebuts de l'humanité

que j'ai reçu, sans mentir la meilleure des instructions.

p 58
Commenter  J’apprécie          100
Bruno_Cm   23 août 2015
Un truc très beau qui contient tout de Neal Cassady
Je veux que tout le monde soit content, et si tu as plaisir à être avec moi pendant que je me laisse aller aux singeries qui me font souvent passer pour un con à tes yeux, je serai le plus heureux des hommes.
Commenter  J’apprécie          80
romain29   05 mars 2014
Un truc très beau qui contient tout de Neal Cassady
Je sais, pour avoir perdu pied pendant 5 ans – peu importe si c'était justifié ou non -combien on s'encombre d'un tas de trucs inutiles au point que fonctionner correctement ou atteindre ce qu'on recherche devient incroyablement difficile – la limitation – inévitable – de notre vision des choses semble toujours inversement proportionnelle à la force de caractère que l'on met dans le travail.
Commenter  J’apprécie          60
Bruno_Cm   23 août 2015
Un truc très beau qui contient tout de Neal Cassady
Je sais qu'aucun de mes personnages ne serait crédible - personne au monde ne possède la totalité des attributs essentiels pour qu'un roman tienne la route.
Commenter  J’apprécie          60
Bruno_Cm   22 août 2015
Un truc très beau qui contient tout de Neal Cassady
[A Jack Kerouac]

Tu ne peux pas m'apprendre la tristesse* - je n'en ai plus l'aptitude (je sais depuis des années que je n'éprouverai jamais plus aucune tristesse ; je crois que la tristesse est définitivement perdue pour moi - ah, c'est triste).



* "Je dois aussi apprendre de toi tes façons de combattre infatigablement, et de moi tu dois apprendre la tristesse." (Jack Kerouac, Lettres choisies, p 158.)
Commenter  J’apprécie          50
Dominique_Cour   03 avril 2016
Un truc très beau qui contient tout de Neal Cassady
[...] tu vois le regard ordinaire qu'ont certains yeux, eh bien celui de Bill est serein, légèrement fier parce que ses yeux sont perpétuellement conscients de ce qu'est en train de vivre leur propriétaire, un peu impassible parce que ses yeux ne sont pas destinés à être surpris ; des yeux patients qui ont appris qu'il n'y a rien de bon dans l'émotion et qu'il est inutile de rouler des orbites et de regarder avec effort ; des yeux qui observent avec attention et qui ne se plantent pas dans ceux des autres ; ouverts, mais toujours retirés derrière un voile presque imperceptible qui interdit à quiconque d'en sonder la profondeur ; des yeux qui montrent qu'un esprit tranquille est à l'oeuvre à l'intérieur de ce crâne ; ils n'impressionnent pas, n'insistent pas ou n'essaient pas de faire de l'effet ; intelligents et calmes, ils mettent un point d'honneur à n'exprimer aucune émotion, ils ne laissent jamais entrevoir ce qui se passe à l'intérieur, mais en un coup d'oeil on perçoit l'intense conscience de chaque instant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dominique_Cour   03 avril 2016
Un truc très beau qui contient tout de Neal Cassady
[...] et juste quand j'allais m'écrouler sur le lit j'ai vu ta lettre posée sur la machine à écrire.

J'avais les yeux rouges de fatigue et de manque de sommeil, mal aux jambes d'avoir ramené mon vélo du dépôt jusqu'en haut de la colline, le souffle court, et j'étais en nage.

J'ai ouvert ta lettre les mains noircies par les poignées du guidon. Difficile de décrire la réaction d'un esprit vanné ; une réaction d'émotion lasse ; la réaction d'une âme accablée par la noirceur de tes mots.

Attends, je vais essayer de te dire les choses plus simplement ; j'ai macéré dans des abysses très sombres, la dimension obscure des choses m'a envahi, des nuances de noir jamais entrevues auparavant. La résolution qui en a découlé a entraîné beaucoup de changements ; plus de réflexion, plus de compréhension, plus de force, plus d'amour, plus de sagesse - en un mot : plus de maturité. Passer en sept mois d'une hystérie ennuyeuse à une consciente vibrante est une expérience susceptible de causer par mal de bouleversements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_Cm   23 août 2015
Un truc très beau qui contient tout de Neal Cassady
Tout ce que le psychologue actuel a à nous dire relève de la condition actuelle de l'âme occidentale, et pas de l'âme en général.
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Mon oncle d'Amérique

C'est paradoxal, mon oncle est un chasseur solitaire ...

Francis Scott Fitzgerald
Carson Mc Cullers

13 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature américaine , roman , culture littéraire , écrivain , MandragoresCréer un quiz sur cet auteur
.. ..