AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 206 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1963
Biographie :

Philippe Georget est né en 1963 quelques jours après la mort de Kennedy, sans qu’il n’y ait apparemment de rapport ! Bien plus tard, il opte pour le journalisme (radio, presse écrite et télévision), et poursuit aujourd’hui sa carrière du côté de France 3. "L'été tous les chats s'ennuient" est son premier roman.

"L'été tous les chats s'ennuient" est nominé en 2010 pour:

- Le Prix Sang pour Sang Polar
- La Pré sélection Printemps du Prix Polar SNCF
- Le Prix Arsène Lupin 2010
- Le Prix Polar 2010 Cognac

Source : polars.pourpres.net
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo

Citations et extraits (82) Voir plus Ajouter une citation
jeranjou   30 septembre 2014
Lientenant Sebag, tome 2 : Les violents de l'automne de Philippe Georget
- Chaque fois qu’un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.
Commenter  J’apprécie          302
jeranjou   17 juin 2014
Le paradoxe du cerf-volant de Philippe Georget
Tout corps plongé dans un liquide





s'emmerde au bout d'une demi-heure.
Commenter  J’apprécie          291
jeranjou   05 septembre 2014
L'été tous les chats s'ennuient de Philippe Georget
Les gens aiment bien avoir un flic dans leurs relations. Comme un médecin ou un plombier, ça peut rendre service.



Mais on ne se confie pas à un flic. Pas sans commission rogatoire.
Commenter  J’apprécie          270
jeranjou   29 août 2014
L'été tous les chats s'ennuient de Philippe Georget
- Oouah… Un portable, c’est trop cool ! Tu t’es enfin décidé…



La reconnaissance de Léo était toute relative, mais sa joie faisait plaisir à voir. Il avait compris avant même d’ouvrir le paquet, Sebag l’avait vu dans ses yeux.



- Et tu disposes d’un forfait illimité, précisa t-il perfidement.

- Illimité ? Je peux appeler comme je veux ?

- Exactement.



Il n’en revenait pas, le fiston. Sebag attendit quelques secondes le temps de le laisser se bercer d’illusions. Claire lui faisait les gros yeux.



- A condition toutefois d’appeler le numéro de la maison ou celui de nos portables, celui de de ta mère ou le mien. Pour les autres communications, c’est toi qui payes, bien sûr.

- Ah ouais, d’accord… Je me disais aussi…

Commenter  J’apprécie          210
jeranjou   19 juin 2014
Le paradoxe du cerf-volant de Philippe Georget
- Enchantée, Pierre, moi c’est Barbara.



Je manque d’étouffer. Barbara… Ce prénom lui colle à la peau aussi bien que sa longue robe fourreau. Je doute sérieusement de sa sincérité. Je l’imagine le soir chez elle, avant de sortir, se choisir un prénom qui aille avec sa tenue : « Tiens, aujourd’hui, avec cette robe à dentelles, je pourrais choisir… Roxanne. Mais avec cette jupe fendue, je prendrais plutôt Vanessa. Ah non, finalement, je vais mettre cette robe fourreau et Barbara conviendra parfaitement. »



Je suis sûr qu’elle a dans sa chambre un placard plein de prénoms juste à côté de sa garde-robe.

Commenter  J’apprécie          210
jeranjou   04 juillet 2014
Le paradoxe du cerf-volant de Philippe Georget
- Enchantée, Pierre, moi c’est Barbara.



Je manque d’étouffer. Barbara… Ce prénom lui colle à la peau aussi bien que sa longue robe fourreau. Je doute sérieusement de sa sincérité. Je l’imagine le soir chez elle, avant de sortir, se choisir un prénom qui aille avec sa tenue : « Tiens, aujourd’hui, avec cette robe à dentelles, je pourrais choisir… Roxanne. Mais avec cette jupe fendue, je prendrais plutôt Vanessa. Ah non, finalement, je vais mettre cette robe fourreau et Barbara conviendra parfaitement. »



Je suis sûr qu’elle a dans sa chambre un placard plein de prénoms juste à côté de sa garde-robe.

Commenter  J’apprécie          210
jeranjou   19 septembre 2014
L'été tous les chats s'ennuient de Philippe Georget
Le gardien comprit avec retard qu’il aurait dû lui-même être prudent. Il ouvrit le tiroir du bureau d’accueil et passa à Sebag une paire de gants en plastique.

- Je ne pouvais pas savoir…bredouilla-t-il.

- Non, c’est sûr. Une enveloppe anonyme à destination d’un inspecteur postée en pleine nuit, quoi de plus normal, n’est-ce pas ? J’en reçois toutes les nuits.

Commenter  J’apprécie          210
jeranjou   11 septembre 2014
L'été tous les chats s'ennuient de Philippe Georget
- Anatole France disait : « Le comble de la paresse, c’est de se lever à 4 heures pour avoir plus longtemps à ne rien faire. »



- Le comble de la paresse, mon cul, le comble de la connerie, oui !

Commenter  J’apprécie          190
jeranjou   05 juillet 2014
Le paradoxe du cerf-volant de Philippe Georget
Moustaki chante sa solitude, "Une amie, un douce habitude".



J'ai envie d'hurler la mienne. Ma solitude est un vautour qui, depuis ma plus tendre enfance, guette mes instants de faiblesse pour fondre sur moi.
Commenter  J’apprécie          180
Ziliz   15 juillet 2013
L'été tous les chats s'ennuient de Philippe Georget
A côté du téléviseur se trouvait un long cierge éteint. La jeune veuve l'allumait sans doute le soir pour sublimer sa solitude et sa peine. De son salaud de mari, elle était en train de faire un saint. Elle avait raté son mariage et tenait à réussir son veuvage. (p. 282)
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Amateurs de polar ? Qui a écrit quoi ... ?

Mais qui a écrit "Pandemia" ?

Maxime Chattam
Bernard Minier
Franck Thilliez
Olivier Véran

7 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , policier françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..