AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.34 /5 (sur 176 notes)

Nationalité : Gabon
Né(e) à : Franceville , le 19/07/1976
Biographie :

Janis Otsiemi est né à Franceville dans la province du Haut-Ogooué en 1976 au Gabon.

Ancien élève du Collège Public d'Akébé (Collège Georges Mabignat aujourd'hui), il intègre en 1998 la Fondation Raponda Raponda Walker comme Membre permanent. Après un bref passage au Gouvernorat de l'Estuaire, il est actuellement Secrétaire Général Adjoint de l'Union des Écrivains Gabonais (UDEG) et Directeur de la Collection « Polar d’Afrique » aux Éditions du Polar.

Romancier, poète et essayiste, Janis Otsiémi a publié un roman "Tous les chemins mènent à l'Autre" ( Prix du jeune écrivain gabonais) aux Éditions Raponda Walker (Libreville 2002) et aux Éditions Ndzé (Paris, 2002).

Il a été lauréat du Prix du centenaire de la naissance du président Léon Mba pour son recueil de poèmes "Chants d'exil."
+ Voir plus
Source : /janisotsiemi.over-blog.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Janis Otsiemi(7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"LE CHASSEUR DE LUCIOLES" de Janis Otsiemi.


Citations et extraits (68) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchka   09 novembre 2018
African tabloid de Janis Otsiemi
A la mémoire de ma fille Janissia.

Les morts appartiennent à ceux, parmi les vivants, qui les réclament de la manière la plus obsessionnelle.

Ma part d’ombre, James Ellroy.

Préface
Commenter  J’apprécie          250
nadiouchka   30 mai 2017
African tabloid de Janis Otsiemi
Koumba regretta sur-le-champ le départ à la retraite du colonel Edmond Tchicot, trois ans plus tôt. Une telle affaire, il ne l’aurait sûrement pas laissée passer. Le colonel Lambert Essono avait certaines qualités. Il savait mener ses hommes mais il prêchait des valeurs qui n’avaient plus cours depuis kalakala* dans la société gabonaise : l’honnêteté, la probité, le mérite et tout le tintouin de la morale.

* : depuis longtemps.

P.189

Commenter  J’apprécie          160
nadiouchka   19 avril 2017
Le chasseur de lucioles de Janis Otsiemi
Le Petit Père des peuples, c’est le surnom que Koumba avait trouvé au colonel Essono. Si le nouveau dégé de la PJ n’avait aucune ressemblance avec le dictateur russe, sa soif de puissance et d’autorité en faisait un de ses épigones aux yeux de Koumba.

P.64
Commenter  J’apprécie          150
nadiouchka   18 avril 2017
Le chasseur de lucioles de Janis Otsiemi
- Qu’est-ce qu’ils ont tous ces gamins ? Se demande Owoula. C’est le chanvre qu’ils fument qui les rend cinglés ou quoi ?

Il se rappela que lorsqu’il avait cet âge-là, il écumait déjà les bars à lucioles* pour assouvir ses envies.



* prostituées.

P.62
Commenter  J’apprécie          150
Under_the_Moon   07 mars 2017
Tu ne perds rien pour attendre de Janis Otsiemi
Je ne t'apprends rien. Quand les mouches te suivent, c'est que tu as pataugé dans la merde.
Commenter  J’apprécie          160
Bazart   29 avril 2017
Tu ne perds rien pour attendre de Janis Otsiemi


" Gaston, un bon flic se sert de ses neurones et non de ses biceps. En le disant, Jean Marc avait joint le geste à la parole en tapotant son front à l'index. Ce qui fit éclater de rire Roger et Louis."
Commenter  J’apprécie          150
mesrives   19 juin 2016
La bouche qui mange ne parle pas de Janis Otsiemi
Babette était une cinglée. Une véritable amazone. Elle n'avait pas froid aux yeux. Son histoire était presque la même que celle de toutes les fausses Blanches qu'on pouvait croiser dans cette vile.

Babette n'avait pas connu son père, un coopérant Blanc-manioc qui était rentré dans son pays quelques mois avant sa venue au monde. Sa maman en avait souffert car il lui avait fallu supporter le regard des autres. Elle était morte quelques mois après la naissance de Babette. Et Babette s'était retrouvée de matin bonheur seule dans la vie. Elle avait été recueillie par un de ses oncles alcoolo qui la prenait dans son lit pour la doublure de sa femme qu'il venait de perdre lui aussi, dès les prémices des seins de sa nièce. Puis le drame était arrivé. Un soir, elle l'avait coutoyé dans le dos. Et la déchéance avait commencé. Elle avait fait six mois de taule. Et à sa sortie, elle n'était plus la même.
Commenter  J’apprécie          130
nadiouchka   03 décembre 2017
African tabloid de Janis Otsiemi
La torture était généralement admise dans les différents commissariats de Libreville. Mais si Owoula et Minko étaient bien connus pour ça dans la maison poulaga, ils s’étaient abstenus de conduire Patrice Mercier au Purgatoire. Ils craignaient qu’avec un bon avocat, le Français ne s’en tire pour coups et blessures.

P.139
Commenter  J’apprécie          140
Rob7   20 septembre 2019
Le festin de l'aube de Janis Otsiemi
Avant de s'attaquer à une bête, la panthère observe d'abord sa taille.
Commenter  J’apprécie          150
mesrives   19 juin 2016
La bouche qui mange ne parle pas de Janis Otsiemi
Koumba avait vu les quelques photos qu'elle lui avait présentées. Franchement, elles étaient cochonnes. Sodomie, brouette, écrin à bijoux, tape-cul, approche du tigre, vignes enlacées, cerf en rut... Koumba aurait sûrement flingué sa femme si c'était elle qui se retrouvait sur ces fichues photos. Il en était sûr et certain. Putain. Malgré ses quarante ans au compteur, Ginette baisait encore comme une gossette de vingt ans, s'était-il permis de penser.
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Naruto tome 1 =^.^=

Qui est Naruto ( se prononce : narouto ) ?

Un personnage secondaire
Le héros

3 questions
57 lecteurs ont répondu
Thème : Naruto, tome 1 : Naruto Uzumaki de Masashi KishimotoCréer un quiz sur cet auteur

.. ..