AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.98 /5 (sur 3158 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Avignon , le 20/02/1912
Mort(e) à : Paris , le 30/01/1994
Biographie :

Pierre Boulle est un écrivain français.

Pierre a une grande complicité avec son père, un avocat excentrique qui écrit sur le théâtre dans un journal. Tous deux adorent la littérature, les livres, la chasse et les jeux. Rien ne trouble l'enfance tranquille que Boulle a passée en famille avec ses sœurs Suzanne et Madeleine, pas même la Première Guerre mondiale.
Vers la fin de la guerre, en 1918, il entre dans les petites classes au lycée d'Avignon.

En 1926, c'est le drame : son père meurt d'une maladie du cœur. L'adolescent est malgré lui projeté dans le monde adulte. Finis la chasse, les jeux et même l'amour des livres. Son but désormais est de devenir ingénieur avec une formation (Supélec) pour aider sa mère.

À 24 ans, Boulle se retrouve dans la forêt tropicale de Malaisie, à 50 kilomètres de Kuala Lumpur, la capitale. Pendant trois ans, il travaillera comme un forcené dans une plantation d'hévéa, loin de l'Europe.

En 1939, la Seconde Guerre mondiale ravage le monde. En 1941, Boulle, qui est toujours en Asie, s'engage dans la Résistance et rejoint la France libre. Muni d'un faux passeport anglais, sous l'identité de Peter John Rule, il part en mission contre les Japonais, alliés des Allemands. Il est également envoyé en Chine afin de préparer, avec des éléments amis, la libération de l'Indochine. En 1942 il est capturé par des militaires français du gouvernement de Vichy qui le condamnent aux travaux forcés à perpétuité. Deux ans plus tard, en 1944, il parvient à s'évader de Saïgon et rejoint la Force 136 du SOE en Asie du Sud-Est à Calcutta.

Après la guerre, lorsqu'il retrouve la France libérée par le général de Gaulle et les Forces françaises libres, on le couvre de médailles pour ses exploits. Il ne tarde pas à repartir pour la Malaisie, mais son métier de planteur l'ennuie et c'est ainsi qu'il se décide, en 1950, à écrire des romans. Il publie un roman d'aventures, Le Pont de la rivière Kwai en 1952 et un roman de science-fiction, La Planète des singes en 1963.

Boulle a vécu jusqu’à la fin de ses jours en 1994, partageant son temps entre Paris et une maison de campagne à Autry-le-Châtel dans le Loiret, et écrivant des livres où il se plaisait par-dessus tout à construire la rencontre entre deux choses: « le simple et l’étrange ».

Cinq ans après la mort de Pierre Boulle, sa nièce, qu’il avait élevée comme sa propre fille, et son mari découvrirent de nouveaux manuscrits inédits dans les archives de l’auteur.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Pascal Picq, paléoanthropologue et maître de conférence au Collège de France, publie "Sapiens face à Sapiens", aux éditions Flammarion. Il présente "la splendide et tragique histoire de l'humanité" et avance que "l'espèce humaine est menacée par le syndrome de la planète des singes". Le spécialiste de la coévolution compare la situation actuelle avec l'histoire de Pierre Boulle, roman publié en 1964, dans lequel l'humanité, dans son confort, s'isole et cesse d'être active intellectuellement et est dépassée par les singes. Il explique donc que la survie de l'espèce humaine dépendra de sa capacité d'adaptation et de sa faculté à créer un nouveau modèle.
+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (202) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   31 décembre 2017
La Planète des singes de Pierre Boulle
Qu'est-ce qui caractérise une civilisation ? Est-ce l'exceptionnel génie ? Non ; c'est la vie de tous les jours…



Troisième partie, Chapitre IV.
Commenter  J’apprécie          571
Pierre Boulle
Nastasia-B   02 janvier 2018
Pierre Boulle
De quoi est faite notre littérature ? De chefs-d'œuvre ? Là encore, non. Mais un livre original ayant été écrit — il n'y a guère plus d'un ou deux siècles — les hommes de lettres l'imitent, c'est-à-dire le recopient, de sorte que des centaines de milliers d'ouvrages sont publiés, traitant exactement des mêmes matières, avec des titres un peu différents et des combinaisons de phrases modifiées.



LA PLANÈTE DES SINGES : Troisième partie, Chapitre IV.
Commenter  J’apprécie          480
Missbouquin   25 janvier 2013
La Planète des singes de Pierre Boulle
« Il [un singe] était chez moi depuis des années et me servait fidèlement. Peu à peu, il a changé. Il s’est mis à sortir le soir, à assister à des réunions. Il a appris à parler. Il a refusé tout travail. Il y a un mois, il m’a ordonné de faire la cuisine et la vaisselle. [...] Une paresse cérébrale s’est emparée de nous [les hommes]. Plus de livres ; les romans policiers sont même devenus une fatigue intellectuelle trop grande. [...] Pendant ce temps, les singes méditent en silence. Leur cerveau se développe dans la réflexion solitaire… et ils parlent »
Commenter  J’apprécie          340
frgi   06 août 2017
La Planète des singes de Pierre Boulle
"- Et vous faites des expériences sur des hommes !

- Bien entendu. Le cerveau de l'homme comme toute son anatomie, est celui qui se rapproche le plus du nôtre. C'est une chance que la nature ait mis à notre disposition un animal sur lequel nous pouvons étudier notre propre corps. L'homme nous sert à bien d'autres recherches, que tu connaîtras peu à peu ... En ce moment même, nous exécutons une série extrêmement importantes.

- Et qui nécessite un matériel humain considérable.

- Considérable. Cela explique ces battues que nous faisons faire dans la jungle pour nous réapprovisionner. Ce sont malheureusement des gorilles qui les organisent et nous ne pouvons les empêcher de se livrer à leur divertissement favori, qui est le tir au fusil. Un grand nombre de sujets sont ainsi perdus pour la science."(p.110)
Commenter  J’apprécie          290
hotaru   14 décembre 2011
La Planète des singes de Pierre Boulle
A présent prenez un homme, enlevez-lui ce qui le rend homme, ses vêtements, ses chaussures, sa montre, sa voiture et- pourquoi pas? - la parole. Que lui reste-t'il, s'il n'est pas Tarzan, qui est d'ailleurs plus singe qu'homme? rien.
Commenter  J’apprécie          280
Gwen21   09 mars 2017
La Planète des singes de Pierre Boulle
Je ne raconterai pas en détail les scènes qui se déroulèrent dans les cages pendant les semaines qui suivirent. Comme je l'avais deviné, les singes s'étaient mis en tête d'étudier le comportement amoureux des humains et ils apportaient à ce travail leur méthode habituelle, notant les moindres circonstances, s'ingéniant à provoquer les rapprochements, intervenant parfois avec leurs piques pour ramener à la raison un sujet récalcitrant.
Commenter  J’apprécie          274
Gwen21   07 mars 2017
La Planète des singes de Pierre Boulle
- Quel sort est plus pitoyable que la vie dans une cage ?
Commenter  J’apprécie          270
gill   11 février 2018
Pour l'amour de l'art de Pierre Boulle
Patrick méditait sur certains aspects bizarres de la vie politique, sans oublier de tendre l'oreille pour tenter de saisir quelques-uns des propos qui traversaient les cloisons ...
Commenter  J’apprécie          240
frgi   07 août 2017
La Planète des singes de Pierre Boulle
Ce qui nous arrive était prévisible. Une paresse cérébrale s'est emparée de nous. Plus de livres ; les romans policiers sont même devenus une fatigue intellectuelle trop grande. Plus de jeux ; des réussites, à la rigueur. Même le cinéma enfantin ne nous tente plus. Pendant ce temps, les singes méditent en silence. Leur cerveau se développe dans la réflexion solitaire ... et ils parlent." (p.185)
Commenter  J’apprécie          230
Gwen21   10 mars 2017
La Planète des singes de Pierre Boulle
Pompeux, solennels, pédants, dépourvus d'originalité et de sens critique, acharnés à maintenir la tradition, aveugles et sourds à toute nouveauté, adorant les clichés et les formules toutes faites, [les orangs-outans] forment le substrat de toutes les académies. Doués d'une grande mémoire, ils apprennent énormément de matières par cœur, dans les livres. Ensuite, ils écrivent eux-mêmes d'autres livres où ils répètent ce qu'ils ont lu, ce qui leur attire de la considération de la part de leurs frères.
Commenter  J’apprécie          221

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Planète des singes de Pierre Boulle

En quelle année Pierre Boulle publie-t-il La Planète des singes ?

1953
1963
1973
1983
1993

10 questions
304 lecteurs ont répondu
Thème : La Planète des singes de Pierre BoulleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..