AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.95 /5 (sur 112 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Alger , le 09/04/1952
Biographie :

Pierre Rehov, né à Alger, avant l'indépendance de l'Algérie, est un réalisateur et auteur français résidant à New York et à Tel Aviv qui s'est spécialisé dans les conflits du Moyen Orient et est considéré comme expert en psychopathologie du terrorisme.

Après des études de droit à l'Université Paris-Assas et un stage au Figaro, il devient journaliste puis producteur de films et éditeur de presse, il a également été "nègre littéraire" et a collaboré à de nombreux ouvrages à ce titre.

Romancier pendant de nombreuses années sous le pseudonyme Pierre Malvine. De retour au roman avec la publication en mars 2008 de "Cellules Blanches" aux Éditions Albin Michel puis, en 2018, "Tu seras si jolie..." aux Editions Belfond. En 2020 "Ted" à "La mécanique générale" "88", en février 2021 chez Cosmopolis. et Amnésia à "La Mécanique Générale" en mars 2022
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Rehov   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Renseigenements et séances passées: http://linktr.ee/laggg 00:00:00 Vent de folie et peuple paradoxal 00:09:30 Rôle de la théologie de la substitution dans la névrose suicidaire 00:17:00 Névrose antisémite de la société palestinienne 00:22:24 Ce que dissimule l'antisionisme occidental 00:26:15 Discours d'Arafat à l'ONU 00:40:26 Image de soi des Palestiniens comparée à celle des Juifs 00:47:00 "Les Juifs sont le malheur" des Palestiniens 00:50:00 La cape d'invisibilité des Palestiniens 00:58:00 Société palestinienne rétrograde et déchirée 01:08:15 Propension traditionnelle juive à l'autocritique 01:10:43 La route de Djenine de Pierre Rehov 01:14:45 Autocritique dans le Talmud 01:16:54 Partis antisionistes arabes israéliens 01:20:13 Palestiniens critiques dans les films de Rehov 01:22:29 Violence structurelle de la société palestinienne 01:25:28 Les suicidaires dans un film de Rehov 01:29:34 Névrose libidinale et nihiliste des suicidaires 01:32:40 Justification antisioniste des attentats-suicides 01:35:13 Route 181 d'Eyal Sivan 01:38:04 Une mère-crocodile palestinienne 01:40:50 Irrationnalité de la justification par l'humiliation 01:48:00 Suicide de la cause palestinienne 01:49:37 Antisionisme politise et dé-théologise l'attentat-suicide 01:56:26 Place du théologique dans le fanatisme suicidaire 02:05:35 La place des mères dans l'attentat-suicidaire 02:15:10 le matriotisme musulman 02:29:34 Analyse de Mohammed Benmerieme sur la Mère, le Fils et la Pute 02:34:12 La diffamation de la luxure juive 02:49:33 Hadith en hommage à la Mère 02:54:15 Matriotisme de Youssef Boussoumah 02:57:57 Mère-crocodile au tribunal 03:03:00 Fierté d'une mère-crocodile 03:05:19 Les Juifs, "fils de la Mort" 03:13:20 le shahid et la mort 03:23:25 Jouissance morbide de la mère-crocodile 03:35:00 La défaite inversée en victoire 03:39:20 Mariage, jouissance et virginité 04:02:20 La ligature, 'aqida, Ismaël substitué à Isaac 04:06:30 le sourire du martyr 04:11:00 L'oubli du père 04:19:00 La zaghrada, l'ullulation 04:23:40 Soubassement antisémite du discours suicidaire 04:28:50 Fondement théologique à l'oubli du Père 04:36:10 Un divorce antisémite 04:40:35 Psychologie usuelle du discours djihadiste 04:44:32 Les cas des femmes suicidaires 04:55:24 Jouissance sadique 05:08:50 Jouissance masochiste, érotisme de la mort 05:10:20 Récapitulation, Virilité et Émasculation 05:15:38 Anecdote autobiographique : "le corps sioniste"

+ Lire la suite

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
D’après certaines croyances kabbalistes, Dieu aurait créé le monde avec des lettres en commençant par la deuxième de l’alphabet hébreu, le « beth », b en français, « bravo » en code militaire. Max croit volontiers à la capacité créatrice des mots. Le monde ne saurait exister sans la possibilité d’exprimer par écrit les sensations qu’il produit. Une lettre peut tout changer, le sens d’un mot, le destin d’un être. Tu es n’est pas tuer. Mais cette magie a cessé d’émerveiller les hommes, blasés par érosion, au point de mépriser l’orthographe, et de préférer la phonétique, sans se soucier du risque que les mots leur échappent et les détruisent, par décomposition.
Commenter  J’apprécie          10
Emma a toujours eu le plus grand mal à faire taire sa voix intérieure. Sans doute est-ce le résultat de trop de solitude. Qui d’autre l’écouterait puisqu’elle a toujours vécu dans son petit monde secret ? Il lui est d’ailleurs arrivé de s’inquiéter pour sa santé mentale. Le fait de parler à soi-même et, le plus souvent, de s’engueuler ne serait il pas lié à une forme de schizophrénie ? Un état schizoïde ? Quelques articles sur le sujet l’ont rassurée. Un seul symptôme ne définit pas une pathologie. Elle se parle et elle s’écoute… et alors ? Dans moins de deux mois, la fille dans le miroir sera remplacée par une autre.
Commenter  J’apprécie          10
La plupart se sont sans doute précipitées pour échapper à un mal être qu’elles étaient sûres d’identifier. Mais combien parmi elles se sont elles laissées appâter par la promesse d’un instant de gloire, quitte à être exposées comme des bêtes de foire ? Se pourrait-il que certaines aient vécu si longtemps dans le rejet qu’elles soient prêtes à tout – et n’importe quoi – pour échapper à ce que la nature leur a méchamment donné ?
Commenter  J’apprécie          10
Les yeux de Melinda ont la couleur bleue de l’acier poli. L’énergie et la lumière qu’elle dégage la rendent intimidantes, malgré son allure frêle, et les termes qu’Olivia emploierait pour la décrire – spirituelle, éthérée, sage – lui semblent galvaudées. Il y a de la sainteté en elle, de celle qu’on acquiert lorsqu’on dépasse un certain seuil de douleur et qu’on accepte de vivre ensuite.
Commenter  J’apprécie          10
Max lui prend quand même la main et regarde le bout des doigts rougis. Il ne peut plus désormais effacer l’image de Maureen dévêtue, accrochée à la barre d’un podium, au milieu d’hommes qui la dévorent des yeux, prêts à ramper pour s’approcher de son corps, la langue collée au palais par du mauvais whisky. Elle est tellement rousse qu’elle aurait pu inspirer Tex Avery. Il rit.
— Qu’est-ce qui t’amuse ?
— Je t’imagine dans un saloon en face d’un loup lubrique qui se tape sur la tête avec un marteau.
Leurs doigts se croisent. Maureen finit son verre d’un trait et le tend pour que Max lui remplisse.
— Et toi ? Tu fais quoi ? Tu viens d’où ? Pourquoi tu es ici ?
Commenter  J’apprécie          00
Les témains de la scêne avaient peine à concevoir que l’être tremblotant et misérable qui titubait devant eux était l’un des violeurs et tueur en serie les plus sadiques que les États-Unis aient jamais connus.
Commenter  J’apprécie          10

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Pierre Rehov Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le quiz fou

Il était une fois un malheureux matou, maltraité par ses maîtres, qui se prenait sans arrêt des coups de fou.....

r
et
ace
rrière
rgon
le

18 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : mots , humour , vocabulaire , histoireCréer un quiz sur cet auteur