AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.15/5 (sur 1205 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Metz , le 01/07/1983
Biographie :

Né en 1983 à Metz, ayant grandi à Nîmes, Cyril Carrère est un pharmacologue de formation qui a su se réinventer en devenant chef de projet dans les nouvelles technologies et spécialiste en cybersécurité. Expatrié depuis plusieurs années, il a vécu en Angleterre avant de s'installer en 2018 au Japon, où il réside actuellement.

Cyril s'impose dès ses premiers romans avec Grand froid, finaliste du prix VSD-RTL, et Le Quatrième Rassemblement, qui invite les lecteurs dans une zone reculée de la Californie, au cœur d'une atmosphère brûlante et décousue (en cours d'adaptation). Avant de Sombrer est un polar teinté de thriller psychologique traitant du syndrome des faux souvenirs, une enquête retorse et déroutante plebiscitée par les lecteurs. La Colère d'Izanagi, un polar envoûtant au cœur d'une société japonaise exempte de clichés, est son cinquième roman.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Cyril Carrère   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Visionnez mon entretien avec Cyril Carrère pour son dernier roman La colère d'Izanagi. Un vrai bon polar dans un Japon loin des clichés habituels. D'autres interviews d'auteurs sur ma page Youtube : www.youtube.com/@patsymonsoonofficiel


Citations et extraits (115) Voir plus Ajouter une citation
Les gens portaient un masque en société. Le Japon était champion en la matière. Dès qu'on grattait un peu la surface, les comportements les plus déviants étaient mis a jour et les psychés dévoilées.
Commenter  J’apprécie          350
À ce stade, il était patent que nous étions tous devenus dépendants. Nous vivions exclusivement dans l'attente de nos samedis soir, et cette avidité se moquait de la discrétion.
Commenter  J’apprécie          150
Avec les médecins légistes, c’était toujours un peu la même règle. Tout ou rien. Soit on vous louait, vous adulait pour votre force de caractère et votre capacité à surpasser les émotions pour ouvrir des corps humains, soit on vous regardait de travers, les yeux emplis de dégoût, de mépris et d’incompréhension
Commenter  J’apprécie          10
Il avait tué. Beaucoup. Ici, ailleurs. Des hommes, des femmes, et même des adolescents. Tout ça dans le seul but de le fortifier, transformer ses émotions les plus basiques en un mélange difforme et confus, pour le préparer à ce qui se présenterait un jour à lui.
Commenter  J’apprécie          10
La nostalgie le rattrapa en pensant aux soirées passées ici avec sa mère. Un rien suffisait à creuser le vide béant causé par sa disparition.
Commenter  J’apprécie          10
« L’alcool insufflait le désir, déliait les langues, réchauffait l’atmosphère. L’heure tournait avec davantage de voracité dans ces moments de dépravation. »
Commenter  J’apprécie          120
Un thriller innovant, de la construction de l’intrigue à celle des personnages, servi par une écriture fluide et cinématographique et un art consommé du suspense.
Commenter  J’apprécie          100
Être assimilé aux autres, à la « masse » comme il la qualifiait, le rebutait. Il avait toujours vécu à l’écart des autres, comme un loup séparé de sa meute. Dès le plus jeune âge, il avait traversé, de force, des ordalies envahies par l’odeur de la mort. Il avait tué. Beaucoup. Ici, ailleurs.Des hommes, des femmes, et même des adolescents. Tout ça dans le seul but de le fortifier, transformer ses émotions les plus basiques en un mélange difforme et confus, pour le préparer à ce qui se présenterait un jour à lui. S’en était suivi un entraînement à la dure, tant physique que psychique. Il devait être fort, rapide, agile. Ingénieux, vivace, prompt à parer à toute situation. Discret, cultivé. En un mot : multitâche. Tout l’arsenal pour se fondre dans la société. Vivre sous l’identité nécessaire à l’accomplissement de ses missions. Le panel de compétences ultime, acquis au travers d’un travail acharné. Infernal.
Pourquoi l’avait-on choisi, lui ? La question se posait depuis très longtemps. Trop longtemps. Mais maintenant, il savait.

L’homme se contempla pendant de longues secondes dans le miroir central, se plongeant dans ses deux billes noires, opaques. Froides. Elles brillaient toujours de la même lueur, du même éclat après une opération rondement menée. Son entrejambe durcit à l’idée d’exécuter sa prochaine cible, et se procurer à nouveau ces poussées d’endorphines libératrices. Pas besoin des autres pour se satisfaire. Sa personne lui suffisait amplement. Il n’aimait que lui.
Commenter  J’apprécie          70
Pourquoi obéissait-il comme un chiot aux ordres venus d'en haut ? Pourquoi n'essayait-il pas de creuser pour savoir ce que ces pourritures cachaient ?
P 162
Commenter  J’apprécie          90
Pour une fois, Laurent avait l’alcool gai. De bonne humeur, il voulait recoller les morceaux avec sa femme. L’occasion était belle. Il ne tint pas compte du dédain avec lequel Sophie prit son énième retour au bercail en état d’ébriété.
Plus tard, au fin fond de sa cellule, il réaliserait qu’il aurait peut-être dû.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Cyril Carrère (1020)Voir plus

Quiz Voir plus

La colère d'Izanagi

Dans quel pays se passe le roman ?

Chine
France
Japon
Corée du Sud

8 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : La Colère d'Izanagi de Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..