AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.78/5 (sur 1486 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Champagnole , le 14/08/1982
Biographie :

Pierric Bailly est un écrivain français.

Après des études courtes et sans intérêt à Montpellier, il retourne dans le Jura auprès de ses deux sœurs. Travaillant en usine, il écrit la nuit un roman qui a pour cadre les environs de Clairvaux et met en scène une bande d'adolescents en proie à la dérive.

"Polichinelle" sera publié dans le cadre de la rentrée littéraire 2008. La plupart des journaux le considèrent comme l'un des premiers romans les plus époustouflants de cette saison.

En 2017, il publie son quatrième roman, "L'Homme des bois", qui est récompensé par le premier Prix Blù Jean-Marc Roberts.

Source : /livres.fluctuat.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierric Bailly   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Pierric Bailly - La foudre

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (174) Voir plus Ajouter une citation
Je ne parlais pas un mot de français. Je parlais le bosniaque la langue de mes parents, et l’italien, car je suis né en Italie, où mes parents se sont réfugiés au début de la guerre d’ex-Yougoslavie. Mais je n’ai pas pour autant la nationalité italienne, car en Italie le droit du sang prime sur le droit du sol. Et je ne suis pas bosniaque non plus car en Bosnie c’est le droit du sol qui prévaut. Je suis donc italien pour les Bosniaques et bosniaque pour les Italiens.En France où je vis depuis plus de vingt ans, je suis considéré comme apatride, comme si j’étais né sur un bateau en pleine mer.
( Ceux sont les mots d’un jeune Sdf qui dort sur l’Esplanade du musée des Confluences à Lyon)
Commenter  J’apprécie          421
C’est toujours facile de s’emballer quand on est extérieur, on ne vit pas les choses, on n’est pas vraiment concerné, on ne souffre pas de la même manière, et puis on n’aura pas à assumer les conséquences de nos réactions et de nos actes, alors on adopte une position radicale, on joue les durs, et on ferait mieux de se taire, car on est souvent de mauvais conseil.
Commenter  J’apprécie          420
Tout va trop vite autour de moi. Je n'y arrive plus. Je n'ai plus l'habitude. Je ne sais plus communiquer. Je ne sais plus vivre avec les autres.
Commenter  J’apprécie          342
Finalement je suis comme le raciste qui déteste tous les Arabes sauf son voisin, moi je déteste tous les racistes sauf ma mère.
Commenter  J’apprécie          340
En psycho on devait être trois mecs pour deux cents filles. Je me souviens d’une soirée où j’ai dit à un type que je faisais psycho, il en est resté bouche bée pendant plus de dix secondes, estomaqué par ma réponse. Puis il a fini par s’exclamer : mais oui, t’as tout compris, toi, oh, le petit malin, en plus ça marche à ce que je vois, bien joué mon gars. Là, il regardait en direction de Jenny, et quand je lui ai annoncé qu’on se connaissait d’avant, qu’on ne s’était pas rencontrés sur les bancs de la fac mais au collège, il a repris sa tête de poisson crevé. Il venait de trouver la seule raison pour un mec d’aller en fac de psycho, et finalement non, ce n’était même pas pour ça que j’y étais.
Commenter  J’apprécie          322
C'est ça la bascule de la quarantaine. La période de l'enfance et de l'adolescence qui s'amenuise. Non seulement on s'en éloigne, mais au regard de tout ce qu'on a vécu ensuite, l'enfance et l'adolescence paraissent de plus en plus concises. Ça reste des moments fondateurs mais des moments qui n'ont pas duré aussi longtemps qu'on le pensait.
Commenter  J’apprécie          320
Tu te rends compte, à cause de l'honnêteté maladive de leur père, je suis en train de faire de mes enfants des menteurs patentés.
Commenter  J’apprécie          310
Car j'ai toujours un temps de retard sur l'actualité, un temps relativement important, six, huit, dix mois. Jusqu'ici ce décalage ne me gênait pas, je pourrais même dire qu'il m'allait bien, comme si, du fait de mon isolement, les informations mettaient plus de temps à me parvenir.
Commenter  J’apprécie          300
Je cherche surtout à protéger ma petite personne des effets néfastes de cette histoire, car sa noirceur pourrait me contaminer et me fragiliser.
Commenter  J’apprécie          280
Quand on y pense, l’influence de ce type sur ma vie est démente. Ce type avec lequel je n’ai rien partagé d’important et que j’ai finalement peu fréquenté est à l’origine de tous les tournants décisifs de mon existence.
Commenter  J’apprécie          270

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Pierric Bailly (1637)Voir plus

Quiz Voir plus

Cannibale

Dans quel lieu Gocéné et ses compagnons sont-ils emmenés ?

En Allemagne à Berlin.
Dans un zoo en Australie.
A l'Exposition Coloniale à Paris.
En Suède dans un parc d'attractions.

10 questions
976 lecteurs ont répondu
Thème : Cannibale de Didier DaeninckxCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..