AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.38 /5 (sur 176 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Jura , le 14/08/1982
Biographie :

Pierric Bailly est né à Champagnole dans le Jura.

Après des études courtes et sans intérêt à Montpellier, il retourne dans le Jura auprès de ses deux sœurs. Travaillant en usine, il écrit la nuit un roman qui a pour cadre les environs de Clairvaux et met en scène une bande d'adolescents en proie à la dérive.

"Polichinelle" sera publié dans le cadre de la rentrée littéraire 2008. La plupart des journaux le considèrent comme l'un des premiers romans les plus époustouflants de cette saison.


Source : /livres.fluctuat.net
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Guénaël Boutouillet nous présente le roman de Pierric Bailly "Les enfants des autres" comme une histoire à mi chemin entre fiction sociale et roman fantastique, introduisant le doute dans une réalité volontairement ordinaire. Pierric Bailly s'est attaché en effet à restituer précisément la vie du narrateur (Bobby) à la campagne, dans le Jura. Il y a ici comme une réalité parallèle qui évoque les romans de Philip K Dick. C'est cette réalité mêlée de fiction et la finesse de l'analyse psychologique (sentiment de détresse d'un jeune père) qui donne tout son attrait à ce roman. Pierric Bailly nous parle également d'un autre roman, autobiographique celui-là, "l'homme des bois" où il revient sur la mort de son père. Retrouvez notre dossier "Plongée littéraire dans le réel" sur notre webmagazine Balises : https://balises.bpi.fr/litterature/plongee-litteraire-dans-le-reel Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou
+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   14 juin 2019
L'homme des bois de Pierric Bailly
Il vénérait le livre comme objet, comme symbole, parce que des livres, il n'y en avait pas chez ses parents. Il adorait visiter les maisons d'écrivains (...)

Quand il visitait une maison d'écrivain, de même qu'un grand musée ou une exposition rétrospective, il avait toujours besoin de s'identifier, comme un adolescent face à un film de super-héros. (p. 98)
Commenter  J’apprécie          190
Cricri124   28 juillet 2019
L'homme des bois de Pierric Bailly
Je m’accrochais à cette idée qu’il était mort dans les bois comme un marin meurt en mer. La forêt qui prend l’homme. Mon père cet aventurier.
Commenter  J’apprécie          180
Cricri124   20 juillet 2019
L'homme des bois de Pierric Bailly
Si je suis au volant de ma 307 immatriculée 69 , je suis pris pour un type qui n’est pas d’ici, et alors j’ai envie de descendre pour lui dire : mais si, je suis né là, j’ai grandi là, j’ai vécu vingt ans dans le Jura, ne me prenez pas pour un touriste, s’il vous plait, je suis des vôtres. Tandis que dans la Seat Ibiza de mon père, immatriculée 39, je suis peinard. J’ai même le droit de pester après un touriste égaré et de le klaxonner en tapant sur le volant. (p16)
Commenter  J’apprécie          140
Bazart   02 novembre 2018
L'homme des bois de Pierric Bailly
"Au début je me disais que j'allais faire une ou deux découvertes, un petit trésor, quelques secrets, mais plus j'avance dans ma tâche et plus je suis frappé par la cohérence de son personnage. [...] Tout lui ressemble. »
Commenter  J’apprécie          130
fanfanouche24   13 juin 2019
L'homme des bois de Pierric Bailly
Ce que je voulais dire c'est que c'était un endroit qu'il (père de l'auteur) aimait, que c'était une forêt où il se sentait bien, et précisément pour son côté sombre et rude et inhospitalier. Je voulais dire que c'était une forêt qui lui ressemblait, et qu'elle était à son image, de type solitaire, un peu sauvage. (p; 41)
Commenter  J’apprécie          120
fanfanouche24   14 juin 2019
L'homme des bois de Pierric Bailly
Trente ans de célibat, ça laisse du temps d'essayer un paquet de trucs. (p. 96)
Commenter  J’apprécie          133
fanfanouche24   17 juin 2019
L'homme des bois de Pierric Bailly
A cette époque, il commençait à être considéré comme un original, surtout

dans sa famille. Ce qu'il avait de particulier pour eux, sans doute un fond

revêche, rebelle, qui s'est traduit par une nécessité de marquer une différence et de s'entourer de personnes nouvelles. Un besoin d'émancipation qui a trouvé toutes sortes d'échos dans la société du moment (p. 35)
Commenter  J’apprécie          100
nekomusume   10 avril 2014
Polichinelle de Pierric Bailly
Il y a deux ans, c'était des bikers comme Jules et Johannes ils bougeaient à scooter, ou a mobylette comme mon pote Arnaud la Padrino.
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24   14 juin 2019
L'homme des bois de Pierric Bailly
Mon père, sans être un héros, était-il pour autant un antihéros ? Un perdant éternel ? Comme s'il n'y avait pas d'alternative.

Je n'arrive pas à le voir comme un parfait loser. Parce qu'il ne s'est jamais relâché. Il s'est toujours accroché, il est resté en mouvement. (p. 108)
Commenter  J’apprécie          70
PJN   16 août 2017
L'homme des bois de Pierric Bailly
Si la perte d'un de ses parents, en soi, est un événement exceptionnel, on peut dire aussi que c'est dans l'ordre des choses, un sujet presque banal. Dans cette histoire, ce qui l'est moins, ce sont les circonstances.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Occupons nous, faisons un bébé ...

1- On s’ennuie si on faisait un bébé … 2 - Ah non, c’est l’« apocalypse bébé »…

Stephen King
Virginie Despentes
Charlotte Link
Pascal Voisine

8 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , humour , enfantsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..