AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782818048115
208 pages
P.O.L. (03/01/2020)
3.51/5   46 notes
Résumé :
Bobby vit avec Julie dans une petite ville de province. Il travaille sur des chantiers. Il aime marcher dans la forêt qu'il connaît bien où une découverte macabre vient d'avoir lieu : le corps d'une femme assassinée. Bobby aime rendre visite à sa grand-mère et aime ses enfants. Ses enfants ? Mais ce sont les enfants de leurs amis Max et Alexa, prétend Julie quand Bobby les cherche partout dans la maison. Et Bobby ne sait plus très bien surtout depuis qu'il a surpris... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,51

sur 46 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

Merik
  20 janvier 2020
Entre Max et Bobby existe désormais la pire des trahisons pour deux potes d'enfance. Max le séducteur inégalable, éternel célibataire tombeur de midinettes ou de quadras fraîchement divorcées, avait-il besoin d'agrafer à son palmarès la femme de son meilleur pote ? Bobby écume de rage. Bobby va se perdre dans la forêt pour digérer. Bobby va dormir chez sa mamie Jeannette qui s'envoie des Nicaragouaille (autre appellation du Canada Dry), angoissée à l'idée que son stock puisse s'épuiser. Puis Bobby finit par rentrer chez lui. Et là il demande à son infidèle Julie des nouvelles de leurs enfants.
Quels enfants ? Mais voyons Bobby, nous n'avons pas d'enfants.....
De cette situation étonnante, on se demande comment l'auteur va faire pour s'en sortir. Et c'est un peu ça, à vrai dire, qui m'a tenu. Et il s'en sort bigrement bien le malicieux auteur, à jouer en loucedé avec le lecteur de détricotages, de switchs narratifs, d'aveux inaudibles, de flous toxicomaniaques. J'ai trouvé la fin grandiose, à la hauteur d'un « mais bon sang mais c'est bien sûr ».
Étonnant roman malin sur la paternité, à l'écriture facile un peu décevante néanmoins, même si sa limpidité a le mérite de n'ajouter aucune complication à l'imbroglio narratif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          545
croquemiette
  18 juin 2020
Je viens de terminer ce roman de Pierric Bailly, que j'ai lu quasi d'une traite. Il est court, peut-être un peu trop, et il faudrait presque le relire, pour redécouvrir cette histoire après en avoir découvert le dénouement.
C'est l'histoire De Robert, Bobbie, trentenaire en couple avec Julie qui, un jour qu'il rentre chez lui, grille sa femme en train de coucher avec son meilleur ami, Max. Max le sportif, le séducteur.
Après une nuit chez sa grand-mère et une sortie en forêt, Robert revient chez lui et questionne sa femme Julie. - Comment vont les enfants ? - Quels enfants ? Voici le point de départ assez absurde de ce roman. Robert s'est imaginé avoir des enfants, trois garçons, alors que ce sont les enfants de Max... une réflexion sur la vie de famille, sur la paternité et l'identité, le tout bercé de rêveries sous opiacés...
J'ai bien aimé ce roman, quelque part entre «la moustache» d'Emmanuel Carrère et «quelqu'un d'autre» de Benacquista. le style est vif, amusant, très ancré dans le réel.
Une lecture agréable et surprenante. J'en aurais bien lu une centaine de pages supplémentaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
SagnesSy
  14 janvier 2020
Hou qu'il est malin, ce roman ! Il commence par un banal flagrant délit : Robert rentre chez lui et surprend sa femme avec son meilleur ami, Max. Il ne prend pas ça bien du tout, mais les enfants sont là, les jumeaux sont encore petits et le quotidien est à assurer. Pas question évidemment qu'il dorme avec Julie, quand ça ne va pas, en général – et avec trois enfants des moments tendus dieu sait qu'il y en a -, il part en forêt, le temps de se calmer. Il rentre tard, se réveille tard, part bosser. Il se blesse. le soir quand il rentre, il est toujours fâché mais moins, faut reconnaître. Julie est seule, il lui demande « Les enfants, ça va ? », elle répond « Quels enfants ? »… Premier twist de ce roman qui en comporte plusieurs et qui procède à la manière d'un effeuillage. On a toujours l'impression que tout est normal et très discrètement les choses ont changé, si calmement qu'on ne s'en rend pas immédiatement compte, ce qui est infiniment troublant et qui devient vite amusant. Peinture tendre de la vie contemporaine dans un Jura rural mais vivant, le roman explore les deux versants de la trentaine, les vies qu'on mène et celles dont on rêverait, avec de jolis accents de vérité mais surtout une farouche volonté de jeu amenant aussi des moments plus drôles, ou moins attendus disons. le tout formant une boucle parfaite, un peu dans la manière d'un Antoine Bello (toutes proportions gardées).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Fauvine
  17 janvier 2022
Ce roman est à la fois étrangement agréable et (ou "puisque") agréablement étrange. Car étrange, il l'est, étant donné que Robert dit Bobby, le narrateur, se retrouve d'un coup sans enfants, comme s'il n'en avait jamais eus (tout le monde autour de lui en paraît convaincu), ce qu'il se voit contraint à admettre... Avant que son existence ne se transforme encore, imperceptiblement, pas à pas, vers une autre... Et sa narration transmet cette inquiétante étrangeté, nous fait vivre ses réflexions et la déstabilisation profonde qu'il ressent tout en ayant un aspect absurde et comique tout à la fois. Agréable récit aussi par son style très oral et en même temps très bien écrit, on croit entendre Robert et les autres parler, penser. Il y a même un aspect théâtral je dirais (je le verrais très bien joué au théâtre et j'ai aussi trouvé une scène particulièrement cinématographique -celle chez sa grand-mère en son absence-).
Mais c'est aussi autre chose qu'un simple exercice littéraire, car derrière se cache une réflexion sur le fait pour chacun de se résumer à soi et à sa seule vie, d'en être heureux mais de souvent envier et idéaliser à tort la vie très différente des autres, sur la subjectivité de tout ressenti, de toute interprétation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
guillaumelebiblio
  14 juin 2020
Bobby surprend en flagrant délit d'adultère sa femme Julie avec son meilleur ami Max. Pour essayer de se calmer, il part en forêt puis décide de dormir chez sa grand-mère. le lendemain à son travail, il se blesse le pouce et quand il rentre chez lui le soir, il demande à Julie comment vont les garçons. Mais pour réponse, elle lui demande de quels garçons il parle. Bobby s'énerve. Il parle, bien sûr, de Gaby et des jumeaux, ses enfants, leurs enfants avec Julie. Julie ne comprend pas, Gaby et les jumeaux ne sont pas leurs enfants, se sont ceux de Max...
1er twist littéraire dans cette histoire, 1ère interrogation pour le lecteur car ce n'est que le début d'un jeu littéraire surprenant et audacieux dans ce "roman familial à suspense" comme le décrit son auteur.
Avec un style oral plein de désinvolture et beaucoup d'humour, Pierric Bailly détricote son récit de rebondissements en renversements pour mieux tenir en haleine le lecteur dans une construction narrative malicieuse et maitrisée jusqu'à un final étonnant !
Entre désir d'enfant(s) ou vie familiale accomplie, changement de vie radicale ou éternelle vie de célibataire, ce roman de haut vol traite intelligemment de la paternité arrivée à la trentaine.
Mi-chronique contemporaine, mi-faux thriller campagnard, j'ai adoré me laisser avoir, me laisser porter entre situations touchantes de vérité et scènes ubuesques pleines de subtilité.
Une très bonne et amusante lecture où l'un des sujets les plus courants de la littérature, la vie de famille, devient un voyage halluciné où le doute se trouve à toutes les pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SagnesSySagnesSy   14 janvier 2020
Tu crois que certains y arrivent ? Je me pose sans arrêt la question.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Pierric Bailly (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierric Bailly
Pierric Bailly vous présente son ouvrage "Le roman de Jim" aux éditions POL.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2504466/pierric-bailly-le-roman-de-jim
Note de musique : © mollat
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : paternitéVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2901 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre