AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.93 /5 (sur 6742 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Birmingham , le 20/06/1965
Biographie :

Roger Jon Ellory est un auteur anglais de romans policiers et de thrillers.

Il habite dans une maison avec sa mère, son frère d'un an son ainé et sa grand-mère. Il n'a jamais connu son père et son grand père est mort noyé en 1957. À la suite d'une épidémie, sa mère meurt d’une pneumonie foudroyante à 28 ans alors qu'il a à peine 7 ans. C'est sa grand-mère qui va l'élever seule. Mais elle a une santé fragile, et finalement décide de le placer en orphelinat avec son frère. Il y reste jusqu'à l'âge de 16 ans.
Il étudie la musique, joue de la trompette, dans le registre classique aussi bien que dans celui du jazz. Il fait des études d’arts, et étudie notamment la photographie.


À 16 ans, il abandonne ses études et retourne dans la maison familiale de Birmingham. Sa grand-mère décède et il se retrouve seul, avec son frère, jusqu'à être incarcéré à 17 ans pour un vol de poules. Une fois sa peine purgée, il se lance dans la musique. Il devient un temps guitariste du groupe de rock "The Manta Rays", avant de se tourner vers la photographie.

Il commence à écrire en 1987. Entre 1987 et 1993, R.J. Ellory écrit pas moins de vingt-deux romans, chacun lui valant des refus éditoriaux des deux côtés de l'Atlantique. Il devra attendre 2003 pour que son roman, "Candlemoth", soit publié. Et depuis, chaque année il publie un nouveau livre.

R.J. Ellory est lauréat du prix Nouvel Obs/BibliObs du roman noir 2009 pour "Seul le silence" (A Quiet Belief in Angels, 2007).

Aujourd'hui il se consacre pleinement à son écriture et à la musique avec son groupe de blues, "The Whiskey Poets". Son œuvre, populaire et plebiscitée notamment en France, est fortement ancrée aux États-Unis malgré les origines britanniques d'Ellory.

site officiel : http://www.rjellory.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/rjellory/
+ Voir plus
Source : /livres.fluctuat.net
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (63) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Chaque lundi, tout l'été, Cercle polar vous propose un livre pour vos vacances. R.J. Ellory dégaine le premier. Son nouveau roman, "Le chant de l'assassin", rappelle le premier, "Seul le silence", et sa manière de distiller lentement la tension et l'inquiétude jusqu'à la tragédie finale. Plongée claustrophobe dans la mémoire encombrée d'une petite ville du Texas, ce "Chant de l'assassin" est un piège dévorant pour tout lecteur qui s'y aventure.
Citations et extraits (1109) Voir plus Ajouter une citation
Crossroads   14 novembre 2012
Les anonymes de R. J. Ellory
La planète , les gens s'en branlent . La seule chose qui les intéresse , c'est le fric , le cul , la drogue , plus de fric , plus de cul . Il faut que les gens se réveillent , bordel ! Mais avec la télé et toutes les merdes qui les aident à s'endormir , ils ne vont jamais ouvrir les yeux et voir ce qui se passe autour d'eux .
Commenter  J’apprécie          751
PiertyM   10 juillet 2015
Seul le silence de R. J. Ellory
Nous ne sommes plus à l'Age des Ténèbres. Nous ne sommes pas des ignorants. Adolf Hitler est un blanc, tout comme Genghis Khan était mongol et Caligula romain. Ce n'est pas une question de nationalité, ni de couleur, ni de religion...c'est à chaque fois juste une question d'homme.

Commenter  J’apprécie          680
SMadJ   22 octobre 2014
Seul le silence de R. J. Ellory
Une histoire est comme un message avec un sens différent pour chaque personne qui la reçoit.
Commenter  J’apprécie          510
jeranjou   27 décembre 2014
Mauvaise étoile de R. J. Ellory
« Si l’amour est si merveilleux, pourquoi est-ce qu’il brise tant de cœurs ? »
Commenter  J’apprécie          460
caro64   07 juin 2010
Seul le silence de R. J. Ellory
Ellis arriva vingt minutes plus tard, jeta un coup d'oeil, vira au vert-de-gris, rendit son petit déjeûner et une bonne partie du repas du jeudi par-dessus la clôture. Il pensa à sa propre fille qui avait eu quatre ans deux semaines plus tôt, et il se demanda si ce qu'ils enseignait au catéchisme était vrai. Dieu est miséricordieux, Dieu est juste, Dieu voit tout et protège les innocents et les faibles. Dieu avait assurément été occupé ailleurs la nuit précédente, et Il avait laissé une autre jeune âme passer de vie à trépas.
Commenter  J’apprécie          420
SMadJ   04 novembre 2014
Seul le silence de R. J. Ellory
"Tout le monde n'est pas parfait, dit-elle calmement. Tout le monde ne peut pas être à la hauteur de tes attentes, Joseph. Les êtres humains sont humains. Nous perdons tous la grâce à un moment ou un autre."
Commenter  J’apprécie          420
LoloKiLi   06 septembre 2012
Seul le silence de R. J. Ellory


C’était MON New-York, le cœur des Amériques, ses rues et ses boulevards comme des veines, ses avenues comme des millions de voix, un million d’autres les recouvrant, tout le monde aussi proche qu’une famille mais chacun ne voyant que lui-même.





Commenter  J’apprécie          370
caro64   07 juin 2010
Seul le silence de R. J. Ellory
Ce serait un vieil homme, et son coeur brisé par la jolie fille de Berrien n'aurait pas guéri. Le temps ne guérit pas de telles blessures. Le temps ne fait rien que nous rappeler que nous n'en avons jamais assez.
Commenter  J’apprécie          370
Marple   01 juin 2013
Vendetta de R. J. Ellory
En un sens je n'étais rien, et j'avais pourtant si peur de n'être rien que je m'imaginais que tout ce que je voulais, je pouvais le prendre aux autres.
Commenter  J’apprécie          370
gruz   31 décembre 2012
Les Anges de New York de R. J. Ellory
Alors asseyez-vous, Franck... dites-moi ce qui s'est passé ce matin.

- Vous pouvez lire mon rapport.

- Je veux l'entendre avec vos mots à vous.

- C'est moi qui ai écrit le rapport. Ce sont mes mots.

- Vous comprenez ce que je veux dire, Franck. Je veux l'entendre de votre bouche.

- Il a tranché la gorge de sa petite amie. Il s'est tranché la gorge. Il y avait tellement de sang que ça glissait comme un toboggan dans un putain de parc d'attractions. Ça vous va ?

p. 20
Commenter  J’apprécie          350
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..