AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.31/5 (sur 720 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 3/11/1973
Biographie :

Régis de Sá Moreira est né de père brésilien et de mère française.
Il vit aujourd'hui à New York.

Après "Pas de temps à perdre" (lauréat du Prix Le Livre Élu en 2002), "Zéro tués" et "Le Libraire", "Mari et femme" est son quatrième roman.

Source : www.audiable.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Régis de Sa Moreira   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion des "Correspondances de Manosque 2023", Régis de Sa Moreira vous présente son ouvrage "Les grands enfants" aux éditions Albin Michel. Rentrée littéraire automne 2023. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2885418/regis-de-sa-moreira-les-grands-enfants Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat

+ Lire la suite

Citations et extraits (180) Voir plus Ajouter une citation
Régis de Sa Moreira
Lorsque, au milieu de la journée, il n'avait plus la force de lire, le libraire, les yeux grands ouverts, rêvait.
Et lorsqu'il rêvait, il rêvait qu'il lisait.

Un livre où il ne se passait rien. ----- Absolument rien.
Commenter  J’apprécie          855
J'au un nom, merde ! Personne ne s'en sert jamais. Mes enfants m'appellent papa, ma femme chéri, ma mère mon petit, ma soeur enfoiré, je ne sais même plus qui je suis...
Commenter  J’apprécie          340
Il se mit à lire tout haut pour mémoriser une nouvelle page.

- Vous dites ? demanda une femme au ventre arrondi.
- Excusez-moi, dit le libraire, je ne vous avais pas entendu.
- Je vous en prie...répondit la femme qui portait la vie. Ça avait l'air délicieux.

Le libraire la dévisagea, lui retira véritablement son visage, et y vit un instant celui de son amour perdu.
Puis il rendit à la femme enceinte son visage dont elle se servit aussitôt pour sourire.
Commenter  J’apprécie          310
-Ne désespérez pas, dit encore le libraire.
Certains livres sont à retardements...
Le jeune homme réfléchit.
-Certaines personnes aussi, répondit-il.
Commenter  J’apprécie          310
Je ne dis pas que c’était mieux avant, je dis que c’est pire maintenant.

Commenter  J’apprécie          310
- Auriez-vous un livre avec deux femmes, quatre hommes, et trois enfants ?...
- Auriez-vous un livre où tout se passe dans un bois ?...
- Auriez-vous un livre dans lequel une princesse croit trouver la mort... et se rend compte ensuite qu'en fait, elle a trouvé l'amour ?
- Auriez-vous un livre dont l'héroïne s'appelle Teresa ? ...
- Auriez-vous un livre qui contienne à plusieurs reprises le mot : mansuétude ?...
- Auriez-vous un livre avec Gary Cooper ?
- Auriez-vous un livre sans aucun appareil électroménager ?...
- Voyons, voyons... dis le libraire. Même pas un frigidaire ?
- Surtout pas un frigidaire.
Commenter  J’apprécie          280
J'avoue que l'ennui reste un problème. Une fois qu'on est en paix avec soi-même, on s'emmerde assez vite.
Commenter  J’apprécie          270
On s'est mis sous le tilleul et on a regardé les étoiles à travers les feuilles. Ce qu'on était bien.
Commenter  J’apprécie          270
Dès que je rentre chez moi, je me déshabille. Si je me suis acheté mon propre studio c’est pour pouvoir me balader toute nue à l’intérieur. Dans trente ans, il m’appartient ! J’inviterai mon banquier à dîner, s’il peut encore mâcher…

Commenter  J’apprécie          241
Le libraire était assez mélancolique, c'est vrai, mais il s'en accomodait.
Il ne voyait pas très bien comment garder un moral d'acier au milieu de tous ces livres, de toutes ces histoires, de toutes ces pensées, de toutes ces vies. Il enviait, dans ses pires moments, les vendeurs de voitures.
Sans trop y croire.
Car le libraire enviait surtout, non pas les auteurs, mais les personnages des livres qu'il lisait. Et il n'avais jamais lu de livre où le héros était un vendeur de voitures.
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Régis de Sa Moreira (887)Voir plus

Quiz Voir plus

Charade littéraire (récréatif)

Mon premier est à la fois une note de musique et (en grammaire) une conjonction

sol
la
si

7 questions
17 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..