AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.68 /5 (sur 521 notes)

Nationalité : Irlande
Né(e) à : Dublin , le 08/05/1958
Biographie :

Roddy Doyle est un écrivain irlandais.

Il grandit à Kilbarrack, quartier populaire dans le nord de Dublin. Après des études à l’University College Dublin, il enseigne la géographie et l’anglais dans une école du nord de Dublin à partir de 1979.

Parallèlement, il écrit son premier roman, "The Commitments", l’histoire d’un groupe de dublinois qui décide de former un groupe de musique soul. Le roman, publié en 1987, est salué par la critique. Encouragé par le succès de ce premier roman, Roddy Doyle écrit deux nouveaux tomes, qui compléteront la trilogie de Barrytown : "The Snapper" (1990) et "The Van" (1991), finaliste pour le Booker Prize.

Cette trilogie aura un succès populaire énorme en Irlande et sera adaptée au cinéma par Alan Parker (The Commitments, 1991) et Stephen Frears (The Snapper, 1993 ; The Van, 1996), consacrant mondialement le jeune écrivain irlandais. Cette trilogie, qui relate la saga de la famille Rabbite, famille des quartiers populaires de Dublin, inspirée par la vie personnelle de Roddy Doyle, impose le style Roddy Doyle : un humour corrosif, un style cru, s’appuyant sur la culture orale des quartiers populaires de Dublin.

C’est ce style qui est récompensé en 1993, quand Roddy Doyle reçoit le Booker Prize en 1993 pour le délicieux roman "Paddy Clarke Ha Ha Ha". Roddy Doyle abandonne alors l’enseignement et se consacre entièrement à l’écriture.

En 1997, il publie "La femme qui se cognait dans les portes" (The Woman Who Walked Into Doors), puis la suite, "Paula Spencer", en 2006. Et "Smile" en 2017

Roddy Doyle ne se limite pas à l’écriture de romans. Il écrit également des pièces de théâtre, des nouvelles, des livres pour enfant ou des scenarios de cinéma.

+ Voir plus
Source : www.terresceltes.net/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Smile, Written and Read by Roddy Doyle

Citations et extraits (138) Voir plus Ajouter une citation
nameless   22 septembre 2018
Smile de Roddy Doyle
- Ca doit être la loi de la jungle, cette histoire d'écriture. Avec Amazon et les liseuses Kindle et tous les trucs comme ça. Les livres, c'est foutu à ce que j'ai entendu dire.

p. 40
Commenter  J’apprécie          300
nameless   22 septembre 2018
Smile de Roddy Doyle
- Et toi, a-t-elle demandé. Comment est ta maman ?

- Super

- Une réponse de garçon.

p. 104
Commenter  J’apprécie          230
orbe   06 septembre 2013
3 femmes et un fantôme de Roddy Doyle
- J'ai peur de ne plus jamais ouvrir les yeux.

- Je sais, dit Scarlett. Mais cette fois-ci, tu les as ouverts.

- C'est vrai. Je ne suis pas encore morte.

- Non, dit Scarlett avec un sourire, non, tu ne l'es pas.

- Voyons voir, dit grand-mère.

Elle ferma les yeux.

Elle les ouvrit.

- Juste pour vérifier.

- Elle les referma.

- Allez, ça va bien, dit-elle. Je suis trop en forme pour mourir aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          180
Guylaine   12 janvier 2019
Smile de Roddy Doyle
C'est ce que j'aime chez les femmes, avoir vécu toutes ces années et ne toujours pas savoir quoi boire quand elles entrent dans un pub.
Commenter  J’apprécie          170
Mimeko   23 août 2018
Paddy Clarke Ha Ha Ha de Roddy Doyle
Il y avait des enfants de notre âge, mais cela ne leur donnait pas le droit de traîner avec nous.

- Des connards de HLM.

Quand j'ai dit ça, maman m'a donné une claque. Elle ne m'en donnait jamais d'habitude, mais cette fois, si. Derrière la tête.

- Ne redis jamais ça.

- C'est pas moi qui l'ai inventé.

- Ne le répète plus, c'est tout, a dit maman. C'est une expression affreuse.

Je ne savais pas vraiment ce que cela voulait dire. Tout ce que je savais, c'est que les HLM, c'était en ville.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette   31 janvier 2014
La Femme qui se cognait dans les portes de Roddy Doyle
Voilà le problème avec mes souvenirs. Je ne peux pas faire la difficile. Je ne peux pas faire semblant. Il n'y a pas eu de bons moments. Je ne peux jamais me raccrocher à un beau souvenir, m'y attarder avec le sourire. Ils sont tous pollués, tous détruits.
Commenter  J’apprécie          130
LetterBee   23 septembre 2013
3 femmes et un fantôme de Roddy Doyle
Mary ne souhaita pas bonne nuit à ses frères. Elle ne les connaissait pas. Autrefois, c'était différent, mais maintenant elle ne les connaissait plus. Ils s'étaient réincarnés en extraterrestres. Parfois, ça l'inquiétait - souvent, en fait. Elle avait peur de devenir comme eux. Dommo n'avait que deux ans de plus que Mary, donc il lui restait deux ans de vie normale avant de se mettre à grogner et à ricaner pour rien. A moins que ces mutations bizarres n'arrivent qu'aux garçons...
Commenter  J’apprécie          110
pyrouette   02 février 2014
La Femme qui se cognait dans les portes de Roddy Doyle
Elle ne s’aime pas trop ; mais elle n’est plus aussi certaine d’être idiote. Elle se débrouille ; c’est une survivante.
Commenter  J’apprécie          110
Mimeko   22 août 2018
Paddy Clarke Ha Ha Ha de Roddy Doyle
On a sorti les cahiers. Tous les miens étaient recouverts avec le même papier, celui que tante Muriel avait laissé. Quand elle avait retapé sa salle de bain, elle en avait donné dix rouleaux à papa.

- Elle s'imaginait qu'elle avait le Taj Mahal à tapisser, a dit papa.
Commenter  J’apprécie          100
Mimeko   25 août 2018
Paddy Clarke Ha Ha Ha de Roddy Doyle
- Ils discutent, c'est tout.

- Non.

- Si.

- ils ne discutent pas, ils crient.

- Non, ils ne crient pas.

- Si dis-je, ils crient, mais doucement.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
149 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur cet auteur